Rapport d'expériences 731
notation: 0+x
blank.png

Expériences choisies se rapportant à SCP-731 :

Expérience 731-12 :

Il fut essayé de perforer la surface de SCP-731-1, afin de récolter des échantillons et d’évaluer sa durabilité. SCP-731-1 s’est alors transposé jusqu'à la bouche d’égout la plus lointaine dans son réseau de confinement afin d’empêcher tout dommage. Un deuxième essai en ne laissant aucune bouche disponible est en attente du développement d’une manière plus simple de traquer et de capturer SCP-731-1 que celle utilisée précédemment.

Expérience 731-19 :

Un mouchard fut attaché à SCP-731-1 via un câble passé dans les ouvertures pour outils de levage. SCP-731-1 s'est transposé ailleurs dans sa zone de confinement dès que les techniciens responsables de la tâche eurent quitté la zone. Le câble fut sectionné et les deux pièces sont restées à l'emplacement initial. Il est probable qu'une autre tentative semblable "d'attacher" SCP-731-1 à travers ses ouvertures sera sans succès.

Expérience 731-40 :

Un chat domestique ordinaire fut introduit au niveau de la rue dans la zone de confinement de SCP-731-1. Lorsque le félin marcha finalement sur la surface de SCP-731-1, il tomba au travers à la façon d'un sujet humain, mais aucun rat ne fut éjecté de la face inférieure. Il semble que le chat ait été détruit.

Expérience 731-87 :

Un chat domestique ordinaire, spécialisé en dératisation, fut introduit dans la section souterraine de la zone de confinement de SCP-731. Les spécimens de SCP-731-2 peuplant cette section semblèrent terrifiés par le félin et fuirent de façon normale, le chat réussissant à attraper et à tuer deux d'entre eux. Toutefois, après une heure et quarante-cinq minutes, les pattes du chat furent blessées pendant qu'il poursuivait un autre rat. Le chat fut récupéré et plusieurs éclats de métal trouvés dans ses coussinets. Il semble que les rats aient grignoté l'intérieur d'un tuyau en métal dégradé et avaient déployé ces petits morceaux en tant que chausse-trappes primitifs, le rat fuyard servant d'appât pour attirer le chat sur un chemin sécurisé pré-désigné.

Expérience 731-92 :

Un furet fut introduit dans la section souterraine de la zone de confinement de SCP-731. Les chausse-trappes anti-chat des rats se révélèrent inefficaces face à cet adversaire plus agile, mais il semblerait que les rongeurs étaient déjà préparés à cette éventualité ; le furet réussit à tuer un rat avant de recevoir une blessure fatale en en poursuivant un deuxième dans un tunnel étroit. Les rats avaient réussi à trouver et aiguiser un clou, puis l'avait placé de sorte qu'il s'élève du sol à un angle qui empalerait le poursuivant dès qu'il marcherait sur la plateforme le surmontant.

D’autres expériences d’introductions de prédateurs ont été suspendues étant donné que ce qui peut être appris de plus n’est pas clair.

Expérience 731-115 :

Un bloc-notes et une collection de mines de crayon fixées sur des douilles adaptées à la prise de la gueule d’un rat ont été introduits dans la section souterraine de la zone de confinement de SCP-731. Alors que la présence de ces objets fut remarquée immédiatement par plusieurs des rats, et que "l'information" se répandit apparemment très vite dans le réseau, les rats mirent plus de trois heures avant de sortir de leurs cachettes et d’approcher avec précaution. Bien qu’ils ne semblaient pas au courant des positions précises des caméras de surveillance cachées, leur comportement semblait indiquer qu’ils étaient conscients qu’ils étaient observés, apparemment par déduction.

Un "débat" enflammé de couinements sembla alors prendre place parmi plusieurs des rats, impliquant plusieurs gestuelles conventionnelles de domination et de soumission de rongeurs et des gestes avec leurs pattes avant distinctement humains. Finalement, l’un des rats les plus gros arracha une page du bloc-notes et utilisa une des mines pour écrire "ON VOUS EMMERDE", en un anglais tremblant mais lisible. Les rats ont alors pris la fuite avec les mines et le reste du bloc-notes et ont réussi à les cacher à un endroit dans le réseau qui n’est pas observé par les caméras de sécurité.

Il est recommandé que le système de sécurité soit révisé et que ces brèches précédemment inconnues dans sa couverture soit colmatées.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License