Document annexe 177-FR n°1
notation: +6+x
Nemo%204.png

Version non-mémétique de SCP-177-FR, neutralisée grâce au protocole Ruche. Les cinq déclencheurs mémétiques graphiques principaux ont été floutés.

Document annexe 177-FR n°1

Le texte qui suit est une transcription du texte imprimé sur la majorité des instances non-abrégées de SCP-177-FR. Les coordonnées et les instructions permettant aux individus ciblés par SCP-177-FR de contacter le Groupe d'Intérêt désigné "Némo et le Nautilus" ont été censurées.

A VOUS QUI LISEZ CECI, QUI QUE VOUS SOYEZ,

Si vous lisez ceci, alors vous travaillez actuellement pour la plus dangereuse organisation jamais créée. Derrière son noble blason de sécurité et son souhait de protéger les civils autant que possible des choses les plus étranges et monstrueuses que l'on puisse imaginer, votre Fondation cache une gigantesque hypocrisie. Vous n'en avez pas encore conscience, mais elle cause actuellement la perte de cette même humanité qu'elle cherchait à défendre.

La Fondation est comme une immense machine dont les composants internes sont autant de règles et de procédures. Cette fabuleuse invention, cependant, comme toute machine, s'est grippée au fil des années, ses rouages se sont déformés, ses mécanismes se sont rouillés, et les règles qu'elle suivait sont en train de la mener au bord d'un précipice moral.

Et pourtant, la machine continue de fonctionner malgré tout, implacable et froide, piégeant toujours davantage d'innocents dans ses anciens rouages grinçants. D'innombrables civils y sont piégés sans en avoir conscience. De nombreux employés y sont piégés en ayant l'illusion de contribuer au bien de l'humanité. Vous y êtes piégé. J'y étais piégé, autrefois. Je sais exactement ce que vous ressentez, et un jour, la machine en laquelle vous aviez mis tant de foi et à laquelle vous avez sacrifié tant d'heures de votre vie se chargera, à votre tour, de vous broyer.

Je suis l'horloger chargé de démonter le mécanisme sans en briser les éléments essentiels.

J'ai analysé la machine. J'ai vu ses failles. Cette lettre est l'une des mises en application des instruments que j'utiliserai afin de plonger entre les rouages de votre Fondation afin de l'ouvrir de l'intérieur.

Il n'est pas trop tard pour abandonner le navire. Si ce message vous a ouvert les yeux, ████ ██████ ██ █████████ ██ ████████████ ██████ ████████ ██ ██ █████ ████████ ████ ████ ██████ ████████████████-███ ████ où une nouvelle série d'instructions vous sera transmise. Je serai heureux de vous compter parmi les nôtres.

Si vous refusez toujours d'entendre la voix de la raison, soyez désormais certain d'être devenu l'agent involontaire de la chute progressive et néanmoins inéluctable de tout ce que vous avez toujours tenté de cacher aux yeux du monde, et ce dès l'instant où cette lettre est arrivée en votre possession. Je vous souhaite bien du plaisir.

Vous qui êtes l'ancienne garde, je viens pour vous relever. Votre épave dépassée, je viens pour la couler.

Vous ne sécurisez plus, vous ne confinez plus, vous ne protégez plus.

Votre époque est révolue.

- Némo et le Nautilus

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License