Rapport d'expérience 316
notation: +1+x

Rapport d’expérience de : Dr ██████ "Blast" ████, testant SCP-316 sur des SCP conscients.


Date: ██/██/20██ - Exposition de SCP humanoïdes agressifs.

Expérience-01 : Exposition de SCP-213

Intégralité des effets de SCP-316 observée après 25 secondes d'exposition. SCP-213 présente les symptômes classiques d'une exposition. Le sujet est toujours capable de désintégrer de la matière quand cela lui est ordonné, mais à une ampleur réduite (environ 9% de sa vitesse habituelle). Fin du test. Après récupération, le sujet montre une volonté de se conformer aux commandes de la Fondation pour éviter de futures expositions à SCP-316.

Note : Mon cœur a fait un bond quand il a commencé à faire fondre de la matière, mais frayeur mise à part, le test s'est montré très utile. Nous pouvons utiliser SCP-316 pour garantir la coopération des SCP qui désobéissent, et le brandir au dessus de leurs têtes tel un fouet s'ils pensent réitérer. -Dr Blast


Expérience-02 : Exposition de SCP-076-2 "Able"

Intégralité des effets de SCP-316 observée après 30 secondes d'exposition. SCP-076-2 entre dans une hébétude catatonique, tout en se tenant droit. À 49 secondes, le sujet procède à l'exécution de tous les membres du personnel environnant de manière impassible. Enclenchement à distance de la procédure de mise à mort par le Dr Blast. Les assistants du Dr Blast notent son acharnement sur le bouton durant 16 secondes après la neutralisation de SCP-076-2. Test suspendu.

Une fois questionné après sa résurrection, SCP-076-2 commente que SCP-316 lui avait fait ressentir "…un profond ennui. Qu'étais-je supposé faire d'autre ?"

Note : Bon sang ! J'imagine que ces monstres ne réagissent pas tous de la même manière face à ce truc. J'ai bien fait de rester sur le site 17 durant la procédure. -Dr Blast

Note : Dr Blast supervisera à distance tous les futurs tests de SCP-316, comme pour la procédure précédente.


[DONNÉES SUPPRIMÉES]


Expérience-05 : Exposition de SCP-056

Intégralité des effets de SCP-316 observée après 30 secondes d'exposition. SCP-056 se change en réplique grise des chercheurs présents dans la salle de test, passant de l'un à l'autre au fur et à mesure que le test avance. La personnalité et les propriétés du sujet demeurent inchangées ; seule la forme physique semble affectée. Alors que les chercheurs effectuent leur compte rendu auprès du Dr Blast (visionnant l'expérience à distance via caméra), SCP-056 prend l'apparence du Dr Blast. Les microphones aux alentours du Dr Blast enregistrent alors tous ce dernier proférer un juron avant de tomber de chaise. Fin du test.

Note : Personne ne m'a dit que ce truc pouvait s'infiltrer dans les transmissions des caméras ! Il m'a très certainement infiltré mentalement, je le sens putain ! Ma tête va très certainement exploser. █████, ce truc peut faire exploser le cerveau, n'est-ce pas ? Qui est l'abruti qui a mis en place la procédure de confinement de cinquante six ? Bordel je peux pas bouger. Je peux pas bouger putain. Poussez-moi jusqu'à l'infirmerie █████ ! Vite ! -Dr Blast

Note : Le personnel médical n'a trouvé aucun problème physique ou mental chez le Dr Blast. L'assistant chercheur █████ a effectué une demande de transfert.


[DONNÉES SUPPRIMÉES]


Expérience-08 : Exposition de SCP-343

[DONNÉES SUPPRIMÉES] un █████ ███ ██████ émeutes en Italie, qui [DONNÉES SUPPRIMÉES] dû aux effets de ██████ ████ sur le site 17. Le Dr Blast est informé des résultats après avoir regagné conscience. Tests supplémentaires suspendus.

Note : Pour la sixième fois, Dr Blast, sous aucune condition nous n'approuverons vos demande de transfert d'urgence. O5-█

Note : Mais bordel, qu'est-ce qu'il fout avec une classification "Sûr" ? Dites aux O5 qu'à l'avenir je ne supervise plus aucun test "au delà de mon niveau de sécurité", putain. -Dr Blast


Expérience-09 : Exposition de SCP-662-1 "M. Deeds"

Intégralité des effets de SCP-316 observée après 28 secondes d'exposition, ce après quoi le sujet présente les symptômes habituels. Diverses informations auparavant impossibles à obtenir, dont son origine, sont demandées à SCP-662-1. Le sujet reste silencieux et sans réaction. Le chercheur en chef demande alors un verre de limonade, ce à quoi le sujet répond qu'il est "fatigué", et "ne préfèrerait pas". Le chercheur insiste ; Mr Deeds part de la manière attendue et revient avec un verre vide à l'exception de 3 glaçons et d'une tranche de citron, le tout sur un plateau. Après interrogation, le sujet déclare qu'il avait soif. Une fois révoqué puis ré-invoqué avec SCP-662, le sujet revient libéré de ses symptômes et s'excuse de suite auprès des chercheurs pour sa "conduite peu professionnelle". À propos des effets de l'exposition à SCP-316, le sujet répond que c'était "désagréable". Fin du test.

Note : Enfoiré insolent. -Dr Blast


[EN ATTENTE DE DÉCLASSIFICATION].

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License