Document 1005 01478
notation: 0+x

Avertissement : Enregistrements de tests courts inclus pour constituer une référence pour les nouveaux membres du personnel assignés à SCP-1005. Documentation détaillée et enregistrements audio/vidéo associés dans les Archives des Enregistrements.


Test 1005-04 : Hyper-saturation
Chercheur : Dr █████
Enregistrement du test :
Un volume d'eau en excès par rapport à son régime journalier a été administré à SCP-1005 par voie orale : à 2 litres, la surface du sujet commençait de manière visible à couler et à s'étaler ; à 4 litres, le sujet a rapporté se sentir "lourd", bougeant lentement et d'un pas lourd ; la méthode d'administration a été changée en sprays à fines gouttes à 5 litres, le sujet ayant des difficultés à rester debout et à manipuler des objets ; l'expérience a été arrêtée à 6,2 litres en raison de menaces de perte totale de cohésion.
Notes : Quand il lui fut donné du temps pour récupérer et de l'assistance par des reconstructions mineures, SCP-1005 décrivit l'expérience entière comme "déplaisante", et que ça l'a fait "ralentir son esprit".


Test 1005-05 : Déshydratation
Chercheur : Dr █████
Enregistrement du test :
SCP-1005 fut apporté dans une cellule de tests avec une humidité relative de moins d'un pour cent (1%) et une température de quarante-trois (43) degrés C, et placé sous un éclairage clair supplémentaire et des lampes chaudes dirigées sur lui. Le sujet fut enregistré en train de déclarer être "inconfortable" avant une déshydratation avancée le rendant immobile après approximativement trente minutes. Le sujet a été réanimé avec succès après réhydratation.
Notes : Le sujet déclara avoir "perdu conscience" juste après la cessation de mouvement, pour la retrouver quand il fut réhydraté. Cela semble être la façon dont il comprend la conscience.


Test 1005-09 : Vivisection
Chercheurs : Dr ███, Assistant Chercheur ████████
Enregistrement :
SCP-1005 amené dans la cellule d'examen et demandé de s'allonger sur la table et le rester pendant toute la procédure. À l'aide d'outils de sculpture, les chercheurs firent des examens étendus de la structure interne de SCP-1005. La plupart des organes sont esthétiquement présents mais non-fonctionnels ; l'appareil intestinal est notamment extrêmement simplifié, la plupart des organes mineurs (tels que l'appendice) et des glandes sont absents, et le cerveau est représenté de manière externe mais est une masse solide à l'intérieur. De plus, le "réseau sanguin" du sujet apporta une suspension extrêmement diluée de peinture avec une connexion plus directe à l'estomac ; cela explique comment SCP-1005 garde un niveau d'hydratation relativement homogène.
Notes : SCP-1005 était "informé" pendant l'intégralité de l'examen ; le sujet ne rapporta pas de douleur, seulement de l'"inconfort", et était entièrement informé de tout morceau lui étant toujours attaché. L'expérimentation sur le "cerveau" n'a pas montré d'obstacle à la pensée ou de capacité. Dans l'ensemble, la structure interne semble plus conforme à une représentation artistique simplifiée d'un corps humain qu'à une recréation médicale précise, avec seulement le système vasculaire, l’œsophage et l'estomac qui remplissent leurs fonctions.

Note supplémentaire : L'enregistrement vidéo du Test 1005-09 est disponible dans le document TL-1005-V13.


Test 1005-13 : Test d'empathie
Chercheur : Dr █████
Enregistrement de test :
Un membre du personnel de Classe D (D-13904) fut attaché sur un objet non-fonctionnel visuellement similaire à une chaise électrique. SCP-1005 fut introduit et il lui fut ordonné d'appuyer sur un bouton ; après demande de la raison, SCP-1005 fut informé que cela délivrerait un choc extrêmement douloureux mais non-létal à D-13904. SCP-1005 déclina poliment ; quand il fut menacé que D-13904 serait exécuté une fois que la procédure serait suivie, SCP-1005 hésita. D-13904 fut enregistré en train de supplier, "Allez, mec, les laisse pas me tuer !" SCP-1005 s'est excusé à D-13904 pour son "inconfort" et pressa le bouton. D-13904 fut libéré de ses liens et escorté en-dehors de la cellule par le personnel de sécurité.
Notes : Après le test, SCP-1005 demanda pourquoi l'homme n'a pas reçu de choc. Le Dr █████ expliqua qu'ils testaient sa réaction et n'ont en fait jamais eu l'intention de le blesser ; SCP-1005 montra du soulagement par rapport au fait qu'il n'était pas censé blesser une personne vivante. La formulation exacte semble pointer le fait que ça "allait contre la programmation" plutôt qu'une réelle empathie. SCP-1005 a apparemment été créé entièrement à des fins artistiques et de divertissement.


Test 1005-16 : Restructuration de l'anatomie
Chercheur : Dr █████, Assistant Chercheur ████████
Enregistrement du test :
En utilisant des outils de sculpture et des équipements de peinture, plusieurs altérations ont été infligées à la structure physique de SCP-1005, dont : la sculpture et la peinture d'yeux supplémentaires, la suppression du bras droit, le rattachement du bras droit en-dessous du bras gauche, et la sculpture d'un nez supplémentaire dans la région abdominale. SCP-1005 rapporta que toutes les expériences étaient "extrêmement inconfortables et déconcertantes", cependant les organes supplémentaires et les membres rattachés ont prouvé ne pas être fonctionnels. Les organes sexuels mâles ont prouvé ne pas être plus sensible que toute autre surface cutanée et ne montra pas de réaction.
Notes : Après les tests, SCP-1005 fut retourné à son état original. SCP-1005 a poliment demandé à ce que le test ne soit pas répété.

Note supplémentaire : L'Assistant ████████ suggéra de manière répétée durant tout le test que SCP-1005 que les vêtements de SCP-1005 soient retirés et qu'on lui donne un "vrai corps d'homme" avant d'être rhabillé. SCP-1005 refusa poliment et l'Assistant ████████ fut réprimandé et retiré de l'assignement à l'objet quand il lui fut montré qu'elle développait des niveaux non-professionnels d'attachement pour SCP-1005.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License