O.S.E. (les Opioïdes Sont Extrêmes)
notation: +2+x
blank.png
:root {
    --bg: #111111;
    --bg-medium: #292929;
 
    --fg: #efefef;
    --fg-muted: #666;
 
    --fg-accent-light: hsla(28, 85%, 58%, 1);
    --fg-accent: #e47412;
    --fg-accent-dark: hsla(28, 85%, 38%, 1);
 
    --fg-accent-2-light: hsl(285, 65%, 58%);
    --fg-accent-2: hsla(285, 65%, 48%, 1);
    --fg-accent-2-dark: hsla(285, 65%, 38%, 1);
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: var(--fg-accent-2-dark);
    --ct_col_rate-secondary: #fff;
    --ct_col_rate-cancel: #fff;
    --ct_col_rate-link-hover: #e9c9f3;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* Couleur texte creditbox */
.credit {
    color: #000;
}
 
div#container-wrap:before {
    content: "";
 
    display: block;
    width: 100%;
    height: 38px;
 
    position: absolute;
 
    border-bottom: 8px solid var(--fg-accent-dark);
 
    background: var(--fg-accent);
}
 
body, div#container-wrap {
    background: linear-gradient(var(--bg-medium), var(--bg)) repeat-x, var(--bg);
    background-size: 1px 180px;
    color: var(--fg);
}
 
div#content-wrap {
    margin-top: 3em;
}
 
h1, h2, h3, h4, h5, h6,
div#page-title {
    color: var(--fg-accent);
}
 
a, #side-bar a {
    color: var(--fg-accent);
    transition: 0.2s;
}
 
#side-bar a {
    color: var(--fg-accent-2)
}
 
a:visited, #side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-dark);    
}
 
#side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark)
}
 
a:hover, #side-bar a:hover,
a:focus, #side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-light);
}
 
#side-bar a:hover,
#side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
del {
    color: #660000;
}
 
ins {
    color: #006600;
}
 
/* header */
 
#header {
    background: none;
    padding-top: 40px;
}
 
#header h1, #header h2 {
    margin-left: 0;
}
 
#header h1 {
    background: url(/local--files/theme:halloween/scp-halloween-fr.png) no-repeat top left;
    background-size: contain;
 
    display: block;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
 
    font-size: 0;
    position: relative;
    top: 32px;
}
 
#header h1 a {
    display: block;
 
    margin: 0;
    padding: 0;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
}
 
#header h2 {
    display: none;
}
 
/* top bar */
 
#top-bar {
    margin-top: 60px;
    border-bottom: 1px solid var(--fg-muted);
 
    padding-top: 4px;
    padding-bottom: 4px;
}
 
#top-bar a {
    transition: unset;
}
 
#top-bar ul li ul {
   border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a, #top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top-color: var(--fg-accent-dark);
    border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: var(--fg-accent);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a, #top-bar ul li:hover a {
    border-color: var(--fg-accent-dark);
 
    color: var(--fg-accent);
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover, #top-bar ul li:hover a:hover {
    border-color: var(--bg-medium);
 
    color: var(--bg);
    background-color: var(--fg-accent);
}
 
/* side bar */
 
#side-bar .side-block {
    background-color: transparent !important;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
 
    box-shadow: 0 2px 6px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
#side-bar .heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
    border-bottom: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
}
 
#side-bar .menu-item img {
    display: none;
}
 
#side-bar .menu-item.home p::before,
#side-bar .menu-item.main p::before,
#side-bar .menu-item.help p::before,
#side-bar .menu-item.series p::before,
#side-bar .menu-item.forum p::before,
#side-bar .menu-item.default p::before {
    content: "> ";
    background-image: none;
    display: inline;
    position: relative;
    font-size: 10px;
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* side bar: social media links workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] .menu-item::before {
    content: "";
}
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] img {
    display: inline;
}
 
/* side bar: user resources workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #fff0f0;"] div:nth-child(2) {
    display: none;
}
 
/* rating module */
 
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover,
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
    background-color: var(--fg-accent-2-light);
    color: white;
}
 
