Rapport d'Expériences 080-2
notation: +1+x

Expérience 080-2-A:

Date: ██-██-20██
Sujet: D-080-1, Homme, 19 ans
Procédure: Le sujet est envoyé dans la chambre de confinement de SCP-080
Détails:

Le sujet entre dans la salle contenant SCP-080 à 14h26.

<Début de l’enregistrement, [14:26]>

Dr. █████: D-080-1, voyez-vous quelque chose ?

D-080-1: Non. Il fait nuit noire, là-dedans.

(Le sujet reste silencieux pendant plusieurs minutes)

D-080-1: Vous avez mis un truc, là-dedans ? J’ai l’impression que quelque chose me regarde.

Dr. █████: Non, D-080-1. Nous n’avons rien mis là-dedans.

D-080-1: Putain, c’est quoi ça ? (D-080-1 trébuche et tombe par terre.)

Dr. █████: Que voyez-vous ??

D-080-1: Cette immense ombre, comme si quelqu’un était là, dans le coin. Oh mon dieu, ça me regarde ! Laissez-moi sortir ! (D-080-1 tente d’enfoncer la porte qui mène à l’antichambre.)

Dr. █████: Ça vous regarde ? Décrivez-nous son apparence, je vous prie.

D-080-1: Je sais pas ! Oh mon dieu, laissez-moi sortir. Je ne veux pas rester ici. (D-080-1 commence à pleurer.)

Dr. █████: Dites moi à quoi ça ressemble, D-080-1. Et nous pourrons vous laisser sortir.

D-080-1: C’est co-comme une silhouette tordue … dans le coin-là.

Dr. █████: S'agit-il d'un humain ?

D-080-1: C’est bien trop gros pour être humain. (D-080-1 baille.) Ça continue à me regarder, Doc’, ça ne s’arrête pas.

Dr. █████: Rapprochez-vous en.

(D-080-1 se rapproche du coin de la pièce, faisant preuve de grande difficulté pour tenir debout.)

D-080-1: Ses yeux sont comme de la fumée, ils ne font rien que me fixer. Comme si ça voulait quelq-(D-080-1 tombe au sol à nouveau.)

Dr. █████: D-080-1, pouvez-vous m’entendre ?

(Le sujet ne répond pas pendant 5 minutes)

<Fin de l’enregistrement, [14:58]>

Le sujet est présumé s’être évanoui. Aucun trace de D-080-1 n’a été retrouvé ensuite et il est supposé que SCP-080 l’ai consommé.

Expérience 080-2-B:

Date: ██-██-20██
Sujet: D-080-2, Femme, 30 ans
Procédure: Le sujet est envoyé dans la chambre de confinement de SCP-080 avec la directive d’interagir physiquement avec SCP-080.
Détails:

Le sujet entre dans la salle contenant SCP-080 à 17h35 sous la direction du Dr . █████.

<Début de l’enregistrement, [17:35]>

Dr. █████: Dites-moi ce que vous voyez.

D-080-2: J’y vois que dalle. Pourquoi il fait si noir là-dedans(après plusieurs minutes) Putain de merde, c’était quoi, ça ? C'est en plein milieu de la pièce.

Dr. █████: Décrivez ce que vous voyez..

D-080-2: C’est juste là, debout, au milieu de la pièce, je peux voir deux… yeux, j'imagine.

Dr. █████: Pouvez-vous vous en approchez ? Dîtes nous si quelque chose se passe.

D-080-2: Je me sens fatiguée … vous m’avez injecté un truc, ou quoi ?
Dr. █████: Approchez-vous et touchez le. Dites-moi ce que vous sentez.

D-080-2: Vous voulez que je touche ce truc ?

Dr. █████: Oui, faites, je vous prie.

(Après quelques minutes d’argumentation, il est supposé que C-080-2 entre en contact avec SCP-080, à partir de ce moment, aucune réponse n’est émise du sujet.)

<Fin de l’enregistrement, [18:12]>

Le sujet a été retrouvé dans un coin de la chambre de confinement de SCP-080, le sujet ne semblait pas avoir été blessé pendant l’expérience. Une fois que l’équipe médicale a statué que D-080-2 était en bonne santé physique, le sujet a été interrogé. (Voir ci-joint Rapport d’Entretien 080-1).

Expérience 080-3-C:

Date: ██-██-20██
Sujet: D-080-3, Homme, 24 ans
Procédure: :** Le sujet est envoyé dans la chambre de confinement de SCP-080 après avoir reçu une forte dose d’amphétamine.

Une fois dans la chambre de confinement, il est demandé au sujet ce qu’il voit. Le sujet décrit une silhouette ombreuse au centre de la pièce. Il est demandé au sujet de ne pas bouger et de rapporter tout changement. Dix minutes après le début de l’expérience, le sujet commence à bailler et semble être de plus en plus effrayé. Le sujet est non-coopératif et tente de s’échapper de la chambre de confinement. Une fois sa tentative avortée le sujet tente de blesser SCP-080 en l’attaquant. Le sujet s’évanouit instantanément.

Le corps de D-080-3 a été retrouvé peu après dans la chambre de confinement, il semblerait qu’il ait subit une grave attaque cardiaque. Pendant qu’ils sortaient le corps de D-080-3, les chercheurs ont décrit ressentir un fort mal-aise, une impression d’être observés à mesure qu’ils prenaient conscience de la présence de SCP-080 dans la pièce.

Rapport d’Entretien 080-1:

Interviewé: D-080-2

Interviewer: Dr. █████

Avant-propos: D-080-2 est interviewé suite à une expérience non-concluante avec SCP-080, durant laquelle le sujet a été enfermé 37mn dans la même pièce que SCP-080.

<Début de l’enregistrement>

Dr. █████: Décrivez ce dont vous vous rappelez de l’expérience, s’il-vous-plait.

D-080-2: (le Dr. █████ notera ultérieurement que D-080-2 avait une expression et un ton de voix ‘‘d’outre-terre’’.) Vous m’avez dit de m’approcher et de le toucher, mais je ne voulais, non, je ne voulais pas.

Dr. █████: Que s’est-il passé lorsque vous l’avez touché ?

D-080-2: Quand je l’ai touché ? Vous avez vu cette chose ? Le toucher. Je ne pouvais pas bouger, ça me fixait et je ne pouvais tout simplement pas bouger.

Dr. █████: Vous n’avez pas répondu pendant plusieurs minutes, que faisiez-vous ?

D-080-2: (devient de plus en plus agité) Ça me fixait, je ne pouvais pas bouger. Je ne pouvais pas respirer. (D-080-2 commence à hyper-ventiler.)

Dr. █████: Calmez-vous, D-080-2, prenez une grande respiration. Vous souvenez-vous vous être endormie ?

D-080-2: Ça me fixait, encore et encore, sans jamais bouger mais j’ai senti quelque chose ! J’étais par terre et ils étaient partout sur moi. Ils sont là ! (D-080-2 commence à hurler se lève brusquement.) Non, ils essayent de me prendre, ils veulent me ramener à cette chose. Je n’y retournerais pas ! Vous ne me forcerez pas à retourner là-dedans !

(D-080-2 se jette sur le Dr. █████, avant d’être éliminé.)

<Fin de l’enregistrement>

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License