Dossier des Installations : Site-Yod
notation: +13+x
logo.png

Dossier d'Information des Installations de la Fondation SCP

Désignation Officielle : Site de Confinement Lourd d'Europe de l'Ouest

Code d'Identification du Site : UKSHCF-Site-Yod



Informations Générales


Création : 24/11/1987

Emplacement : Ancienne ville de [SUPPRIMÉ], Nord de l'Écosse.

Fonction : Confinement définitif d'entités de classe Euclide et Keter présentant un comportement de prédation. Centre de formation des Agents d'Intervention Tactiques et base permanente de la Force d'Intervention Mobile Delta-4.

Taille : Superficie de 11 km2.

Couverture : Site d'extraction pétrolière et centre de recherche pétrochimique sécurisé de la Scottish Company of Petroleum.

yodSurface.jpg


Description de l'Installation


Le Site-Yod a été intégralement conçu pour limiter au maximum les brèches de confinement. Les anomalies sont pour la plupart confinées dans des unités souterraines isolées les unes des autres, et chacune reliée à la surface par un unique ascenseur, ce afin d'empêcher d'éventuelles réaction en chaîne.

Ces unités sont organisées de façon à ralentir le plus possible l'avancée d'un SCP en cas de brèche, et à faciliter son reconfinement. Elles se présentent donc sous forme de ligne ou de ligne brisée, dont une des extrémités est l'ascenseur et l'autre la salle de confinement de l'anomalie. Les salles intermédiaires contiennent quant à elle le matériel nécessaire aux procédures de confinement spéciales et à la surveillance de l'objet SCP, ainsi que les pièces du personnel.

yodPorte.jpg

Accès à une zone de confinement

Tous les systèmes sont présents en double voire triple exemplaire et sont sujets à des contrôles de maintenance réguliers. Les installations sont également conçues pour pouvoir fonctionner en autonomie totale pendant plusieurs jours, avec ou sans personnel. Pour cette raison, chaque unité dispose de deux générateurs électriques, d'un système de recyclage de l'air, et de quelques réserves en eau et en nourriture.

Certains SCPs peuvent cependant être confinés en surface s'il est préférable de ne pas les garder sous terre (comme SCP-023-FR).

Les zones de confinement du Site-Yod sont toutes lourdement surveillées, plusieurs caméras étant disposées dans chaque salle pour ne laisser aucun angle mort. Si chaque unité dispose d'une salle de surveillance dédiée, tous les flux de vidéosurveillance et des capteurs sont redirigés vers le centre de commandement du site, en surface. C'est depuis ce centre que sont prises toutes les décisions en cas de crise, mais aussi de là que sont coordonnées les équipes tactiques lors des brèches. Pour plus d'informations, se référer aux procédures de réponse standards détaillées plus bas.

À proximité se trouvent les camps d'entraînement et les baraquements des équipes tactiques et des opérateurs de la FIM Delta-4. Ces installations incluent des terrains d'entraînement sous forme d'environnements confinés, ouverts, de plusieurs champs de tirs, de parcours d'obstacles, un arsenal, des pistes dédiées à la manœuvre des véhicules, et des ateliers dédiés à leur entretien.

Plus à l'écart se situent les bâtiments administratifs, les bureaux d'études et laboratoires, mais également un réfectoire, une salle de sport, ainsi que les logements de fonction des membres du personnel. C'est dans ce secteur que se situe l'unique abri anti-atomique du site. De plus, le site profite de l'ancien port industriel de [SUPPRIMÉ], reconverti pour l'acheminement des matériaux de construction et la fabrication sur place de matériel par le Département de Manufacture.



Organisation du Personnel


  • Personnel Administratif :

Directrice du Site : Alexa Earl (4)

Directeur des Ressources Humaines : William Gregor (2)
Responsable des Affaires Internes : Andrick Ermeht (2)
Responsable du Comité d'Éthique : Jane Kelly (3)

Effectifs : 41

Le Département Administratif du Site-Yod est similaire à celui de n'importe quel autre site. Ses membres sont chargés de la gestion générale du site et font le lien avec les hauts responsables de la Fondation. Ils restent évidemment en surface loin de toute anomalie.

  • Département de Confinement :

Responsable : Spé. Martin Delesque (4)
Effectifs : 121 117

Le Département de Confinement occupe naturellement une place centrale au Site-Yod. Ses tâches couvrent la conception du confinement des anomalies, la révision des procédures actuelles, ainsi que l'entretien des installations liées au confinement.

Le personnel est toutefois réparti en deux services : le premier est composé de spécialistes dans de très nombreux domaines (structure, matériaux, comportement animal…), disposant presque tous d'un titre d'ingénieur voire de docteur. Ils sont habituellement répartis en équipes de cinq à neuf spécialistes, souvent remaniées ou coopérant entre elles suivant les nécessités des projets auxquels elles sont assignées. Le second service est lui composé de techniciens qualifiés chargés de la maintenance des installations et de contrôles routiniers, ou de tâches d'importance mineure.

Les spécialistes du confinement sont souvent amenés à travailler avec des chercheurs lors des phases de conception et de révisions des procédures de confinement spéciales mais ont autorité sur ces derniers en matière de confinement et de sécurité.