/* footnote hovers */
 
.hovertip {
    width: 20em;
    padding: 0.5em;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light) !important;
    border-radius: 0.5em;
 
    background-color: #000000ee !important;
    box-shadow: 0 0 6px 1px #000000aa;
    z-index: 100;
}
 
.hovertip .f-heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* inputs */
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus,
input.button:hover, input.button:focus,
button:hover, button:focus,
file:hover, file:focus,
a.button:hover, a.button:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
input.text:hover, input.button:hover,
input.text:focus, input.button:focus,
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus,
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    color: var(--fg);
    background: transparent;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
    outline: 0;
}
 
/* wikidot page elements */
 
#page-title {
    border-color: var(--fg-muted);
}
 
table.wiki-content-table th,
table.wiki-content-table td,
#toc,
blockquote,
.scp-image-block .scp-image-caption {
    border-color: var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
}
 
table.wiki-content-table th {
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
hr {
    background-color: var(--fg-muted);
}
 
.code {
    border: 1px dashed var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
 
    font-family: "Consolas", "Courier New", "Roboto Mono", monospace;
    font-size: 14px;
}
 
/* user login */
 
#login-status {
    color: var(--bg);
}
 
#login-status a {
    border: 0;
    color: var(--bg);
}
 
/* footer */
 
#footer, #license-area {
    background: var(--fg-accent);
    color: #111;
}
 
#license-area {
    background: var(--fg-accent-dark);
}
 
#footer a, #license-area a {
    color: #fff;
}
 
/* code highlighter stuff */
 
.hl-identifier, .hl-code, .hl-brackets {
    color: var(--fg);
}
 
.hl-var {
    color: #21ff00;
}
 
.hl-special {
    color: #ffff00;
}
 
.hl-reserved {
    color: #00b2ff;
}
 
.hl-number, .hl-string {
    color: #ff0020;
}
 
/* tabs */
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a em {
    border-color: var(--bg-medium);
    transition: unset;
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a em {
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-nav a:hover {
    color: var(--fg);
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border: 0;
}
 
.yui-navset .yui-content,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-content {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
/* popups */
 
.owindow {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.title.modal-header {
    background-color: var(--bg);
}
 
.owindow .button-bar a {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.owindow .button-bar a:hover, .owindow .button-bar a:focus {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent-light);
}
 
/* editor */
 
textarea {
    font-family: "Verdana", sans-serif;
    padding: 2px;
    font-size: 100%;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2);
    background-color: var(--bg);
    color: var(--fg);
    outline: 0;
}
 
textarea:hover, textarea:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
.change-textarea-size a {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border-color: var(--fg-accent-2)
}
 
.change-textarea-size a:hover, .change-textarea-size a:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    text-decoration: none;
}
 
.edit-help-34 a {
    color: var(--fg-accent-2);
}
 
.edit-help-34 a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
.edit-help-34 a:hover,
.edit-help-34 a:visited:hover {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
#lock-info {
    background: transparent;
    border: 0;
}
 
#lock-info #lock-timer {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* home page elements */
 
.content-panel, .content-panel .panel-body,
.international-entry:nth-child(even),
.alternate:nth-child(even) {
    box-shadow: unset;
    background: #141414;
    color: var(--fg);
}
 
.news-block .news-title > p,
.news-block .news-content > p,
.feature-block .feature-title > p,
.feature-block .feature-subtitle > p {
    color: var(--fg);
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: invert(1) hue-rotate(85deg) saturate(13) brightness(80%);
}
 
iframe.html-block-iframe {
    filter: invert(1);
}
 
div[style="text-align: center; color: #600;"] {
    color: var(--fg-accent) !important;
}
 
/* mobile rules */
 
@media (max-width: 767px) {
 
#side-bar, #side-bar:target {
    border: 0;
    background: var(--bg);
}
 
#search-top-box {
    top: 174px;
}
 
}

Dans la ville d'Eventide, la rumeur d'une société secrète contrôlant toute la ville s'était propagée. Ces dernières, cependant, n'étaient pas des rumeurs, ce groupe existait sous le nom de : les Illuminati Bavarois.

