Casier des preuves 36.15 ZET — Dossier Broch-Majax-Theodor
/*
    C'est moche ? C'est voulu !
*/
 
:root {
    /* 1 Common */
    --ct_col_h1-txt: black;
    --ct_col_link: #2220a8;
    --ct_col_link-visited: #141364;
    --ct_col_link-newpage: #2220a8;
 
    /* 2 Header */
    --ct_bg_header-image: url("http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3Agendastrerie/FondGN4.png");
    --ct_bg_header-logo: url("http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3Agendastrerie/genda2002.png");
}
 
/* Var fixes */
a, a:hover, a:visited, a.newpage {
    background: transparent;
}
 
/* RECOLOR THE TITLE */
#page-title {
    font-weight: lighter;
    border-color: #000;
}
 
/*HEADER IMAGES*/
#header {
    background-position: 3px 6px;
}
 
/* Adjust Mobile Image Size */
@media (max-width: 479px) {
#header {
    background-size: 150px 90px;
    background-position: 0.75em;
}
}
@media (min-width: 480px) and (max-width: 580px) {
#header {
    background-size: 150px 90px;
    background-position: 0.75em;
}
}
@media (min-width: 581px) and (max-width: 767px) {
#header {
    background-size: 150px 90px;
    background-position: 0.75em;
}
}
@media (min-width: 768px) and (max-width: 979px) {
#header {
    background-size: 150px 90px;
    background-position: 0.75em;
}
}
 
/* HIDE THE HEADER TEXT */
#header h1 a {
    font-size: 0%;
}
 
#header h2 span {
    font-size: 0%;
}
 
/* RECOLOR THE SEARCH BAR */
#search-top-box-input {
    border: #3E2646;
    border-radius : 0;
    color: #ffffff;
    background-color: #000000;
}
 
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus {
    background-color: #000000;
}
 
#search-top-box-form input[type=submit] {
    border-radius : 0;
    border: 1px #ccc;
    color: #ccc;
    background-color: #282053;
    background: #282053;
}
 
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    border-radius : 0;
    border: 1px #ccc;
    background-color: #87a96b;
        background: #87a96b;
}
 
/* LOGIN STUFF */
#login-status {
    color: #ffffff;
}
#login-status a {
    color: #fffffff;
}
#login-status ul a {
    color: #fffffff;
}
#account-topbutton {
    background: #ccc;
    color: #fffffff;
}
 
/*SIDE BAR RECOLOR AND STUFF */
#side-bar .side-block {
    border: 5px solid #3723ba;
    border-radius: 10px 0;
}
#side-bar .heading {
    color: #000000;
    border-bottom: solid 1px #000000;
}
#side-bar div.menu-item.inactive a {
    color: #000000;
}
#side-bar div.menu-item .sub-text {
    color: #000000;
}
 
#side-bar img {
    filter: hue-rotate(20deg);
    -webkit-filter: hue-rotate(20deg);
}
#side-bar div.side-block:nth-child(7) > div:nth-child(1) > div:nth-child(1) img {
    filter: none;
    -webkit-filter: none;
}
 
/* side-bar collapsible stuff */
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link {
    border-bottom: solid 1px #000000;
}
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link .collapsible-block-link {
    color: #000000;
}
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link .collapsible-block-link:hover {
    color: #000000;
}
 
/* MOBILE SIDEBAR */
@media (max-width: 767px) {
#side-bar{background-color: #E1011B}
 
.open-menu a {
    border: 0.2em solid #E1011B !important;
    background-color: #f0f8ff !important;
    color: #0d106b !important;
}
}
 
/* FOOTER STUFF */
#footer {
    background: #0d106b;
    color: #ffffff;
}
 
/* TOP BAR RECOLORING*/
#top-bar a {
    color: #000000;
    background: transparent;
}
 
#top-bar ul li ul {
    color: #000000;
    border: dashed 1px #9e9d9d;
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a,
#top-bar ul li:hover ul li a {
    color: #000000;
    border-top: 1px dashed #9e9d9d;
}
 
