Dossier Personnel du Professeur Nephandi
notation: +15+x
sd.png

Nom : Clarence ██████ (désormais Nephandi)

Age : 43 ans

Description Physique : 1m78, 65 kg, yeux verts, cheveux bruns et tombant aux épaules. Il porte souvent des vêtements noirs.

Hiérarchie : Chercheur de Niveau 3 - Intervenant régulier sur le Site-Samech.
Responsable du suivi psychologique : Dr Frog.

Spécialisation : Étude d'objets SCP présentant une anomalie d'ordre biologique au niveau cellulaire et /ou moléculaire.

Emplacement : Le Pr. Nephandi est généralement au site Aleph, dans son bureau ou en train de superviser un test impliquant un des SCP dont il a la responsabilité sur place. Dans le cas contraire, toute communication d'une urgence inférieure à 3 mois devra être adressée au chercheur en charge de la gestion de ses recherches en son absence (dont le nom sera systématiquement indiqué dans le dossier). En cas de problème lié au Site-Samech en son absence, prière de s'adresser au Dr. Sarroze ou au Pr. Kendrick selon leurs disponibilités.
Le Pr. Nephandi fait également partie de la délégation de la Branche Française à l'International

Bilan Psychologique : Clarence Nephandi est quelqu'un d’extrêmement loyal, et porte cette valeur à une très haute estime. Ceci en fait un agent en principe fiable et limite les risques en cas d'exception aux protocoles d'amnésie.
Sa mémoire eidétique provoque chez lui un sentiment d'épuisement quasi-constant, contre lequel les seuls moyens de lutte actuellement trouvés par le sujet sont l’adrénaline et les amnésiques. Cela ne semble pas influer sur la capacité du sujet à analyser ou identifier un risque, mais entraîne cependant dans son comportement une certaine tendance à se mettre inutilement en danger.
Le sujet est également très curieux, et il lui arrive fréquemment d'exploiter des failles du règlement intérieur, pour peu qu'il en trouve, pour obtenir un accès à des informations dont il n'est pas censé avoir connaissance. Il assure cependant faire cela "comme un jeu pour [s]'occuper" (pour reprendre ses propres termes) et n'a jamais outrepassé formellement de limite réglementaire ou juridique, ce qui fait qu'aucune mention disciplinaire n'a pu être portée à son dossier. Du fait de sa surveillance particulière par le DSI, aucune mesure supplémentaire n'est a priori nécessaire.
Nephandi dispose d'une autorisation spéciale pour s'auto-administrer des amnésiques, dans une limite raisonnable (à préciser).

Note à l'attention de la hiérarchie : Le professeur Nephandi ne doit en aucun cas travailler dans la même équipe de recherche que le docteur Aloices, et ce depuis l'incident du ██/██/████ ██████████ ███-███-██ ██ ██ ██████████ ██████ [DONNÉES CLASSIFIÉES].

Biographie : Né le 24/08/1974 à ███████, France, Clarence ██████ s’intéresse dès son enfance à la chimie, puis se lance dans des études de médecine et se spécialise en biologie cellulaire. Il termine son doctorat par une thèse sur l'apparition de l'ADN en conditions prébiotiques, qui lui servira plus tard de base pour une deuxième thèse sur les interactions moléculaires anormales de l'ADN réalisée après son recrutement par les services de la Fondation SCP, et publiée par celle-ci sous la référence VIL-TFAM-112012 (ouvrage indisponible au format numérique, consultable sur demande auprès du bureau des archives).

Il subit un traumatisme crânien à l'âge 36 ans, lequel provoqua un coma de plusieurs mois et une amnésie totale des événements antérieurs à son réveil. Il dispose depuis d'une mémoire eidétique (en d'autres termes, absolue). Son véritable nom n'ayant pour lui plus aucune signification, il le remplace alors par un surnom, "Nephandi".
Ses compétences polyvalentes et sa mémoire parfaite intéressent la Fondation, qui décide de le recruter comme chercheur et membre du personnel de Classe-E. En parallèle, le Pr Nephandi collabore avec le département médical sur l'étude de sa mémoire, jusqu'à ce que celui-ci la détermine définitivement comme non-anormale au bout de 3 ans. Le professeur Nephandi devient par la suite un intervenant régulier au Site de formation Samech. Bien qu'il en ait effectué plusieurs fois la demande auprès de sa hiérarchie, il n'a jamais été intégré au Département de la Sécurité Interne.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License