  • Département de la Sécurité :

Chef de la Sécurité : Agent Denis Basen (4)
Effectifs : 221 209

Les officiers de sécurité sont chargés de la surveillance des installations, en maintenant les périmètres de sécurité à l'intérieur et à l'extérieur du site, en s'occupant des contrôles de sécurité usuels et en assistant le personnel des unités de confinement. En cas de brèche, leur rôle est de veiller à l'application des procédures adaptées et d'aider à l'évacuation du personnel.

  • Équipes de Réponses et de Gestion de Crise :

Responsable : Agent Dejv Stantik Agent Kurt Yunis (4)
Effectifs : 92 74

Les Équipes de Réponses et de Gestion de Crise sont, comme leur nom l'indique, chargées de répondre immédiatement à toute situation de brèche de confinement, partielle ou totale, en sécurisant la zone, assistant le personnel sur place, et reconfinant l'anomalie (ou à défaut, en ralentissant autant que possible son avancée).

Lorsqu'elles sont déployées, leurs membres ont autorité sur l'intégralité du personnel du site, mais font cependant preuve d'une haute estime pour les autres services, qui leur confèrent conseils et soutien opérationnel absolu. Les officiers supérieurs restent généralement en surface dans l'antenne de crise, d'où ils pilotent et coordonnent l'ensemble des équipes.

Bien que composée d'agents issus de troupes militaires ou paramilitaires d'élite s'entraînant en permanence, les équipes de réponses perdent chaque année près de ██ % de leurs effectifs, ce qui leur confère le taux de mortalité le plus élevé du site. Ces derniers sont fréquemment décorés (à titre posthume) des plus hautes distinctions, et les survivants forment un véritable vivier d'opérateurs pour les Forces d'Intervention Mobiles.

  • Département Médical :

Chef de service : Dr. Gerald Brantly (2)
Effectifs : 21

En raison de la gravité des blessures susceptibles d'être subies sur le Site-Yod, le Département Médical est essentiellement composé d'anciens chirurgiens des armées, de brancardiers en plus des infirmiers et des psychologues.

Lors des brèches de confinement, ils sont dans le sillage des équipes de réponses pour stabiliser l'état des blessés et les évacuer en surface, où ils pourront être pris en charge dans le centre médical.

  • Département Scientifique :

Chercheur en chef : Dr. Chloé Riesse (4)
Effectifs : 48 46

Comme dans tout autre site, le but du Département Scientifique est d'étudier les objets SCP afin de mieux de les comprendre. Néanmoins, sur le Site-Yod, cette fonction est extrêmement limitée. La politique actuelle du site est celle du risque zéro. Ainsi, toute expérience doit être validée par le Département de Confinement et le Département de la Sécurité, et reste extrêmement réglementée.

Les chercheurs sont toutefois très appréciés des spécialistes du confinement, qu'ils aident à concevoir les installations en apportant un regard et des compétences différentes.

  • Force d'Intervention Mobile rattachée au site :

FIM Delta-4 ("Safari Time !")
Commandant : Cdt Soho (4)
Commandant en second : Agent Léonard Vaganay
Effectifs : 52

Très sollicitée dans les premières années du site, la FIM Delta-4 y a établi sa base permanente. Désormais, elle profite de la proximité des Équipes de Réponse pour agrandir ses rangs et garder un œil sur les recrues les plus prometteuses

  • Classe D :

Effectifs : 25 nouveaux Classes D par semaine (renouvellement pouvant être effectué sur demande en cas de décès prématuré des sujets).

Les membres du personnel de Classe D sont employés lors des expériences, ainsi que pour nettoyer certaines parties du site.

  • Département de Manufacture :

Responsable : Stuart Lambert (1)
Effectifs : 49

Composé essentiellement du personnel de Niveau 0, le Département de Manufacture est chargé de la construction de nouvelles installations. Fréquemment amnésiés, ils sont persuadés de travailler en secret pour un complexe militaro-industriel de la Royal Navy.



Liste partielle des Anomalies confinées sur le Site



SCP-023-FR
SCP-025-FR
SCP-049-FR
SCP-062-FR
SCP-111-FR



Brèches notables



SCP-023-FR - Lors des expériences initiales visant à déterminer les propriétés de SCP-023-FR, ce dernier brisa son confinement par deux fois, entraînant la perte de ██ des ██ membres du personnel sur place. Des protocoles de sécurité plus stricts furent instaurées.

SCP-062-FR - Ayant développé une résistances aux tranquillisants, SCP-062-FR brisa son confinement lors d'une expérience supposée sans risque et fut laissée libre dans l'Aile Est du site pendant près de trois jours.

L'anomalie fit à plusieurs reprises preuve d'une grande intelligence pour déjouer les tentatives de reconfinement mises en places par la FIM Delta-4 et les équipes du site, tuant même plus de 50 % des opérateurs de la Force d'Intervention. Au total, ██ morts sont à déplorer.

Procédures de Confinement Spéciales et protocoles de sécurité du site renforcés depuis.

SCP-177-FR - Le ██/██/2012, de multiples instances de SCP-177-FR apparurent sur les écrans de surveillance du centre de sécurité du site, contaminant effectivement l'intégralité du personnel sur place. Le Protocole Ruche put être exécuté avant de causer la moindre brèche.

SCP-███-FR - Suite à une série de défaillances critiques des systèmes de sécurité de sa cellule, SCP-███-FR parvint à briser son confinement, forçant le verrouillage de l'intégralité de l'aile dans laquelle il se trouvait. ██ membres du personnel tués avant l'intervention de la FIM Delta-4.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License