#top-bar ul li.sfhover a,
#top-bar ul li:hover a {
    background: #ffffff;
    color: #000000;
}
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: #8db600;
}
/* CONTENT PANELS */
.content-panel {
    border: solid 1px #5d8aa8;
    background-color: #bcd4e6;
    box-shadow: 3px 3px 6px #e6e6fa;
}
.content-panel .panel-footer {
    color: #A30053;
}
.content-panel .content-toc {
    border: solid 1px #5d8aa8;
}
 
/* SEXY BOX */
div.sexy-box {
    background: #f0f8ff;
    border: 1px solid #903C67;
}
div.sexy-box div.image-container img {
    border: 1px solid #9f8170;
}
notation: +7+x
blank.png
genda1960.jpg
AVIS DE CONTRAVENTION
Date Agent verbalisateur A l'intention de :
22/02/1987 Pierre Paruta Maurice Faier dit Gérard Majax
DESCRIPTION DE L'INFRACTION :
Vous vous êtes associé avec M. Henri Broch dans le cadre de son "Défi Zététique" ayant pour but de rechercher et mettre en lumière les capacités anormales prétendues de certains individus. Ce faisant, vous êtes soupçonné de vouloir briser la clause de confidentialité qui vous lie, vous et vos particularités, à la Gendastrerie Française.
D’APRÈS LE CODE PROBLÉMATIQUE :
Art. 101-1 : Toute atteinte volontaire à l’intégrité du Voile par un individu conscient de son existence est passible de 1500 francs d’amende et de 5 ans d'incarcération pour trouble à la normalité. Art. 101-3 : Toute association d’individus normaux et/ou anormaux en infraction avec les Articles 100-1 et 101-1 du Code Particulier est passible d’une amende allant de 1500 à 2500 francs ainsi que de 5 à 10 ans d’incarcération, en fonction de la gravité de l’infraction.
VOUS RECONNAISSEZ L'INFRACTION :
Vous êtes prié de vous rendre à la Gendarmerie Départementale de Nice avant le 29/02, et de demander à être pris en charge à la "Salle des Dérogations". Un abjurant assermenté de la Gendastrerie vous prendra en charge, afin de discuter plus en profondeur des détails de votre entreprise. Pour rappel et en l’état actuel, il s’agit d’un simple rappel à l’ordre.
VOUS CONTESTEZ L'INFRACTION :
L’abandon immédiat de ce "Défi Zététique" et de tout ce qu’il implique vous sera demandé. Tout refus d’obtempérer mènera à votre incarcération immédiate.

——————————————

genda1960.jpg
AVIS GÉNÉRAL
Date A l'intention de :
22/02/1987 Fichés P
APPEL AU MAINTIEN :
Nous avons eu vent du fait qu’une part désormais non-négligeable de la population française fichée comme particulière souhaitait vivement participer au "Défi Zététique" organisé par Messieurs Henri Broch, Gérard Majax et Jacques Theodor. Nous vous décourageons vivement à prendre part à cet événement, qui rentre en contradiction avec plusieurs lois du Code Particulier et menace l’intégrité du Voile. Nous vous rappelons fermement qu’il est dans l’intérêt de chacun que celui-ci soit conservé. Nous en profitons par ailleurs pour vous rappeler la nécessité de posséder un permis pour faire usage de vos capacités dans un cadre similaire.
D’APRÈS LE CODE PROBLÉMATIQUE :
Art. 101-1 : Toute atteinte volontaire à l’intégrité du Voile par un individu conscient de son existence est passible de 1500 francs d’amende et de 5 ans d'incarcération pour trouble à la normalité. Art. 101-3 : Toute association d’individus normaux et/ou anormaux en infraction avec les Articles 100-1 et 101-1 du Code Particulier est passible d’une amende allant de 1500 à 2500 francs ainsi que de 5 à 10 ans d’incarcération, en fonction de la gravité de l’infraction. Art. 340-1 : Tout individu anormal souhaitant faire usage de ses capacités dans un cadre professionnel quelconque doit auparavant demander l’obtention d’un permis auprès de la Gendastrerie Française. Art. 340-3 : Tout individu anormal ayant fait usage de ses capacités dans un cadre professionnel quelconque sans possession d’un permis d’usage est passible d’une amende de 700 francs ainsi que d’1 an d’incarcération ferme.
VOUS IGNOREZ CES RECOMMANDATIONS :
Vous êtes passible des sanctions évoquées ci-dessus.
RAPPEL :
Cet avis a été envoyé à votre adresse en qualité de citoyen fiché comme Particulier dans nos bases de données. Si vous connaissez quelqu’un ayant manifesté ou manifestant des capacités particulières, ou qu’un membre de votre famille n’a pas encore été déclaré comme tel, il est important que celui se fasse recenser auprès de la Gendastrerie la plus proche afin de rester informé des lois en vigueur le concernant. Veuillez détruire cet avis après en avoir pris connaissance.

