SCP-332-FR
notation: -1+x
blank.png

Objet # : SCP-332-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Non-Confiné

Procédures de Confinement Spéciales : Les 7 instances de SCP-332-FR-1 connues de la Fondation doivent être logées séparément dans des Cellules de Confinement pour Humanoïde Standard au Site-Beth. Toutes les branches de la Fondation doivent dédier une cellule d'investigation de 2 à 4 membres du personnel à l'identification de nouvelles instances de SCP-332-FR-1 ; les instances découvertes doivent être capturées et envoyées au Site-Beth pour confinement.

Toute interaction avec les instances de SCP-332-FR-1 dans leur confinement est strictement interdite pour leur sécurité, et leurs repas et commodités sont servis via un passe-plat ; en cas de contact accidentel, le personnel est prié de systématiquement attribuer une note positive au sujet.

Description : SCP-332-FR est un phénomène anormal affectant aléatoirement des êtres humains d'âge moyen (de 23 à 37 ans à ce jour) dans différentes régions du globe. En-dehors de l'âge, aucune caractéristique affectant la probabilité d'être victime de SCP-332-FR n'a pu être dégagée avec certitude à ce jour, bien que l'hypothèse d'une propagation par proximité avec un sujet affecté soit actuellement à l'étude. Vingt-cinq individus affectés par SCP-332-FR (désignés comme SCP-332-FR-1) ont été recensés à ce jour, dix-huit étant décédés et le reste confinés au Site-Beth.

Une instance de SCP-332-FR-1 se voit attribuer un compteur virtuel, sous la forme d'un chiffre associé à sa personne par des moyens inconnus. Lorsque SCP-332-FR-1 a fini d'interagir d'une quelconque manière avec un autre individu1, une interface holographique apparaît à l'interlocuteur, l'invitant à "noter" son interaction avec SCP-332-FR-1 positivement ou négativement. Ce vote augmente ou réduit le chiffre associé à SCP-332-FR-1 en fonction de la réponse donnée. Au moment de la notation, l'individu tiers ne semble pas conscient d'être impliqué dans un processus anormal, et il en perdra tout souvenir immédiatement après l'attribution de la note.

Le numéro associé à SCP-332-FR-1 influence sa vie quotidienne : une notation élevée semble augmenter les occurrences d'événements positifs ou sa "chance", alors qu'une notation faible facilite les événements négatifs. Le seul élément qui n'est jamais influencé par cet effet est la décision des autres individus au moment de noter SCP-332-FR-1.

Si la note de SCP-332-FR-1 tombe en dessous de 0, un compte à rebours holographique visible de lui seul s'affiche sur sa droite, le suivant en permanence jusqu'à son expiration. Le compte à rebours dure initialement 2 jours (48 heures), mais se raccourcit de 2 heures pour chaque vote négatif reçu. Si la note de SCP-332-FR-1 remonte au-dessus de 0, le compte à rebours disparaîtra (et recommencera à la même durée si la note rechute plus tard). En revanche, si le décompte se termine, le sujet décédera instantanément d'une crise cardiaque.

Addendum 1 — Rapport de Découverte2 : Le 20/08/201█, le sujet fut observé errant dans Times Square à New York, abordant des passants pour leur serrer la main ou les embrasser avant de leur demander frénétiquement des votes positifs. Il fut établi plus tard que le compte à rebours de SCP-332-FR-1-7 était d'approximativement 20 heures au début de l'incident, et il est supposé que le comportement du sujet fut causé par une crise de nerfs due à la pression psychologique découlant par le décompte. D'après ses propos, le sujet semblait être convaincu (à raison) que la fin de celui-ci causerait sa mort.

Les différentes techniques de persuasion utilisées par le sujet inclurent :

  • Contact physique insistant (poignées de main frénétiques, embrassades, baisers)
  • Cadeaux (le sujet offrit ainsi à divers passants sa montre, sa cravate, ses chaussures, puis l’intégralité de ses habits)
  • Incitations orales répétées à lui accorder un vote positif, usant de diverses techniques de culpabilisation sur ses interlocuteurs (quelques exemples en étant "Sans ton vote je vais mourir", "Tu peux pas me refuser ça, je viens littéralement de t'embrasser" et "On a toujours été potes")

Le sujet commença par obtenir plusieurs votes positifs lui permettant de remonter sa note à -2, mais rechuta après le retrait de ses vêtements. La mort survint après 3 minutes supplémentaires qu'il passa à poursuivre les passants, entièrement nu. La Fondation prit connaissance de l'événement très peu de temps après mais ne jugea pas nécessaire de mettre en place un scénario de couverture, aucune anomalie visuellement observable ne s'étant manifestée. La théorie de la folie fut acceptée par les forces de l'ordre et les médias.

Addendum 2 : Des recherches sur d'éventuelles propriétés de propagation mémétique de SCP-332-FR sont en cours.








Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License