Profil de Bestiole : L'Ours Polaire !
notation: +5+x
blank.png

Profil de Bestiole : L'Ours Polaire !

Présentation !

polarbear.jpg

Nom : L'Ours Polaire

Espèce : Ursus Maritimus (Ours Polaire)

Superviseur Principal : ND

Régime Alimentaire : Porc cru

Lieu de Vie : Enclos 3 (Anciennement), Chambre Froide 5 de chez Refrigerated Storage Inc (Actuellement)



Caractéristiques de la Bestiole !

On n'a pas trouvé de nom pour cette bestiole, en tout cas les gens qui fréquentaient le centre faunique pendant son séjour parmi nous l'ont simplement appelé "L'Ours Polaire". Vous avez bien lu, c'est un véritable ours polaire, tout droit venu de l'Arctique. Enfin, je suppose qu'il vient de l'Arctique. Il pourrait tout aussi bien venir de n'importe quel endroit dans le nord. Peu importe, venons-en aux caractéristiques de la bête ! Cette bestiole est différente de tout ce qu'on a jamais rencontré auparavant.

L'Ours Polaire absorbe tous les rayonnements thermiques (c'est-à-dire la chaleur) du milieu dans lequel il se trouve. Pour l'instant, vous devez vous dire : eh bien c'est pas si mal, il pourrait être d'une grande aide pendant une chaude journée d'été ! Eh bien, il ne fait pas que rendre les choses un peu plus froides, cette bestiole absorbe la chaleur de tout. Que ce soit la chaleur de l'air, la chaleur d'un radiateur ou votre propre chaleur corporelle. L'Ours Polaire absorbe tout et, par un procédé qui nous est inconnu, devient incroyablement lumineux.

Cette absorption de chaleur provoque aussi un effet secondaire assez fâcheux : il neige autour de lui partout où il va. Ce qui est vraiment pénible quand il débarque vous voir au milieu d'une chaude journée d'été !

Historique !

ticklecreek.png

L'endroit où le couple a été "attaqué".


Cette bestiole et les circonstances dans lesquelles on l'a rencontrée pour la première fois sont très Inhabituelles, c'est le moins qu'on puisse dire. Tout a commencé avec un pique-nique à Tickle Creek. Pour ceux qui n'habitent pas à Boring, Tickle Creek est un ruisseau (incroyable je sais) qui est situé à deux ou trois kilomètres au sud de la ville. En été, les gens aiment pique-niquer sur ses rives. C'est grâce à deux d'entre eux qu'on a découvert L'Ours Polaire.

Tout a commencé lorsque M. Wilson a reçu un appel téléphonique de son ami proche, le shérif Macintosh. Apparemment, deux amoureux s'étaient rués vers le bureau du shérif en criant qu'un "énorme grizzli albinos" était sorti du ruisseau et les avait pris en chasse jusqu'à un verger en dehors de la ville. Tim avait décidé de vérifier ça par lui-même, et il nous a demandé à Hagi et à moi (Albert !) de l'accompagner. Du coup, on a tous sauté dans sa camionnette et on est allés au verger, où on a rencontré le shérif, pour chercher ce fameux grizzli albinos.

Ça ne nous a pas pris longtemps pour le trouver (après tout, c'est pas difficile de repérer un ours blanc géant). Il était en train de s'amuser à manger des pommes rouges et, heureusement, il ne nous a pas remarqué quand on s'est rapidement éloignés de lui. On a alors réalisé que ce n'était pas un grizzli albinos, mais bien un ours polaire. On est alors retournés à nos véhicules et on s'est mis à réfléchir à un plan pour attraper L'Ours Polaire.

Le plan était le suivant : Le shérif Macintosh devait retourner en ville pour s'assurer qu'aucun passant malchanceux ne s'approche trop près de l'ours, tandis que Hagi devait appeler quelques autres bénévoles sur son téléphone portable, qui nous aideraient à le faire quitter la ville et à l'emmener au centre faunique où on devait essayer de le faire entrer dans l'Enclos 3 (alors récemment aménagé). Ça a l'air assez simple, n'est-ce pas ? Eh bien ça ne l'est pas.

Juste au moment où Hagi était sur le point d'appeler le centre faunique, L'Ours est passé devant nous et a foncé vers la ville. On a sauté dans la camionnette de Tim et on l'a suivi sur la route, Hagi répétait frénétiquement aux bénévoles au téléphone de se préparer à attraper un ours polaire massif. Heureusement, ils étaient prêts lorsque L'Ours est arrivé à Boring et ont réussi à le rediriger vers l'une de nos camionnettes de capture (c'est juste un joli nom pour désigner une camionnette avec une grande cage à l'arrière) sans aucun problème.

On a pu le ramener au centre faunique et le faire entrer dans l'enclos sans encombre. Mais quelques heures après, on a remarqué quelque chose d'étrange. Il faisait de plus en plus froid dans l'Enclos 3 au fur et à mesure que la journée avançait. Au début, on pensait que c'était un problème avec la climatisation, mais elle n'était même pas encore complètement installée. Personne n'a même pensé que c'était L'Ours qui causait le froid jusqu'à ce qu'il commence à neiger à l'intérieur de l'enclos ! Pour l'empêcher de remplir l'enclos de neige, Hagi a eu l'idée de monter le chauffage au maximum.

