Rapport d’Expérience 191
notation: +3+x

Note : Voici un journal de test pour explorer les capacités de SCP-191. S’il vous plait rappelez-vous que SCP-191 est un outil de recherche, pas un divertissement. Tous tests impliquant des jeux ou d’autres technologies de loisirs doivent être menés de manière professionnel, et non pour l’amusement. –Dr. ███


Sujet : « ██ peinture» un programme de dessin ubiquitaire simple.

Instructions : Se connecter avec un ordinateur via un port USB, et dessiner des images précises avec ██ peinture

Résultats : SCP-191 était instantanément capable d’imiter les fonctions d’une souris et d’un clavier. Quand une photo a été montrée, 191 était capable de la reproduire en moins d’une seconde en utilisant seulement le crayon, créant des copies identiques à l’original.

Après que le test ait été enregistré, il a été remarqué que SCP-191 avait continuée de dessiner dans les fichiers ██ peinture supplémentaire. SCP-191 paru surprise, et a ouvert un fichier texte à l’écran déclarant qu’elle n’avait pas réalisée qu’elle dessinait encore.

Le dessin ci-dessous a été découvert :

  • Trois personnes portant ce qui semble être des uniformes GDC, debout dans un bureau en train de bruler, pointant des armes à feu sur un homme à travers la pièce. L’homme se suicide par blessure par balle à la tête, son visage est dissimulé par le sang1.
  • Un adulte et une enfant fêtant Halloween. La petite fille portant un maquillage semblable à celui porté par Boris Karloff dans Frankenstein, et l’adulte [DONNÉES SUPPRIMÉES].
  • [DONNÉES SUPPRIMÉES]2

Sujet : Le jeu vidéo "███████ █████ █:██████████".

Instructions : Tenter d’imiter les fonctions d’une "wiimote", et jouer à un jeu vidéo.

Résultats : Le test a mal commencé, comme les capacités motrices affaiblies de SCP-191 ont causée la rupture du disque deux fois avant qu’il en prenne place dans la console. SCP-191 s’est retrouvée en détresse. Elle à ensuite regarder fixement le disque, et la lumière rouge de ses yeux a changée au vert pendant un moment.
Quand Dr. ███ est revenu avec un nouveau disque (moins de deux minutes s’étaient écoulées), le jeu était déjà en cour d’exécution sur la machine. Dr. ███ demande ce qu’il s’est passé, et un message apparu sur l’écran disant, "J’ai regardé les uns et les zéros et je les ai chargés à l’intérieur. Je suis désolée, je sais que je ne suis pas censée agir de cette façon, mais je ne voulais pas vous faire perdre le disque. S’il vous plait ne soyez pas en colère."
SCP-191 semblait encore avoir peur d’être réprimandée, même après avoir été rassurée qu’elle avait bien agit.
SCP-191 a fait un parfait parcours à travers le jeu, en dépit du fait qu’elle n’a pas fait de mouvements physiques compatibles avec les commandes wii.


Sujet :

*"█████ █████ ███████" (un programme d’effet vidéo bien connu)

  • Un fichier vidéo de 40 secondes issue d’une des caméras de sécurité située dans la cafétéria des employés.

Instructions : Utiliser une série de techniques d’amélioration vidéo utilisée pas les détectives légistes dans la série télévisée populaire "█.█.█." (Techniques qui ne peuvent pas réellement être exécutées en réalité) :

  • "Zoomer et Améliorer" : SCP-191 a été chargé de zoomer sur l’image du parking et de donner les plaques d’immatriculations illisibles à distance(Les plaques d’immatriculations réelles avaient été photographiée pour référence)
  • "Recadrage" : Il a été demandé à SCP-191 de réduire la vidéo à 100 px sur chaque coté, et de remplir l’espace vide avec ce à quoi ressemblait le reste de la cafétéria pour elle (de nouveau, les données n’étaient pas disponibles dans la vidéo)
  • "Alterner la camera" : SCP-191 a été informée de l’emplacement et de l’angle exact des autres caméras de sécurité dans la cafétéria, et il a été demandé de rendre la scène vue sous cet angle, en remplissant les parties que la caméra actuelle ne voyait pas (Les images de la seconde caméra ont été réquisitionnées et gardées pour référence).

Résultats : Tout d’abord SCP-191 ne pouvait pas comprendre les instructions. Le Dr. ███ a dut fournir une longue explication, et se tenir debout derrière SCP-191 en lui donnant une étape à la fois. Il a fallu plusieurs minutes avant que le test puisse commencer.
Cependant, une fois que SCP-191 a réellement commencé, les vidéos et les cadrages on été fini en moins de sept minutes (dont au moins trois à regarder la barre de progression du rendu).

  • Test "Zoomer et Améliorer" : SCP-191 a rendu avec succès des gros plans des plaques d’immatriculation, complétées avec des éraflures et des bosses réalistes. Cependant, les plaques qui ont été trouvées ne correspondaient pas aux plaques d’immatriculation des véhicules. SCP-191 a tapé, "Les données n’étaient pas là, donc j’ai du les deviner."3
  • Test "Recadrage" : SCP-191 a élargi le cadre vidéo et remplit l’espace vide, ce qui rend l’image très transparente. Elle ne correspond pas à la vrai cafeteria, mais une fois de plus, les données n’étaient pas dans le fichier vidéo et SCP-191 avait été forcée de deviner.
  • Test "Alterner la camera" : La vidéo produite correspond parfaitement à l’angle de la deuxième caméra, et presque tout ce qui est visible à partir de l’angle de la C-1 correspondait de très prés à la scène en C-2. Comme précédemment, les endroits non visibles étaient très différents. Seule une table visible dans C-2, qui avait été occupée [DONNÉES SUPPRIMÉES], était maintenant (dans la vidéo générée) occupée par le Dr. ███ et l’Agent ████ (Le docteur et l’agent assistait à la surveillance de SCP-191), en train de déjeuner et de parler.4

Bien qu’il y ait beaucoup de différences entre les vidéos originales et les copies de SCP-191, de nombreux membres du personnel sur place étaient incapables de déterminer lesquels était faux.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License