——————————————

Pierre Paruta

27 rue des Moulinots

Gendastrerie Française

Abjurant

Nice, le 1/03/1987

À l'attention du service des Ressources Humaines de la Gendastrerie Française

S/c Abjurant en Chef Philippe Dupieux, Lieutenant Jacques Muriel

Objet : demande de mutation

Monsieur Franquier,

J'ai l'honneur de solliciter ma mutation auprès de la Gendarmerie Française Départementale de Nice à compter du 08/03/1987.

Je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations distinguées.

X

Pièce jointe : copie du courrier de confirmation d'embauche de l'organisme d'accueil

Pierre Paruta

27 rue des Moulinots

Nice, le 01/03/1987

À l'attention du service des Ressources Humaines de la Gendarmerie Française

Objet : demande de mutation

Madame/Monsieur le responsable des Ressources Humaines,

J'ai l'honneur de solliciter ma mutation au sein de vos services à compter du 08/03/1987.

Je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations distinguées.

X


pièces à convictions n°1 et 1bis, 01/03/1987

——————————————

Aux forces de la Gendastrerie Française,

Nous sommes difficilement passés à côté de l’embargo que vous avez tenté de mener contre le Défi Minitel 36 15 Zététique mis en place par Mr Broch. Nous ne vous cachons pas qu’il est déplaisant de voir que les forces de l’ordre elles-mêmes s’opposent au bon sens et à la Raison. Cela n’a cependant rien d’étonnant de la part d’une division ridicule qui vient souiller notre nation par sa présence depuis bien trop longtemps désormais.

Nous considérons en effet qu’il est intolérable qu’une bande de fonctionnaires malhonnêtes et paresseux se reposent sur un travail fictif, auquel semblerait-il le gouvernement accorde un crédit aveugle fondé sur une fourberie sans nom. Vous touchez ainsi des subventions qui n’iront nulle part sinon dans votre poche, là où d’autres suent de leur front pour payer ces mêmes impôts qui vous nourrissent.

Vous tentez même de nous faire taire en invoquant la Loi, une Loi que vous corrompez avec des sottises venues d’un autre temps, un temps où vous régniez en maîtres au côté de l’Ignorance, parcourant l’Empire d’alors dans vos costumes d'apparats qui cachaient vos panses de nantis peccamineux. Ce temps-là est révolu, et votre heure de gloire est passée. Les hommes deviendraient-ils plus censés ?

La vérité est que vous avez peur que l’initiative du Pr Broch prouve une bonne fois pour toute au gouvernement que vous avez construit cette "Gendastrerie Française" sur un mensonge. Vous ne faites rien de plus que de l’abus de pouvoir, et cela ne restera pas sans suite. Nul doute que Voltaire lui-même vous cracherait au visage.

Nous pouvons très bien vous mettre à genoux sans employer la violence, seulement en employant cette vérité qui vous fait défaut.

Craignez Notre Éclat.


pièce à conviction n°2, 28/04/1987

——————————————

genda1960.jpg
AVIS DE CONTRAVENTION
Date Agent verbalisateur A l'intention de :
05/06/1987 Didier Philippe Charles Colet
DESCRIPTION DE L'INFRACTION :
Préparation non-autorisée à participer au "Défi Zététique" des Messieurs Henri Broch, Gérard Majax et Jacques Theodor.
D’APRÈS LE CODE PROBLÉMATIQUE :
Art. 339-1 : Tout individu anormal faisant usage de ses capacités anormales en milieu public sans autorisation est passible de 200 francs d’amende.
VOUS RECONNAISSEZ L'INFRACTION :
Vous êtes sommé de cesser tout échange avec les personnes sus-mentionnées dans le cadre de ce "Défi Zététique". Vous pouvez toujours faire la demande d’un permis auprès de la Gendastrerie si vous souhaitez faire usage de vos capacités dans un cadre professionnel.
VOUS CONTESTEZ L'INFRACTION :
Il s’agit ici d’une simple mesure préventive. Si vous contestez l’infraction et que vous participez à l’événement malgré tout, vous encourez une majoration de l'amende initiale de l'ordre de 200 francs par semaine.

