SCP-398-FR
notation: -1+x
pinkcatscp2.png

SCP-398-FR, photographié par l'agent H. Siltala avant confinement.

Objet # : SCP-398-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-398-FR est actuellement confiné de façon semi-restrictive dans une Cellule Aménagée sur le Site-Nun-Europe. L'entité est autorisée à se déplacer librement dans l'Aile de Détente n°3 à heures fixes, de façon à ce qu'elle n'entre pas en contact avec d'autres animaux anormaux potentiellement incompatibles.

SCP-398-FR doit porter en permanence sur ses deux flancs une tache de peinture, peu importe la couleur (excepté des nuances de rose). Cette peinture ne doit pas être toxique pour l'animal et doit être ré-appliquée par toute personne qui remarquerait qu'elle commence à s'effacer.

Toute information éventuelle sur de possibles instances supplémentaires doit être communiquée au superviseur actuel de SCP-398-FR (actuellement le Dr Deroy).

Description : SCP-398-FR est un individu mâle de l'espèce Felis silvestris catus (Chat domestique) de la race dite "Tiffany" (ou "Asian longhair"), de morphologie normale pour un représentant de son espèce et possédant un pelage de couleur rose. La couleur ne semble pas résulter d'une teinture temporaire ou permanente par des moyens chimiques, mais d'une coloration naturelle de l'animal. Le reste du corps de SCP-398-FR (museau, coussinets, etc.) présente également une teinte plus rosâtre que chez un individu non-anormal, à l'exception des yeux, qui sont verts.

En plus de leur couleur rose, les poils de SCP-398-FR présentent des propriétés de réfraction de la lumière anormales : l'entité est capable de modifier consciemment la portion du spectre visible absorbée et réfléchie par ses poils de façon à changer la teinte de son pelage, couvrant l'intégralité des nuances de rose observables.

SCP-398-FR est ainsi capable de devenir quasiment invisible lorsqu'il est placé devant une surface rose1 : aucun relief de son pelage n'est visible et seuls ses yeux, son museau et sa bouche peuvent être vus. Cet état est désigné ci-après comme "camouflé". Il est possible d'empêcher cet état de camouflage en faisant en sorte que SCP-398-FR reste visible malgré la couleur de sa fourrure, par exemple en peignant celle-ci ou en lui faisant porter des vêtements ou accessoires colorés.

Lorsque SCP-398-FR est camouflé et qu'un unique observateur regarde l'entité à ce moment, cette dernière peut décider de disparaître instantanément. Si elle le fait, elle entre alors en état dit "stocké" ou "de stockage". Celui-ci se traduit par une présence métaphorique de SCP-398-FR dans les yeux de l'observateur, qui devient alors SCP-398-FR-1.

Durant toute la période où l'entité est stockée dans SCP-398-FR-1, elle entre en stase : elle ne vieillit pas, n'a pas besoin de s'alimenter ou de dormir et ne peut pas être blessée. Il n'est également pas possible d'interagir avec elle.

Lorsque l'individu SCP-398-FR-1 regarde une surface rose dont la taille est égale ou supérieure à celle de SCP-398-FR (peu importe la distance qui sépare l'observateur et la surface), l'entité réapparaîtra instantanément dans la position dans laquelle elle était lors de sa disparition, portant la couleur de la surface devant laquelle elle se trouve, et ce, même si aucun support ne se trouve devant ladite surface. L'observateur n'est alors plus considéré comme SCP-398-FR-1 et ne conserve pas d'effet anormal. Cela constitue la fin de la phase de stockage.
Il est à noter que l'utilisation par SCP-398-FR-1 de filtres colorés, par exemple sur des lunettes, modifie les surfaces pouvant interrompre la phase de stockage.

En dehors de ces propriétés anormales, SCP-398-FR se comporte comme un chat domestique normal et possède la même physiologie.


Journal de Découverte et de Récupération : SCP-398-FR a été récupéré par la Fondation le 24/03/2018 dans une résidence près de la ville de [SUPPRIMÉ]. Comme ses propriétés anormales étaient encore inconnues, l'entité a été classée comme Objet Anormal et amenée sur le Site-██, où elle était autorisée à circuler librement et à interagir avec le personnel.

Le 11/05/2018, alors qu'elle caressait SCP-398-FR dans la cuisine au 3ème étage du Site-██, dont les murs venaient d'être peints en rose pâle à la suite de travaux, l'Agent Clais constata la disparition de l'entité. Elle rapporta celle-ci au superviseur du Site, mentionnant que l'animal avait disparu après avoir été un bref instant "pratiquement invisible sur le fond du mur". Les différentes recherches ne permirent pas de localiser SCP-398-FR.

Le 14/06/2018, l'Agent Clais contacta le superviseur du Site-██ pour indiquer qu'elle était de nouveau entrée en contact avec l'entité : celle-ci était soudainement apparue devant la robe rose que sa femme portait à ce moment. L'entité fut récupérée par la Fondation, puis apportée au Site-Nun pour une étude de ses propriétés anormales, recevant la dénomination SCP-398-FR.

Différentes expériences permirent de comprendre les caractéristiques de l'état "camouflé" et "stocké" de SCP-398-FR. Le Dr Deroy, responsable de l'étude de l'animal, nota que malgré le mois complet passé en état "stocké" auprès de l'Agent Clais, l'entité semblait n'avoir pas souffert de faim ou de soif et n'avait vraisemblablement pas subi de vieillissement.


Addendum SCP-398-FR : Lors de la découverte des propriétés anormales de SCP-398-FR, une équipe fut envoyée dans la ville de [SUPPRIMÉ] où l'entité avait été récupérée en premier lieu. Une fouille de la maison voisine permit de découvrir une photographie sur laquelle figure SCP-398-FR, ainsi que sept (7) autres chats :

  • un angora bordeau
  • un bobtail américain bleu ciel rayé de bleu océan
  • un chartreux vert d'eau
  • un mau égyptien jaune citron
  • un scottish fold orange vif
  • un snowshoe entièrement blanc
  • un siamois entièrement noir

La couleur de chaque animal (y compris SCP-398-FR) correspond également à la couleur de chacune des huit pièces qui composent le premier étage de la maison.
Une personne est également présente sur la photo, entourée des huit chats. Il s'agit de Mme Eva █'██████, une femme de 53 ans décédée à l'hôpital public de la ville de [SUPPRIMÉ] le 23/03/2018.

Il est supposé que tous les chats présents sur la photo possèdent les mêmes propriétés que SCP-398-FR. Dans l’éventualité où un des sept (7) spécimens serait retrouvé, une reclassification de SCP-398-FR en SCP-398-FR-A devrait être envisagée en conséquence.
Cependant, l'éventualité que les chats puissent avoir été "stockés" par Mme Eva █'██████ avant son décès est envisagée ; leur sort serait alors inconnu.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License