En tant que membre du Conseil de la CMO de 108, les Illuminati Bavarois sont libres de régner sur Eventide à condition de laisser confinée la nature anormale de la ville. Ainsi, les Illuminati, dans le rôle du gouvernement de la ville, ont interdit l'entrée de la ville aux autres groupes spécialisés dans l'anormal, dont la Fondation.

- Dr Philip Verhoten, La Croisée des Chemins : Une Étude des Nexus Urbains Anormaux aux États-Unis.


31 octobre
Eventide dans l'Oregon

Le Lieutenant William Stocker observait avec indifférence la police maîtriser avec difficulté l'homme avec des pustules sur tout le corps.

Et voici Halloween, pensa-t-il alors que la vidéo se termina et que sa supérieure, Leah Cribari, fermait la présentation.

"Joyeux Halloween, mesdames et messieurs," lança-t-elle en regardant les membres de l'Escouade 5 de la FIM Sigma-29. "Ceci est Eventide à l'heure actuelle. Ça a commencé il y a environ trois jours et les chiffres n'ont cessé d'augmenter. Les effets incluent mutation, répulsion à certains éléments et plus généralement ressembler à rien et se sentir vachement mal." Elle s'arrêta jusqu'à ce qu'elle ait trouvé ce qu'elle cherchait. "Nos indics montrent que la drogue circulant à Eventide vient d'une usine appartenant au Groupe Eventide."

Susan Smith, la résidente psychologue (et psychopathe), ajouta : "Alias les putains d'Illuminati. Je peux leur botter le cul ? J'attends ça depuis l'année dernière et maintenant ces connards gâchent Halloween !"

Leah la fixa, ses mains sur les hanches. "Même si j'apprécie ton "enthousiasme" je n'ai pas envie que la ville se confine à cause d'une répétition de 2015. Pour vous autres : je vous donne une heure pour vous préparer, puis on se retrouve au garage. Stocker, c'est à ton tour de prendre les stimulants. Prends-moi la recharge Blitzkrieg." Elle rangea son ordinateur portable et s'apprêtait à quitter la pièce.

"Il s'est passé quoi en 2015 ?" demanda Stocker à Kathryn alors qu'ils quittaient la pièce.

"Demande à Sue," fut la seule réponse qu'il ait reçu.


Une camionnette banalisée quitta le Site-51, roulant sur la Septième en direction de la zone industrielle. Stocker distribua les injecteurs à son équipe. Wexley, un résident lycanthrope, reçut une aiguille bleue nommée "Homme Fléau" alors qu'il mâchait son médicament à l'aconit. Susan Smith, ancien officier du renseignement devenu escroc devenu agent de la Fondation, reçut un injecteur blanc rempli d'un liquide rouge, le mot "Explosion" était griffonné par-dessus la vraie étiquette des ingrédients chimiques, avertissements d'allergènes et taux de dépendance. Kathryn Kramer, bricolant son œil cybernétique, le fit presque tomber lorsque Stoker lui jeta au visage un injecteur marron nommé "Antidragon". Leah Cribari, vampire et occasionnellement agent infiltré à la police d'Eventide, grimaça à la vue du nom "Mépris de Femme" sur sa seringue jaune, grommelant quelque chose à propos des "machos du labo". Cela laissait Stoker, l'arcaniste sympa du quartier, avec son favori— "Le Jus".

"Rien d'autre que l'on doit savoir avant d'y aller, Leah ?" demanda Jacob depuis le siège conducteur.

"Un petit problème de gardes mais c'est tout. Mais ne cherchez pas trop ; vous savez ce qui arrivera si vous vous faites choper."

Stocker frissonna, se rappelant les histoires à propos de la prison d'Eventide : de la moisissure partout avec des cellules occasionnellement inondées de remontées d'égouts.

"On va entrer par l'arrière de l'usine. On rentre, on détruit la drogue, on sort." Leah et son équipe enfilèrent leur cagoule, sauf leur conducteur, Jacob. La camionnette tourna à droite dans une allée et s'arrêta à côté d'un mur de brique. L'escouade sortit du véhicule, escalada le mur à l'aide de ses échelles tactiques avant de se diriger vers le complexe, faisant attention à tout agent de sécurité à proximité.