——————————————

Aux forces de la Gendastrerie Française,

Je tiens à m’excuser au nom de certaines connaissances éloignées. J’ai cru comprendre bien trop tard que celles-ci vous avaient envoyé il y a un peu moins de deux ans de cela une lettre qui, je le crains, n'eut été écrite sans mon aval. À voir leur ressentiment envers vous, je suppose qu’elle ne devait pas être des plus amicales.

Je tiens à me désolidariser de leurs intentions belliqueuses, et j’ai été très clair à ce sujet avec elles. En gage de bonne foi, vous constaterez que Gérard Majax a reconnu son infraction il y a deux ans, et que toute l’équipe du Défi Zététique est prête à se rendre auprès de votre service au besoin pour clarifier nos intentions. Nous sommes ouverts à toute autre demande de la part de vos services.

Il est compréhensible que si le paranormal existait, il serait préférable de protéger la normalité coûte que coûte. C’est en cela que je comprends les services de la Gendastrerie, et je tiens à vous partager mon soutien sur ce point. Malgré tout, vous comprendrez que votre stratégie ne permet pas de prouver une bonne fois pour toute si oui ou non le paranormal est fondé. Sans cela nous gâchons tous considérablement notre temps et nos moyens.

Mes salutations les plus distinguées,

Henri Broch


pièce à conviction n°3, 01/04/1989

——————————————

genda1960.jpg
AVIS DE CONTRAVENTION
Date Agent verbalisateur A l'intention de :
05/05/1994 Claude Guillet Janice Humbert
DESCRIPTION DE L'INFRACTION :
Vous avez fait un usage délibéré de vos capacités de combustion spontanée en public, et ce sans autorisation ni possession de permis. Ce faisant, vous avez rétorqué à l’agent vous ayant appréhendé qu’il "ne s’agissait que d’un petit tour" et de "simples effets spéciaux".
D’APRÈS LE CODE PROBLÉMATIQUE :
Art. 123-3 : Toute action, préméditée ou non, allant à l’encontre de l’intégrité du Voile et étant effectuée hors du contrôle de la Gendastrerie Nationale Française est interdite et passible de 200 francs d’amende. Art. 339-1 : Tout individu anormal faisant usage de ses capacités anormales en milieu public sans autorisation est passible de 200 francs d’amende. Art. 477-4 : Les dégâts matériels causés par les cas de combustions et d’explosions spontanées d’origine anormale doivent être intégralement remboursés par les individus ayant provoqué ces dégâts.
VOUS RECONNAISSEZ L'INFRACTION :
Rendez-vous à la Gendarmerie de Lisieux avant le 08/05 et demandez à l'accueil d'être conduit à la "Salle des Dérogations". Vous serez dès lors pris en charge par un officier de la Gendastrerie qui s’occupera de votre amende de 4250 francs, comprenant votre infraction et les dégâts matériels que vous avez causés.
VOUS CONTESTEZ L'INFRACTION :
Vous serez arrêtée et conduite au poste, où vous resterez en observation pendant une durée indéterminée. Vos droits en tant que citoyenne française pourront être réexaminés s’il s’avère que vous constituez une menace pour la sécurité nationale et la conservation du Voile.

——————————————

affiche.jpg

pièce à conviction n°4, 07/05/1999

——————————————

fatima.png

RAPPORT PRÉLIMINAIRE DU GIGN★

Force Antiterroriste de Traque et d'Investigation de la Menace Athée (F.A.T.I.M.A.)

Régulation • Investigation • Obreption



Le 03/07/1999

Nous avons mené notre enquête sur les agissements du biophysicien Henri Broch, du prestidigitateur Gérard Majax et du docteur Jacques Theodor dans le cadre de leur Prix-Défi Minitel 36.15 Zététique. Rappelons que l’événement n’avait pas été autorisé à l’origine étant donné que ses organisateurs n’étaient pas convaincus de l’existence des parasciences, ce qui aurait pu mener à une fragilisation du Voile. Une prise de contact a été initiée dès le 27 février 1987, et l’affaire est restée sans suite, grâce à la désinformation permise par le Prix-Défi et à la surveillance de la Gendastrerie envers les individus anormaux avérés du territoire.

