Journal d'expériences 198-A
notation: 0+x

Journal d'expériences du Dr. ██████ sur SCP-198 : tests sur les variations de ses propriétés anormales.

Notes : les tests sur SCP-198 doivent être effectués à l'extérieur de sa salle de confinement dans une salle d'expérimentations sécurisée. Durant l'expérience, tout les membres du personnel de la Fondation doivent observer l'expérience soit par des caméras de surveillance, soit à travers une vitre de plexiglas sécurisée. A aucun moment un membre du personnel n'est autorisé à entrer dans la salle. Des gardes armés et une équipe de nettoyage sont postés hors de la salle et n'entreront qu'une fois que le sujet de test aura succombé.

Expérience 198-A-1 :

Date : ██-██-████
Procédure : L'objet est observé avoir la forme d'un petit verre d'eau. Un membre du personnel de classe-D a pour instructions d'entrer dans la pièce et de toucher SCP-198 du bout du doigt, sans le prendre.
Résultats : Aucun lien mis en place, le membre du personnel de classe-D reste non-affecté.

Expérience 198-A-2 :

Date : ██-██-████
Procédure : Le même membre du personnel se voit ordonné de prendre SCP-198.
Résultats : Le classe-D crie lorsque le processus de lien se met en place. Le sujet de test essaie d'enlever SCP-198 de sa main. Il se voit ordonné de se calmer et de décrire le contenu de SCP-198.

Dr. ███████ : Veuillez décrire le contenu de l'objet dans votre main.
Sujet de test : Qu'est ce qui se passe, pu███n ? Je peux pas l'enlever ! Du liquide tombe de SCP-198 lorsque le sujet essaie de l'enlever.
Dr. ███████ : Oui, nous sommes au courant de la situation. Calmez-vous et décrivez le contenu de l'objet.
Le sujet renifle prudemment le contenu de SCP-198.
Sujet de test : Est-ce que c'est de la █████ ? Oh mon dieu, c'est dégueu, mec ! Le sujet de test trébuche et tombe sur un genou. Doc ? Je me sens pas bien, doc.
Dr. ███████ : Veuillez décrire comment vous vous sentez.
Sujet de test : Je.. Je me sens faible. Fatigué. Assoiffé, aussi. Qu'est-ce qui se passe ? Je peux avoir de l'eau, mec ?
Dr. ███████ : Je suis désolé, je ne peux pas. Mais peut-être que le contenu de l'objet…?
Sujet de test : Tu te fous de ma █████, mec ? Aucune p█████ de chance !
Dr. ███████ : Résignez-vous.

Environ 2 heures après, le sujet de test jure bruyamment avant de commencer à boire le contenu de SCP-198. Le sujet boit périodiquement jusqu'à succomber de fatigue, 29 heures après le début de l'expérience. L'autopsie révèle que le contenu de l'estomac du sujet est principalement de l'urine humaine. Le profil ADN de ladite urine est infructueux. A la mort du sujet, SCP-198 a rompu le lien, a disparu et est retourné sur la table sous la forme d'un grand pichet de ce qui semble être de la limonade.

Expérience 198-A-3 :

Date : ██-██-████
Procédure : Un membre du personnel de classe-D a reçu pour instructions d'entrer dans la pièce, d'enfiler des gants chirurgicaux et de prendre SCP-198 en main pour s'en servir un verre.
Résultats : Le sujet utilise ses deux mains pour se servir un verre. Une fois encore, le membre du personnel de classe-D crie de surprise alors que le processus de lien se met en place malgré les gants. Les deux mains se lient à SCP-198. Le sujet est très agité et souffre visiblement.

Sujet de test : Aïe ! Ca m'a brûlé !
Dr. ███████ : Il semble que vos deux mains sont collées au conteneur. Est-ce le cas ?
Sujet de test : Ouais ! C'est pas assez évident ? Le sujet essaie visiblement de retirer ses mains de SCP-198.
Dr. ███████ : Pouvez-vous retirer vos mains des gants ?
Sujet de test : Non ! Elles sont bloquées dans ce satané truc, l- ! Le sujet interrompt sa phrase et regarde le pichet. Quelques secondes plus tard, elle vomit et tombe à genoux. Une masse marron, semi-fluide tombe sur le sol.
Dr. ███████ : Pouvez-vous décrire le contenu du pichet, je vous prie ?
Sujet de test : █████ ! █████ ! █████ !

Le sujet continue de vomir pendant 10 minutes avant de s'évanouir. Elle devient ensuite non-coopérative et refuse de répondre aux requêtes du chercheur. Des gardes ont pour instructions d'entrer et de terminer l'expérience.
Les tests concluent que le contenu du pichet était constitué de matières fécales. Une fois encore, les tests ADN ne correspondent pas au contenu de notre base de données. A la mort du sujet, SCP-198 a rompu les liens et, en restant sous sa forme de pichet, s'est rempli à nouveau de limonade et a réapparu sur le sol.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License