"Souvenez-vous, on fait profil bas. On veut pas avoir toute la ville au cul cette nuit." Leah et son équipe s'alignèrent de part et d'autre de la porte arrière. En utilisant un pistolet à aiguille, Leah poussa la porte, faisant entrer l'escouade, puis verrouilla derrière eux.

L'arrière-boutique était petite, remplie de plusieurs casiers rouillés avec un couloir sur la droite. Une musique à propos d'éclairer la nuit pouvait être entendu en fond, ainsi que le son distant d'une conversation.

"On a de la compagnie," dit Jacob à l'arrière de la formation en pointant les habits et les gobelets sur le banc.

"Kat, passe devant." Leah tapota son oreillette. "Commandement, ici l'Équipe Alpha, nous sommes entrés dans le bâtiment, nous avançons."

"Reçu, agissez avec précaution."

Kathryn poussa la porte et vit une pièce dans laquelle se trouvaient plusieurs mélangeurs industriels. Des cuves d'acier étaient alignées sur les murs et trois employés étaient en train de vider le contenu de plusieurs barils dans l'un des mélangeurs. À ce moment, un employé entra dans la pièce et vit l'escouade sortir de l'arrière-boutique.

"Putain mais vous êtes qui ?" demanda-t-il, la main sur la radio attachée à sa ceinture.

"Feu !"

Leah tira deux fois. Le salaud fut rapidement au sol.

Plus d'employés commencèrent à entrer dans la pièce alors que le groupe se séparait pour se mettre à couvert. Susan commença à tirer à l'aveugle alors que Leah, jurant, se planta l'injecteur dans le cou.

Elle se leva immédiatement, lâchant un cri perçant qui paralysa tous les employés. Une fois qu'elle eut terminé, l'escouade s'avança rapidement pour neutraliser les personnes au sol.

"Félicitations, vous avez gagné Eventide a un incroyable talent ! Voici votre prix, mademoiselle." Stoker se moquait de Leah, seulement pour recevoir la crosse de son fusil dans le ventre. Alors qu'il se pencha en respirant bruyamment, son oreillette s'alluma.

"Alpha, votre attention, les paramètres de votre mission ont changé. Le Code Sparagmos a été mis en place. Vous devez localiser une livraison de pommes dorées. Veuillez confirmer."

"Nouveaux paramètres de mission confirmés. Terminé." "Putaaaaiiiin," s'exclama-t-elle une fois que la radio fut éteinte.

"C'est quoi ce foutu Code Spagarmos ?" demanda Kathryn en vérifiant son chargeur.

"Sparagmos. Ça veut dire que les Nexus passent un très mauvais moment."

"Définis "très mauvais"." Kathryn leva un sourcil alors qu'elle insérait son chargeur.

"Imagine être bloqué dans une raffinerie de pétrole avec un dragon en colère. Oh, et la mer est en feu aussi. Les Nexus du monde entier sont mis sens dessus dessous et lancés dans une cheminée." Leah grogna. "Allez, allons trouver ces foutues pommes."


Si quelqu'un avait dit à Kathryn Kramer qu'elle allait devoir combattre un homme mitraillant du pus depuis ses bras en sentant le vomi, elle aurait frappé cette personne. Maintenant, elle ne pouvait que rire impuissamment.

Ils avaient réussi à vider la majorité de l'usine, rencontrant des employés souffrant des effets secondaires de la drogue. Kathryn était particulièrement énervée, Stoker lui ayant vomi dessus en ayant aperçu un homme sur lequel poussaient des oreilles verruqueuses vertes sur tout le corps. Alors qu'ils rejoignirent le hangar, un grand homme aux pustules vertes poussant sur son corps les avait bloqués et commençait à lancer du pus par ses pustules.

Kathryn rechargea son arme. "Jake ! Vas là-dedans !"

