Daylight Come
notation: +1+x

"Hey Mista Tallyman, tally me banana. Daylight come, and me wan' go home. Day, me say day, me say day, me say day, me say day, me say day-ay-o. Daylight come, and me wan' go home."

La petite fille frissonna et rapprocha ses couvertures. Chanter lui remontait le moral parfois, mais aujourd'hui cela la rendait juste encore plus seule que d'habitude.

Le soleil lui manquait. En fait, tout lui manquait: maman, papa, son frère…

" Je n'aurais jamais du l'écouter quand il m'a dit de monter les escaliers." se murmura-t-elle à elle-même.

Peut-être pourrait-elle encore essayer de trouver la sortie aujourd'hui…

La fillette secoua la tête. C'était une idée stupide, surtout aujourd'hui. Sa dernière lampe de poche avait fini par rendre l'âme peu de temps auparavant. Elle était à court de nourriture, et il y avait peu de chance qu'elle en retrouve avant longtemps. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir déjà essayé de sortir. Mais il y avait juste de plus en plus d'escaliers, des escaliers en haut, des escaliers en bas, des escaliers là ou la porte était censée se trouver…

"Ouais, euh, c’est juste un mur en béton, sale. Y’a genre, rien du tout dessus. Non, attendez. Ça colle un petit peu juste là."

La petite fille releva la tête, même en sachant qu'elle ne pouvait rien voir. Quelqu'un venait! Oh oui, oui! Un sourire aussi large que la plate-forme sur laquelle elle était assise se dessina sur son visage.

"Hé! S'il vous plait, aidez moi! J'ai peur, venez me chercher! Vite!"

Elle se mit à crier à l'aide aussi fort qu'elle le pouvait, cri qui se transforma rapidement en un sanglot incohérent. Elle sentait l'obscurité autour d'elle devenir de plus en plus intense à chaque moment. Entre deux sanglots, la fillette percevait le son faible mais régulier de bruits de pas résonnants dans la cage d'escalier.

Au bout de plusieurs heures, un cri perçant interrompu ses pleurs.

Il l'a trouvée.

Le rythme régulier des bruits de pas se changea en une cascade frénétique de bruits de courses et de cris hystériques . L'enfant se remit à pleurer alors qu'elle entendit la personne se rapprocher de plus en plus. Une lumière dansante, illuminant partiellement l'escalier précéda la femme en fuite . Elle tentait de regarder par dessus son épaule lorsqu'elle atteignit finalement la petite fille en pleure.

La fillette se jeta sur elle lui coupa proprement la tête à l'aide d'un doigt tranchant comme une lame de rasoir. La créature à ses trousses l'attrapa dans ses mains et l'examina pendant que l'enfant récupérait la lampe de poche et examinait sa proie. Jolie et bien dodue. Elle fit un signe à la créature qui détruisit l'équipement.

"Merci beaucoup monsieur, je ne sais pas comment je ferais pour survivre sans vous."

Le visage sembla acquiescé, puis disparu dans les ténèbres. L'œil de la petite fille n'avait pas finit de s'habituer à la lumière mais elle était tellement affamée qu'elle se mit immédiatement à utiliser une de ses mains droite pour découper le corps en différentes parties,malgré le fait que que sa vision était obscurcie. D'abord, les bras. Ensuite, les jambes. Puis, le reste. Alors qu'elle préparait sa nourriture pour les prochaines semaines, l'enfant continua à chanter cette chanson qu'elle avait apprise de ce petit humain qui était descendu ici il y a si longtemps.

"Six foot, seven foot, eight foot bunch."

Auteur original: azzlefluxazzleflux
Titre du conte: Daylight Come
Source Originale: The SCP Foundation.
Date: 13 février 2013.
Lien: http://www.scp-wiki.net/daylight-come

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License