Cependant, certains événements récents nous obligent à surveiller de nouveau le Prix-Défi. Comme vous le savez, Henri Broch (et potentiellement ses confrères) a révélé précédemment être en contact avec SAPHIR. La FATIMA n’a été sollicitée que récemment car il est soupçonné, à l’égard de certains éléments, que le Prix-Défi camoufle une initiative offensive du ZIRCON. On soupçonne ainsi que tout le service de la Gendastrerie de Nice ainsi qu’un nombre inconnu d’individus Fichés P ayant échappé à notre vigilance aient été affectés par la persuasion de Broch et de son équipe. Gérard Majax lui-même semble avoir été persuadé que sa capacité à tordre l’espace ne possède aucun fondement.

En outre, les protocoles expérimentaux ne semblent pas tout à fait réglementaires. Nos experts ont déjà déterminé :

  • Un nombre d’essais trop petit et variable en fonction des participants, ainsi que des seuils de signification non-standardisés ;
  • Pas de double-aveugle, ainsi qu’un arrêt complet de l’expérience après un unique essai (unique mention "Échec Complet", sans explication) ;
  • Publication restreinte et filtrage des informations ;
  • Frais de transport et de matériel à la charge des participants.

Ces éléments semblent déjà fournir une piste pour constituer un dossier permettant le démantèlement du Prix-Défi si jamais les soupçons de la Gendastrerie sont avérés.

Pour conclure, il est à noter que les protocoles expérimentaux que nous avons pu récupérer démontre souvent une méconnaissance (inconsciente ou délibérée) des parasciences et de leur fonctionnement en général. Qui plus est, les experts en réthorique de la FATIMA ont identifié un syllogisme dans les termes même du concours ("Le prix a été conçu sur le principe de raisonnement qui considère que c'est à la personne qui affirme détenir un pouvoir quelconque d'en faire la preuve, et non pas aux scientifiques de démontrer le contraire. C'est en effet une des bases de la méthode scientifique (et de la logique) que ce soit à celui qui prétend détenir des faits ou des théories nouvelles de les démontrer.") qui opère un glissement de sens pour confondre revendication scientifique et revendication de capacités paranormales.

Rédigé par le sous-officier Jérome Granu de la FATIMA

——————————————

genda2001.jpg
AVIS DE CONTRAVENTION
Date Agent verbalisateur A l'intention de :
28/09/2003 Christine Janvier Jean-Claude Pinoteau
DESCRIPTION DE L'INFRACTION :
Vous avez ouvertement attaqué en justice Messieurs Henri Broch, Gérard Majax et Jacques Theodor pour l’organisation de leur "Prix-Défi Minitel 36.15 ZET", lequel est fermé depuis maintenant plus d’un an et ce à la demande de la Gendastrerie Française. Ce faisant, vous tentez de revendiquer le Prix grâce à vos talents de magnétiseur, et souhaitez apporter une nouvelle attention médiatique sur cet événement et l’existence de l’anormal.
D’APRÈS LE CODE PROBLÉMATIQUE :
Art. 123-3 : Toute action, préméditée ou non, allant à l’encontre de l’intégrité du Voile et étant effectuée hors du contrôle de la Gendastrerie Nationale Française est interdite et passible de 50 euros d’amende. Art. 125-8 : La mise en lumière délibérée d’éléments nocifs pour la préservation du Voile, par quelque moyen que ce soit, est interdite et passible de 70 euros d’amende.
VOUS RECONNAISSEZ L'INFRACTION :
Rendez-vous à la Gendarmerie de Toulouse avant le 31/09 et demandez à l'accueil d'être conduit à la "Salle des Dérogations". Vous serez dès lors pris en charge par un officier de la Gendastrerie qui s’occupera de votre amende ainsi que votre déposition si vous souhaitez expliciter vos motivations.
VOUS CONTESTEZ L'INFRACTION :
Vous vous exposez à un verdict sans appel en votre défaveur lors du procès sus-mentionné, pour trouble à la normalité.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License