"Quoi ? Non ! Ça va prendre des plombes pour-"

"Wexley ! Rentre là-dedans ou viens m'aider à t'enfoncer mon fusil tellement profondément dans ton cul que tu devras éviter de toucher la baïonnette pendant ton petit-déjeuner !" hurla Susan, tirant au hasard alors que le lanceur de pus avançait.

Jacob fulmina alors qu'il sortit l'Homme Fléau et se le planta dans le bras. Instantanément, il vomit ses médicaments à l'aconit, se transformant en un énorme loup-garou. Il fonça sur l'employé, lui frappant la tête sur le sol et l'assommant sur le coup.

"Jake, prends le-."

Leah Cribari se tut alors que le féroce membre de son escouade sortait la porte blindée de la zone de stockage de ses gongs. La pièce était remplie de caisses, des odeurs exotiques émanant de chacune d'entre elles. Après environ une minute de recherche, l'équipe trouva une caisse de pommes couleur caramel.

"Commandement à Alpha, nous avons localisé le colis et attendons les ordres." La radio demeura silencieuse pendant quelques secondes, avant qu'une réponse parasitée en sortit. "Un sac d'échantillons puis incinérez le stock. Quel est le statut de l'escouade ?"

"Wexley est un loup et le reste est en position." Leah commença à distribuer des petites charges de démolition au reste de son équipe, qui commença à les placer sur les caisses.

"Trouvez et détruisez. Cherchez l'origine de la commande et dirigez-vous vers cet endroit. Commandement, terminé."

"Est-ce qu'ils sont putain de sérieux ? On doit aller où maintenant, bordel ?" Kathryn se frotta le visage et soupira bruyamment. Leah examina l'étiquette sur la caisse. "Port d'Eventide. Lot 29. Eh bien, merde. Au moins on n'aura pas à aller en détox pendant un moment. Tous dans la voiture. Jacob, désolée mais…" Elle s'arrêta, le dévisageant des pieds à la tête. "Sans vouloir t'offenser, tu es un loup-garou de 3 mètres qui ne peut pas rentrer dans la camionnette. Dépose les pommes à la cache et rejoins-nous au port."

"Stoker, donne-moi ta veste," grogna Kathryn alors qu'elle le tirait vers elle.

"Attends, pourquoi je devrais-"

"Tu. As. Gerbé. Sur ma. Putain. De veste. Si tu ne me donnes pas la tienne dans cinq secondes, je ne serai plus la seule membre de l'équipe avec un œil cybernétique. Cinq…"


"Votre Excellence. Ils vous attendent dans la Salle Cachée."

"Dans ce cas je ne dois pas les laisser attendre."

L'Esprit entra dans la grande salle et s'installa à sa place. La seule source lumineuse de la pièce faisait projeter aux silhouettes de longues ombres sinistres, projetant de terrifiantes apparitions vacillantes le long des murs éclairée par la lumière du crépuscule. Autour de la salle, neuf autres membres étaient assis, habillés de toges blanches comme neige cachant leur visage.

"Il y a une autre groupe à Eventide. Un groupe qui cherche à nous arracher le contrôle." Derrière lui jouait une vidéo montrant des individus masqués de manière originale débarquant dans une banque, suivie par une autre montrant un échange de coups de feu à un endroit différent.

"Sont-ils les seuls incidents ?" demanda l'homme connu sous le seul nom de la Main.

"Il y en a eut plus. Et à chaque coup ils nous ont frappé de plein fouet. Nos opérations ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre et nous avons perdu les "pommes"." Des murmures se firent entendre autour de la table.

"C'est pour cela que nous devons agir ! Nous savons qu'il existe quelqu'un d'autre dans cette ville, quelqu'un qui nous menace !" Le Bras frappa la table du poing alors que tout le monde commençait à chuchoter les uns avec les autres.

"Nous ne savons pas qui ils sont. Si je devais conseiller quoique ce soit, ce serait d'être prudent. Il est clair que ce groupe a les ressources pour frapper rapidement et nous handicaper. Un assaut à l'aveugle serait absurde." L'Œil parlait d'une voix calme, espérant apaiser la Main. Il se trompait.

