Rapport d'Expérience 407

Notes de Tests sur SCP-407 :

<Test 1; SCP-407 diffusé pendant 28m et 32s. Un (1) membre du personnel de Classe D. La chambre de test n’est pas stérilisée>

00:25 - Le sujet rapporte une grande appréciation de la musique ; elle est observée en train d’essayer de fredonner.

00:45 - Le sujet rapporte que son genou, qui était douloureux depuis des années, ne lui fait plus mal et fonctionne correctement.

01:25 - Le sujet commence à faire des pompes ; son état de santé la rend visiblement euphorique. Le sujet semble plus jeune et présente une importante augmentation de la masse musculaire.

03:00 - Le sujet interrompt ses exercices et rapporte des vertiges ainsi que des crampes d’estomac. Le sujet commence à se gratter le bras gauche.

03:40 - Le sujet souffre d’une incontrôlable diarrhée et semble souffrir intensément. Des taches apparaissent sur l’épiderme de son bras gauche. De petites plantes commencent à pousser à divers endroits de la chambre de test.

04:00 - La peau du sujet se couvre rapidement de corne blanche s’étendant sur l’ensemble de son corps. Le sujet déclare qu’elle ne sent plus la douleur.

04:30 - La peau du sujet est entièrement recouverte de peau calleuse, épaisse et irrégulière. Le sujet ne communique plus avec les chercheurs. Des plantes croissent abondamment sur le sol et les murs de la chambre.

05:10 - Le sujet ne bouge plus et est rendue méconnaissable par la métamorphose de sa peau. L’uniforme de Classe D qui recouvre le sujet se désintègre pour une raison inconnue.

06:45 - Le sujet n’a plus forme humaine et ressemble à un monticule de chair calleuse. La nouvelle forme adoptée par le sujet semble se gonfler et se contracter lentement à intervalles réguliers. Des sortes de fougères poussent sur et autour du sujet.

07:10 - La chambre est entièrement couverte de fougères, plantes et tiges variées. La majorité des espèces n’est pas identifiable.

07:55 - Le feuillage de la chambre est devenu très épais, de nombreuses plantes observées atteignant le plafond. Le monticule issu du sujet initial a grossi, et semble se gonfler et se contracter rythmiquement.

08:30 - Les plantes prennent une couleur jaune, comme si elles se fanaient.

10:30 - Toute vie végétale est morte dans la chambre, et s’est rapidement décomposée sous forme de compost. Le monticule continue de se gonfler et de se contracter, et fait à présent deux (2) mètres de diamètre pour deux (2) mètres de haut.

11:00 - Plusieurs sortes de moisissures et de champignons poussent dans la chambre sur le compost créé par les plantes mortes. Des ouvertures semblables à des bouches dotées de dents sont apparues sur la surface du monticule central, qui continue de se gonfler et de se contracter au milieu de la chambre.

13:30 - La diversité de la vie fongique augmente fortement dans la chambre. Des champignons poussent les uns sur les autres, ainsi que sur le monticule central, toujours observé en train de se gonfler et de se contracter.

15:00 - Des structures en forme de main poussent par paires à la surface du monticule. Les champignons sont toujours aussi abondants.

16:10 - Les structures en forme de main semblent avoir développé des yeux. Dès que ces yeux s’ouvrent, les structures se détachent du monticule central et deviennent mobiles. Des mains sont observées en train de se diriger vers des espèces spécifiques de champignons, et d’en détacher des morceaux pour les ramener vers les ouvertures en forme de bouches.

18:00 - La majorité des champignons disparaissent tandis que de plus en plus de ‘mains’ les apportent au monticule central.

19:30 - Des tiges de plantes variées sont vues en train de pousser. Toutes les espèces sont inidentifiables. Les seuls champignons restants se situent au plafond de la chambre. Des vapeurs jaunâtres s’échappent de la masse centrale.

21:00 - L’un des organismes, précédemment identifié comme une plante, devient mobile. Les organismes semblent tout d’abord être des plantes petites et immobiles, avant de se transformer en une forme adulte mobile, utilisant des lianes barbelées pour se traîner à travers la chambre. Ils sont observés en train de grimper sur les murs ainsi qu’au plafond de la chambre de test. Malgré le fait qu’ils soient plus petits que les structures en forme de mains, les organismes végétaux possèdent des mandibules aiguisées, qu’ils utilisent pour détruire et consommer la plupart des structures en forme de mains.

23:00 - Les organismes végétaux commencent à dévorer les excroissances en forme de mains, qui continuent de pousser sur le monticule central, dès qu’elles développent un oeil fonctionnel.

23:40 - Les organismes végétaux sont observés en train de nourrir le monticule central en apportant les champignons du plafond à ses bouches.

26:00 - Les organismes végétaux semblent se reproduire sexuellement en utilisant du pollen directement injecté. La vie dans la chambre semble désormais se limiter à trois espèces survivantes : les organismes végétaux mobiles, les champignons qui continuent de pousser au plafond, et le monticule central sur le sol.

28:32 - Fin de la cassette. [DONNEES SUPPRIMEES]

<Fin du Test 1>

Notes : [DONNEES SUPPRIMEES]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License