Dès que le chauffage s'est mis en marche, L'Ours a commencé à avoir l'air nerveux. On s'en est peu préoccupés au début, étant donné que la plupart des bestioles sauvages n'aiment pas les bruits qui leur sont étrangers, mais par la suite il s'est mis à briller. Je ne dis pas que le soleil se reflétait sur son pelage, je veux dire qu'il a commencé à produire de la lumière, c'était comme une sorte d'ampoule en forme d'ursidé ! Il est devenu si lumineux qu'il était impossible de le regarder. Je ne sais pas pour vous, mais quand je vois un ours commencer à briller (surtout à Boring), je prends mes jambes à mon cou le plus vite possible. Et c'est exactement ce que j'ai fait, en bousculant Hagi et Tim pour atteindre la porte juste au moment où une lumière aveuglante a jailli de L'Ours, ce qui nous a tous fait tomber sur le sol. Quand je me suis relevé, l'ours était assis au milieu de ce que je suppose être les restes carbonisés de l'Enclos 3.

La chaleur ayant eu des conséquences très destructrices, on a préféré essayer de le mettre dans un endroit froid. Par bonheur, un entrepôt réfrigéré en ville disposait d'une unité de stockage libre. Après quelques discussions avec les propriétaires, on a pu acheter l'unité et y installer L'Ours. L'unité est assez coûteuse, mais ce n'est que temporaire jusqu'à ce qu'on puisse le déplacer quelque part dans le nord !

Une dernière note, je viens d'apprendre qu'une vague de chaleur est prévue dans le comté de Clackamas dans quelques jours, alors il va falloir attendre qu'elle passe pour déplacer L'Ours. Dès qu'il sera installé dans un foyer définitif, je mettrai à jour cette page. Également, un grand merci à vous de lire ce Profil de Bestiole qui est plus long que la moyenne !

Besoins Spéciaux et Hébergement !

L'Ours Polaire a été le premier (et le dernier) animal à occuper l'Enclos 3, que nous avions récemment fait construire avec l'argent récolté au cours d'une de nos ventes de pâtisseries mensuelles. Son utilité était d'héberger toutes les créatures les plus grandes que nous ayons jamais rencontrées à Boring (comme les loups, les bisons et les tigres à dents de sabre), et il a bien rempli son rôle pendant un petit moment ! J'aurais aimé qu'il reste en service pendant plus de quelques jours, mais bon, les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Et c'est pas grave !

L'unité de stockage qui lui sert de maison actuellement est gérée par un couple très charmant : Andrew et Kelly, qui ont accepté de le laisser y séjourner jusqu'à ce qu'on puisse trouver un endroit plus froid pour l'accueillir. Ils ont aussi été très compréhensifs à propos de tout ça et c'est super !

Notes à propos de L'Ours Polaire !

20/06/2008
Nous allons tenir une vente de pâtisseries demain en vue de recueillir des fonds pour reconstruire l'Enclos 3 et financer la maison temporaire de L'Ours Polaire, venez nous acheter des tartes aux pommes et apportez-nous votre soutien !

21/06/2008
L'Incident.

L'Incident.

Salut tout le monde ! Je suis Tim Wilson (oui, ce Tim Wilson), et je vais prendre la relève d'Al pour terminer ce Profil de Bestiole, comme il est actuellement à la maison en train de profiter d'un repos bien mérité.

Je suis certain que vous avez déjà regardé les infos et que vous savez ce qui s'est passé. Un ours polaire a erré dans la ville pendant un peu plus de deux heures au milieu d'un énorme blizzard, détruisant deux bâtiments, renversant une benne à ordures, démantelant des barrières et causant la mort prématurée de Andrew et Kelly Cook, deux agents gouvernementaux et notre amie, Sarah Gardner. Nous organiserons une cérémonie commémorative pour Sarah, Copper, Tukani et Bluefur le 4 pour ceux qui sont en mesure d'y assister.

Ce que vous ne savez pas, c'est ce qui s'est passé après la mort de L'Ours. Le gouvernement a emporté son cadavre quelque part, je ne sais pas où. Ils sont restés pour nous aider à nettoyer la ville, ce qui est très gentil de leur part. Vous avez peut-être vu leurs chasse-neige circuler ces derniers jours. Plus tard dans la journée, un groupe de personnes en costume est venu nous voir et nous a demandé de nous entretenir avec eux. Je ne voulais vraiment, vraiment pas m'entretenir avec eux, surtout dans de telles circonstances, mais la façon dont ils l'ont dit m'a clairement fait comprendre que je n'avais pas vraiment le choix. Alors Al, Fae (qui est venue en tant que soutien émotionnel) et moi nous sommes entretenus avec eux.

Apparemment, ces gens étaient ceux qui nous envoyaient tous les dons, et ils voulaient conclure un Accord avec nous. Ils nous donneraient les ressources nécessaires pour nous occuper de toutes les bestioles inhabituelles de Boring et nous leur donnerions toutes les bestioles qui sont trop difficiles à gérer pour nous. J'ai accepté, bien sûr. Il faudrait être bête pour dire non. Il y a plus de bestioles à Boring qu'on ne pourra jamais en gérer par nous-mêmes. Ces "Superviseurs" (comme certains se sont mis à les appeler) nous aideront à faire de Boring un endroit plus sûr, tant pour les personnes que pour les bestioles.

Et j'espère que cet accord empêchera que quelqu'un d'autre ne soit blessé.

Avant de finir, je voudrais m'excuser auprès de vous tous. Chacun d'entre vous. J'ai eu les yeux plus gros que le ventre et je vous ai emporté au cœur de tout ça avec moi. C'était irresponsable, je le regrette et je suis profondément, profondément, profondément désolé.

Si vous souhaitez signer la carte que nous enverrons à la famille de Sarah, je vous invite à passer au nouveau Centre.

Je vous aime tous et toutes.




Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License