"Et alors ? Nous les laissons nous marcher sur les pieds ? Nous sommes les Illuminati, nous sommes la Loi !" Le Bras se leva et laissa apparaître son corps entier crispé sous la toge.

La Main lança : "Attaquer un ennemi inconnu est une mauvaise décision, encore pire s'il est bien armé." Elle s'avança, appuyant sa main sur la table. "Je vous prie tous de ne pas agir aveuglément, mais de comprendre qui nous combattons."

Le Bras éclata, "Vous pensez sérieusement que nous sommes en sécurité ? Notre position est menacée et nous. N'agissons. Pas !" Il pointa l'Ongle du doigt. "Et vous, espèce de s-"

Une explosion retentit dans la pièce.

Le Bras tomba au sol, avec l'homme assis à côté de lui couvert de sang. La Main regarda d'un air stupéfait.

Tous les yeux se tournèrent vers le seul homme présent dans la pièce. Il rangea simplement son pistolet dans son étui qu'il portait par-dessus une horrible chemise tropicale.

"Qui êtes-vous et comment êtes-vous seulement parvenu jusqu'ici ? Gardes !" hurla-t-il vers l'entrée, sans succès.

"Ils dorment profondément, ne vous fatiguez pas. Tant qu'à moi ça n'a aucune importance. Je ne suis personne de spécial."

L'Esprit se leva de son siège. "J'ai rencontré d'autres comme vous avant. Ils ne tuent pas. Et ils n'agissent surement pas si ouvertement."

"Eh bien je ne suis pas comme eux." Il s'assit dans le siège de l'homme décédé, enlevant son Borsalino pour se passer la main dans ses cheveux roux désordonnés. "Et je pensais que je vous faisais une faveur. N'était-il pas gênant et ennuyeux ? Donc si quelqu'un a quoique ce soit à dire, qu'il le dise maintenant."

Personne ne parla.

"Bien, donc si le but de ma présence ici n'est pas assez clair, laissez-moi mettre les choses à plat : ne vous inquiétez pas. Bien sûr, ils ont brûlé le cadeau que je vous avais fait, mais on s'en fiche. Je veux dire, franchement, c'était que des pommes, mec. Ou les mecs. Meh, peu importe. Ce que je veux dire c'est de laisser couler. Je pense que vous êtes assez malins pour savoir ce qui arrivera si, par exemple, l'un d'entre vous se retournait contre moi ? Alors ouais, détendez-vous un peu. Profitez de la pluie. Joyeux Halloween, les copains." Puis, il sortit de la pièce, la laissant silencieuse.


"Bordel de merde Stoker, tu sens comme un cul de cheval qui n'a pas été lavé depuis 5 ans." Leah se boucha le nez en ayant des haut-le-cœur silencieux.

"Allez, patronne. Cette merde était tellement crade, n'importe qui aurait gerbé en voyant ça." Il eut un haut-le-cœur rien qu'en y pensant.

"Au moins ce n'est pas comme 2015," renchérit Kathryn.

"Attends, il s'est passé quoi à ce moment-là ?"

Susan éclata de rire alors que les autres restèrent silencieux. Stoker n'avait aucune idée de ce qui était drôle, Kathryn échappa un léger soupir alors qu'elle était concentrée sur sa conduite. Leah croisa simplement les bras et leva les yeux au ciel. Kathryn prit pitié de Stoker.

"Tu te souviens du "Crachat d'Acide" ? Celui que Gelix avait fait qui a été prohibé."

"Je… crois ? Je suis pas vraiment sûr. C'est pas le type qui parlait toujours de comment Dieu fera un jour partie des nuages et brûlera tous les drogués vivants d'Eventide ?"

"La première partie est vraie ; il souhaitait que Dieu ne brûle que les Illuminati. C'est aussi un drogué. Bref, on extrayait un skip de l'école primaire et quelqu'un avait mélangé les drogues."

"L'école primaire ? Eventide n'a pas d'école primaire." Stocker se gratta la tête.

"Elle en avait une," dit Susan.

"Attends, qu'est-ce que tu- oh non." Le visage déjà pâle de Stoker perdit toutes ses couleurs.

