Rapport d'Expériences 114-A
notation: 0+x
blank.png

Rapport d’Expériences 114-A :
Les tests ont été réalisés entre le ██/██/██ et le ██/██/██. SCP-114 a été placé dans une salle de test avec un protocole d’isolement similaire à sa cellule de confinement. L’équipe de recherche a observé grâce à un système de surveillance électronique contrôlé à distance.

Expérience 114-A-1
Procédure : Les sujets D-1269 et D-8543 sont placés dans la salle de test avec SCP-114. Aucune instruction ne leur est donnée.
Résultats : Les sujets n’essayent pas d’interagir avec SCP-114. Après 75 secondes d’exposition, D-8543 demande oralement une cigarette à D-1269. D-1269 répond par la négative. D-8543 tente de pousser D-1269 contre un mur de la salle de test. Les sujets commencent une bagarre dans l’intention apparente de tuer. Les sujets ignorent les injonctions verbales d’arrêter. Les sujets sont éliminés. Pendant l’expérience, SCP-114 regarde l’action mais reste impassible.

Expérience 114-A-2
Procédure : Les sujets D-5410 et D-5699 sont placés dans la salle de test avec SCP-114. Une plaque en plastique est placée dans la longueur de la pièce de telle façon que les sujets ne sont pas conscients de la présence de SCP-114.
Résultats : Comparables à l’expérience 114-A-1. Les sujets sont éliminés.

Expérience 114-A-3
Procédure : Un couteau de cuisine en acier inoxydable mesurant 15 cm a été donné au sujet D-1002. Le sujet a été placé dans la salle de test avec SCP-114 avec l’ordre de la tuer.
Résultats : D-1102 se précipite immédiatement sur SCP-114. SCP-114 recule et crie. D-1002 s’arrête brutalement à environ 50 cm de SCP-114 et lâche le couteau. D-1002 reste sur place pendant quatre minutes, devenant visiblement de plus en plus agité. À la cinquième minute, D-1002 commence à crier inintelligiblement et à se déplacer dans la pièce avec une démarche simiesque. Après huit minutes, D-1002 comme à taper les murs avec ses poings et sa tête. Le sujet devient inconscient. Sujet éliminé.

Expérience 114-A-4
Procédure : Le sujet D-4343 est placé dans la salle de test avec SCP-114, avec pour ordre de rester immobile. Après quatre minutes, le sujet est retiré de la salle à l’aide de moyens robotiques.
Résultats : Le sujet présente des signes d’agressivité et d’agitation comparables à l’expérience 114-A-3. Sa fréquence cardiaque a été mesurée à 210 bpm. Les tests sanguins ont révélé des niveaux de cortisol et d’adrénaline impossibles à atteindre sans l’injection de drogues. Le sujet est retourné à une condition physique et un état mental normaux après environ quinze heures.

Expérience 114-A-5
Procédure : Un mélange dilué de sédatifs légers, d’antidépresseurs, de tétrahydrocannabinol, d’alpha-bloquants et de bêta-bloquants a été administré en intraveineuse au sujet D-7258, né en Afghanistan. Le sujet a été placé dans la salle de test avec SCP-114 avec pour ordre d’engager une conversation normale.
Résultats : D-7258 s’adresse à SCP-114. SCP-114 maintient le contact visuel avec D-7258, mais ne répond pas. Après quarante-cinq secondes, D-7258 commence à trembler et crier. À une minute et trente secondes après le début de l’exposition, D-7258 est pris de convulsions et tombe au sol. Le sujet est mort après trois minutes. L’autopsie du cadavre a montré des hémorragies cérébrales importantes.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License