La Mort et les Docteurs – Centre
notation: +4+x
three_death_brothers_by_sunnyclockwork-d973ty7.jpg

Encore plus horrible n’est-il pas de mourir ; c’est, quand on appelle la mort, de se la voir refuser.

Sophocle

Au commencement, il y avait la mort. Elle était alors et elle sera pour toujours. En tant qu’êtres parmi les plus anciens de la Création, il y a bien peu de choses que les Frères Mort ne comprennent pas totalement.

Assez étrangement, l’une de ces choses est leurs propres créations.

Nés d’une fosse commune en temps de peste, les Enfants du Charnier vouent leur allégeance éternelle à la Mort qui leur a donné la vie.

Nés du conflit et dans le conflit, les Enfants du Charnier cherchent toujours à créer un monde qui en serait dépourvu, un monde qui n’aurait plus besoin d’eux.

Nés guérisseurs et médecins talentueux, les Enfants du Charnier s’appellent les docteurs de peste, un nom qui leur convient à plus d’un titre : pour chaque peste qu’ils soignent, une autre se déclare du fait même qu’ils existent.

Les Enfants du Charnier ne souhaitent que soigner, mais les Frères Mort pourraient bien avoir d’autres plans pour eux.

Tout comme la vie.

Contes de la trame principale (écrits par DmatixDmatix):

  1. Trois courtes scènes sur la mort
  2. Thérapie
  3. Indolore
  4. Chirurgie
  5. Pathologie (à venir)
  • Remerciements spéciaux à SunnyClockworkSunnyClockwork pour avoir fourni la merveilleuse image de cette page.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License