"Quelqu'un dans les labos a merdé et avait donné à Susan une double dose de "Crachat d'Acide" mélangée à du "Explosion". Ça a rendu la bave ultra corrosive et l'a transformée en un mélange entre le Spitter et le Tank de Left 4 Dead 2. C'était le bordel."

"On a dû fuir d'un bâtiment qui s'effondrait, sans mentionner le fait d'esquiver tout le Département de Police d'Eventide qui était venu suite au signalement d'une école qui fond," ajouta Leah.

Susan parla en rigolant. "Et ça s'est pas arrêté là. J'étais tellement gonflée à bloc que j'ai couru dans toute la ville. Et la seule raison pour laquelle je n'ai pas été arrêtée c'est parce que je n'arrêtais pas de faire fondre les voitures de flic !" Susan se tint le ventre en avant en riant.

La main de Leah rencontra son visage. "C'est pour ça qu'on fait pas n'importe quoi avec les drogues. Tu peux trouver ça putain de drôle mais la ville s'était mise en quarantaine et ils ont presque trouvé le Site-51 à cause de cette putain d'acrobatie, andouille. C'est pas parce qu'on est accro qu'on doit les utiliser pour notre propre putain de plaisir." Susan arrêta lentement de rire.

"Tu dois admettre, c'était quand même vachement drôle."

Leah et Stoker grognèrent.

"On est arrivé, patronne. Lot 29." Kathryn gara la camionnette. Susan et Stoker sortirent de l'arrière du véhicule, tandis que Leah et Kathryn se dirigèrent vers le labyrinthe de conteneurs.

"Restez en formation serrée et attendez-vous à tout." Leah leva son fusil et commença à marcher, son équipe la suivant, synchrone. Ils s'arrêtèrent à une jonction entre les conteneurs sur leur gauche. Du coin de l'œil, elle vit un léger mouvement en haut des boîtes métalliques.

"Embuscade, en haut à droite. Will, Sue, faites le tour et montez sur ces conteneurs." Ils hochèrent la tête et coururent sur leurs pas. "Kat, prépare le tien." Elle tapota son oreillette. "Ici Alpha. Nous avons rencontré une potentielle embuscade, préparation au combat."

"Compris. Soyez prudent."

"Bien reçu. Alpha terminé." Elle changea de canal sur sa radio. "Will, au rapport."

"Plus qu'un niveau à monter. Couverture intacte. Prêts à ton commandement."

"Allumez-les."


Jacob Wexley trottinait dans les ruelles avec l'espoir de rejoindre les docks à temps. Le bon côté de l'anomalie d'Eventide était que cela fournissait une couverture pour n'importe quoi, même les loups-garous courant à 40 km/h.

"M. Wexley !"

La tête de Jacob se tourna immédiatement lorsqu'il entendit son nom et rentra dans des poubelles. En essuyant la saleté et les déchets le recouvrant, il vit quelqu'un sortir des ombres. Pour la majorité de son accoutrement, elle se fondait dans l'extérieur d'Eventide : manteau gris, Borsalino gris, chaussures grises. Elle ne pouvait être remarquée que par son écharpe mauve au bout doré.

Elle sortit un pistolet de son manteau et lui tira dessus.


Stoker projeta 5 hommes dans un conteneur en emprisonnant les autres dans un champ de gravité extrême. Après quelques secondes, il tomba à genoux, crachant du sang. Une dose de 4 secondes pouvait être létale s'il ne se concentrait pas correctement. Susan prit le relai en abattant les hommes au sol. En dessous d'eux, Kathryn et Leah échangeaient des coups de feu avec d'autres personnes.

Alors qu'elle analysait les alentours, elle vit un homme prendre une pilule. Elle lui tira dessus mais la balle rebondit sans le blesser. Il sourit malicieusement alors qu'il bondissait au-dessus du trou qui les séparait. Susan se planta son auto-injecteur dans le cou et laissa tomber son fusil. Elle sourit à son tour alors qu'il lui fonçait dessus. "Viens voir maman !"


