Étymologie de die Glocke
notation: 0+x

DE : Otto Weber
À : Ursula Weber
ENVOYÉ LE : 10 octobre 1939

Heil Hitler.

Comment allez-vous, ma femme ? J'espère que tout va bien à Magdebourg. Comme vous l'avez peut-être entendu à la radio, nous avons remporté la victoire dans la campagne de Septembre. Plus important encore, je vais bien. Nous nous sommes peut-être mariés à la hâte par crainte du pire, mais il semble que nos craintes étaient dépourvues de fondement. Néanmoins, cet élan du moment m'a donné des raisons de continuer à me battre. Je le dois à ces cloches d'église qui nous ont donné cette pensée. Au moins, au milieu de mes camarades, je sais pour quoi je me bats. Toi.

Cela dit, mon déploiement est toujours en cours et je ne peux donc pas encore rentrer à la maison. Jusqu'à ce que nous nous réunissions, ces lettres seront nos correspondances l'un l'autre.

Cordialement

Otto Weber
SS de la Société pour la recherche et l'enseignement sur l'héritage ancestral

DE : Otto Weber
À : Ursula Weber
ENVOYÉ LE : 24 Décembre 1939

Heil Hitler.

Joyeux Noël, ma femme. J'ai reçu votre lettre précédente et je suis étonné. Penser qu'il n'a fallu qu'une seule nuit pour concevoir un enfant, c'est une merveilleuse nouvelle. Il y avait si peu de temps, et nous avons su en profiter. C'est pour moi un encouragement absolu.

Cela dit, je suis triste de ne pas pouvoir être avec vous pendant votre grossesse. Il y a encore tant à faire dans ce domaine. Demandez l'aide de nos parents, car je suis sûr qu'ils vous aideront. Nous devrons discuter de ce nom à une date future.

Cordialement

Otto Weber
SS de la Société pour la recherche et l'enseignement sur l'héritage ancestral

DE : Otto Weber
À : Ursula Weber
ENVOYÉ LE : 1 Juillet 1942

Heil Hitler.

Ma femme, merci. Vos paroles ont certainement un effet apaisant sur moi. Si seulement vous étiez présent à mes côtés, l'influence dissiperait toutes mes mauvaises pensées en même temps.

J'ai pris le temps de réfléchir à votre lettre précédente et j'ai bien dû reconnaître d'entre elles étaient exactes. Je continue à croire personnellement que le rejet de ma proposition au PROJET KOLOSS avait pour but de me refuser le poste de directeur. Cela aurait pu s'appliquer à la superstition des untermensch, mais ce n'est qu'une construction sociale. Quoi qu'il en soit, je suis d'accord que l'actuel directeur n'est pas en tort. C'est un compatriote, comme vous l'avez dit. Tant que le Reich en bénéficie, il n'y a pas besoin de se disputer les terminologies. Je suis déjà à un rang élevé comme ça.

Mais assez de mes ragots sur le travail. J'espère que la famille va bien. Je suis heureux que vous parliez si bien de moi à Elisabet. Je prie seulement lui raconter mes différents exploits moi-même. KOLOSS était un faux pas, mais parle-lui-en aussi. Elisabet peut apprendre de l'expérience de son père.

Coordialement

Otto Weber
SS de la Société pour la recherche et l'enseignement sur l'héritage ancestral

DE : Otto Weber
À : Ursula Weber
ENVOYÉ LE : 21 Février 1945

Heil Hitler.

Ma femme, j'espère que la réinstallation de la famille à Breslau a bien progressé depuis ma dernière correspondance avec vous. Il est regrettable que je ne puisse être à vos côtés, mais nous savons que le Reich a plus besoin de moi. Maintenant plus que jamais.

Vous devez savoir que le Reich ne se porte pas bien depuis les désastreuses aventures sur le front de l'Est. Nos ennemis nous accablent en effet, même avec notre stock d'wunderwaffe. Peut-être que mes propositions rejetées auraient pu changer le résultat, mais il n'y a aucune raison de spéculer.

Ainsi, des collègues sélectionnés et moi-même nous sommes préparés à un changement de tactique, passant de l'offensive à la défense. C'est une question de temps avant qu'ils n'envahissent entièrement le Reich, donc nous devons nous défendre. Ah le temps, ça nous a encore apporté des ennuis, comme notre mariage. Nous avons commencé à nous connaître trop tard, et nous nous y sommes précipités par coïncidence. De plus, il n'a fallu que la première et la dernière nuit pour concevoir Elisabet. Certes, Elisabet et notre mariage sont au moins notre maigre victoire contre le Temps. Il convient donc de nommer cette initiative de défense 'die Glocke', d'après les cloches qui ont lancé notre histoire de victoire. Les ennemis peuvent se déchirer, mais nous nous relèverons victorieux de leurs cadavres. Je parle bien sûr aussi de vous et Elisabet.

Quittez la colonie et venez me voir dans notre base aux Monts Owl, où die Glocke attend. Le service de sécurité vous y escortera si vous donnez l'ordre (ils connaissent le chemin). Nous pouvons être à nouveau ensemble et die Glocke garantira que le Temps ne nous gênera jamais.

Nous ne partirons pas sans vous et Elisabet. En tant qu'Obergruppenführer, je vous le promets.

Cordialement

Otto Weber
SS de la Société pour la recherche et l'enseignement sur l'héritage ancestral, Directeur du projet die Glocke

Auteur original : MrWrongMrWrong
Source originale : The SCP Foundation
Date : 31/12/2016
Lien : Etymology of die Glocke

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License