En Regardant les étoiles
notation: +6+x
blank.png

Cambodge, Mondol Kiri, villa isolée.

Le vieux mage était exténué. Des heures entières passées à disséquer cette bestiole. Quatre ans de recherche pour la rendre tangible et un de plus pour l'attraper ; quand on a le résultat de cinq ans de projet dans les mains, on en profite sans voir le temps passer. Les premières découvertes étaient concluantes, mais il fallait bien se rendre compte, la vision floutée par la fatigue, que le reste des analyses devraient attendre le lendemain.Il posa son scalpel et rangea rapidement son laboratoire avant de pendre son tablier. Fermant la lourde porte et traversant son salon, le vieillard alluma rapidement le ventilateur au centre de la pièce, et saisit une bière dans un petit frigidaire, posé dans un coin.

Une maison isolée, bien protégée, volets fermés… Le calme régnait ici, comme à son habitude, prodiguant au vieux mage une béatitude réparatrice. Allumant une cigarette fraîchement sortie de la poche de sa veste, il refaisait seul le monde depuis son canapé, s'accordant enfin un moment à lui. Le sorcier reclus pensa à sa femme, qui dormait déjà. Il pensa à son futur fils, celui qu'il espérait toujours avoir un jour, à sa fugueuse de fille, quelque part, dehors, partie par refus d'accomplir son devoir…

L'homme se massa les tempes…

Il transmettrait un jour tout son savoir, ses aptitudes, mais pas à n'importe qui. Il aurait vraiment aimé avoir un fils. Si la vie ne lui avait pas donné une fille à la place, tout aurait été beaucoup plus simple. Mais le destin était ce qu'il était, une belle salope quand il s'y met. À ce stade, il pourrait déjà avoir fini son apprentissage, mais non. Une putain de fille.

Il aurait pu parier sur la génération suivante bien sûr et il l'avait fait, car le sang est toujours plus fort chez le premier né d'une fratrie, mais elle n'avait pas supporté le traitement. En 20 ans, fuir avait été sa seule action réellement courageuse, au moment même où il lui avait trouvé le parfait géniteur.

Dommage.

Il resta ainsi à réfléchir de longues minutes, les pensées ponctuées au fil du houblon de sa canette. Une fois celle-ci vide, il se décida enfin à bouger.

Une vessie à soulager et au lit : le lendemain serait un autre jour, pour un autre travail.

Il souleva la lunette et commença son affaire en regardant d'un œil distant les étoiles aux travers de la fenêtre, sans se douter que quelques secondes plus tard, son corps serait étendu par terre, une balle de .308 subsonique bien enfoncée dans le crâne.



Nom de code : “Lampe Torche”

Objectif : Neutralisation de la personne d'intérêt Masakayan Kayanan sur décision du Conseil O5, pour sa probable appartenance au groupe d'intérêt hostile “L'Association des Utilisateurs de Magie Noire”, déjà sous surveillance depuis le 15/06/2017, date de la première preuve collectée par la Fondation à ce propos. Opération discrète et saisie du domicile. Ordre d'abattre la cible sans coup de semonce, le danger étant jugé réel et sa survie non nécessaire.

Résumé de l'opération : Le 25/09/2017 à 22h00, un groupe d'intervention de la FIM Sasna est arrivé sur les lieux pour préparer l'opération. Prête à 22h21, il est décidé d'attendre une fenêtre de tir de façon à abattre la menace principale avant l'assaut. Une opportunité est trouvée à 00h46, où la cible se montre à la fenêtre de ses toilettes. L'ordre de l'abattre est donné. Succès de l'opération. Neutralisation de plusieurs barrières de protection (pour certaines anormales) avant saisie du domicile. En plus du cadavre de Masakayan Kayanan, mort sur le coup, le cadavre de Mayumi Kayanan, sa compagne, a également été retrouvé (décès visiblement très récent, en attente de confirmation du Département de Médecine Légale) dans le lit de la demeure, sans que la cause n'ait pu être clairement identifiée. Dans le laboratoire de Masakayan Kayanan a également été identifié un cadavre de créature inconnue, visiblement en cours de dissection, ainsi que de nombreux objets anormaux. Plusieurs ouvrages et traités sur l'anormal ont également été saisis dans son bureau, en particulier un grand livre de cuir noir, récupéré dans son bureau avec la plus grande prudence, et ayant été identifié comme maudit par les agents de terrain de la FIM. Le contenu de cet ouvrage est pour l'instant inconnu. Actuellement stocké avec le reste des objets anormaux saisis, son transfert au site Site-36BM pour de plus amples analyses est recommandé par le docteur ███████, présent lors de la saisie.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License