Kathryn leva les yeux à temps pour voir arriver un coup de pied retourné d'un homme sous hormones, suivit d'une prise solide de sa jambe pour le lancer sur le groupe plus bas. Leah jeta un œil, incrédule, alors que 3 hommes étaient KO. "Putain de merde, Su ! Essaye de pas nous buter !" Elle continua de tirer sur les ennemis restants lorsqu'une pluie de balles surgit de sa droite. Un homme gigantesque avançait vers eux en tenant un fusil mitrailleur. Un tir toucha Leah à la jambe, la faisant tomber de douleur.

"Bon Dieu de merde ! Kat, aide-moi !"

Kathryn se planta l'auto-injecteur dans le coup puis commença à s'avancer sous la pluie de balles. L'adrénaline qu'elle sentait était incomparable à ce qu'elle a pu ressentir auparavant, une liberté la motivant à courir au milieu du plomb avec une pure joie naturelle. Son armure corporelle se faisait déchiqueter mais la laissait sans aucune égratignure ni sentir la douleur. Elle atteignit le tireur, sautant pour lui offrir un coup de poing sauté digne de l'Homme d'Acier. La dernière chose que le pauvre bâtard vit fut son sourire euphorique et son poing lui tombant dessus.

Dans la ruelle, Susan et Stocker nettoyèrent le reste de l'opposition. Kathryn rejoignit Leah qui compressait ses blessures. Alors qu'elle commençait à la panser, elle réalisa soudainement que quelque chose n'allait pas.

"Où est Jacob ?"


"Vous êtes qui putain ?" Jacob Wexley se releva, la vision trouble, tandis que la femme garda son pistolet dans son manteau. "Et qu'est-ce que vous venez de me faire ?"

Elle tendit un sac de vêtements à son visage en tournant la tête.

"Que- Oh." Il prit rapidement le sac et mis des habits.

Une fois qu'il fut habillé, il se retourna vers la femme fumant désormais une cigarette. "Qui êtes-vous et que voulez-vous ?"

Elle jeta sa cigarette au sol et l'écrasa avec sa botte. "Je veux que vous transmettiez un message à vos supérieurs, M. Wexley." Elle sortit une chemise cartonnée enveloppée dans un sac en plastique.

"Mes supérieurs ? Je ne suis pas sûr de-"

"N'insultez pas mon intelligence, M. Wexley. Ou voudriez-vous que je parle de votre petite tour à tout le monde ?"

Jacob eut un coup de stress, s'éloignant légèrement d'elle. "Que voulez-vous ?" demanda-t-il, doucement.

La femme sourit simplement et lui tendit le dossier, puis s'éloigna en marchant, s'arrêtant pour le regarder derrière elle. "Au fait, je ne vous conseille pas de rester dehors trop longtemps. Les gens deviennent malades. Joyeux Halloween, M. Wexley." Elle s'éloigna, laissant Jacob tremblant, mais pas à cause de la pluie.


J'espère que vous avez apprécié ma surprise d'Halloween. Moi oui. Vos réactions étaient inestimables.

Je prépare une plus grosse surprise pour l'année prochaine. Préparez-vous, ou vous pourriez être éblouis !

Joyeux Halloween.

"Qu'est-ce que ça veut dire ?" demanda Leah alors qu'elle tournait sur sa chaise. "Pourquoi faire tout ce foin pour nous donner ça ? Ça n'a aucun putain de sens."

"Elle se moque de nous. On a peut-être détruit les pommes mais on a fait un boulot merdique."

"Tu veux dire avec les autres Nexus ? Attends, tu veux dire qu'elle a commencé tout ça ?" Leah regarda le directeur alors qu'il lisait le message pour la centième fois.

"Elle nous menace. Il se passera quelque chose l'année prochaine." Il s'arrêta, posant la lettre. "Qu'on le veuille ou non, les choses ont changé. Les Illuminati nous connaissent maintenant. Les Nexus ont brûlé. La Fondation a échoué. Et l'année prochaine sera encore pire."

"Et maintenant, Monsieur ?" Leah se leva.

"Transmettez-le au Site-87 et aux autres Nexus. Dites-leur de se préparer." Le Directeur Raman Druid se leva. "Halloween approche."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License