Copie numérique du rapport SCP-316-FR pour accréditations 4/319HE
notation: +4+x
blank.png

AVERTISSEMENT DE LA FIM ALPHA-19

Le rapport concernant l’anomalie suivante est interdit à la consultation. Un message vient d’être envoyé au central, vos identifiants vont être vérifiés. Veuillez immédiatement vous écarter de l’interface si vous n’êtes pas autorisé à consulter ce document, sans quoi un agent mémétique tueur vous seras inoculé.

RAPPORT ASSOCIÉ AU PROTOCOLE DISSOCIATION - CONSULTATION EXCEPTIONNELLE AUTORISÉ : 4/319HE



[ACCÈS AUTORISÉ]
———


Objet # : SCP-316-FR l4.png Classe : Euclide
Classifié Niveau 4 Niveau de Menace : Noir
Arbre.Jpeg

SCP-316-FR-A, illustration de feu Achille Sophes, son influence brouillant les appareils numériques.

Procédures de Confinement Spéciales : Cette anomalie fait l’objet du Protocole Dissociation, elle doit par conséquent :

  • Disposer d’un rapport factice ne dévoilant pas sa nature réelle.
  • Faire l’objet de mesures de sécurités maximales.
  • Être censurée jusqu’à ce que toutes les informations soient sous consignées sur papier, en un dossier en un exemplaire à la charge de la FIM Alpha-19.
  • Ne faire l’objet d’aucune observation, manipulation ou expérimentation.

En aucun cas SCP-316-FR ne doit être approchée pour confinement. La sécurisation et la protection de la zone 316-FR est la priorité ainsi que la responsabilité du Site He-319-CN. Seul le directeur du Site doit être informé de la nature réelle de SCP-316-FR, et doit en maintenir la couverture par le biais des recherches de la FIM Tau-88, qui bien qu’elle ne compte actuellement plus aucun membre opérationnel vivant. Leur autorité doit être invoquée pour que personne ne pénètre dans le champ d’action de SCP-316-FR, puisque les recherches sur l’anomalie leurs étaient strictement réservées.

Par ailleurs, les anciens systèmes de surveillance et de défense présents sur la zone 316-FR ne doivent être rénovés que par le biais de drones de réparation. Il en va de même pour les infrastructures mises en place par Tau-88, notamment pour la ville d’échafaudages de la zone 316-FR-4, qui doit être surveillée en permanence par 3 de ces drones se relayant régulièrement, de manière à éviter un effondrement irréparable et irrémédiable de la structure sur l’anomalie. L'utilisation et la maintenance des drones doivent être assurés par une équipe spécialisée qui, sans être mis au courant de la nature de SCP-316-FR, seront tout de même informés de la nature confidentielle de leur mission. L’accès à SCP-316-FR étant condamné des suites de l’Incident Ω-316-3, il n’y a pas vraiment à craindre qu’elle ne soit découverte par inadvertance.

Si un Incident Ω-316 venait à se reproduire, la question de la neutralisation de SCP-316-FR à l’aide de Siphons Temporels de Xyank/Anastasakos modifiés à des fins militaires, ainsi qu’à l’aide de Neutralisateurs Thaumaturgiques d’Esthesias mis au point par l’équipe de thaumaturges du Site-██, doit être évaluée par le Conseil O5 lors de leur prochaine réunion. En attendant leur décision, la procédure à suivre est par défaut celle effectuée lors de l’Incident Ω-316-3.

Description : SCP-316-FR est une matrice de données plieuse de réalité de classe Ω-21 composé de SCP-316-FR-A et B. Elle a été découverte par la Division Seek de la FIM Tau-88 "Révisionnistes Acharnés", chargée de comprendre et étudier la cause de l’anomalie provoquée par SCP-316-FR. [DONNÉES SUPPRIMÉES PAR LA FIM ALPHA-19]

SCP-316-FR-A est un arbre de 27 mètres de haut d’espèce inconnue, situé sous une voûte en-dessous des ruines d’une place forte présente en Chine, sous la surveillance du Site He-319-CN. Les observations de la FIM Tau-88, alias "Révisionnistes Acharnés" ont permis de déterminer que SCP-316-FR était un plieur de réalité de très haut niveau et bénéficiait de capacités thaumaturgiques hors-normes. Ses particularités résultent en temps normal en un contrôle sur la flore et la faune dans une moindre mesure, ainsi que la capacité de manipuler la réalité de la zone surveillée par le Site He-316-FR. Son principal effet anormal est la projection d’une illusion mentale dans un périmètre d’une dizaine de kilomètre en partant de lui. Celle-ci représente de manière cyclique l'évolution d’une société féodale chinoise anormale de la Période des Printemps et Automnes durant une année solaire.

SCP-316-FR-B est un système mécanique anormal et antique emprisonnant SCP-316-FR-A dans un carcan. Celui-ci rend compte d’une technologie chinoise anormale avancée, basée sur l’alchimie des métaux ainsi que sur des connaissances thermo-thaumaturgiques2. Le système artificiel est en grande partie composé de bronze, ainsi que de jade et de pyrite de fer. SCP-316-FR-B agit sur SCP-316-FR-A comme un inhibiteur et une interface, limitant en temps normal les effets de celui-ci et permettant son contrôle. [DONNÉES SUPPRIMÉES PAR LA FIM ALPHA-19]

Bi.Jpeg

bi gravé récupéré dans le pylône.

Un terminal est situé à l’avant de l’entité, ainsi qu’un pylône tubulaire. Ce dernier contient des bi3 de finition anormalement précise par rapport aux techniques de l’époque. Le terminal se présente comme un bloc de bronze pyramidal dont le sommet est sectionné, et sur lequel est fixé à l’horizontale un disque amovible en fer, gravé de symboles ██████. Une tige en métal dépasse du milieu, dont l’utilité présumée est d’accueillir les bi. Les observations de la FIM Tau-88 ont permis de conclure que ceux-ci faisaient office de disque-durs, provoquant différents effets sur l'environnement affecté par SCP-316-FR. Les thaumaturges de la FIM ont déterminé qu’une personne devait assurer le contrôle du terminal durant toute l'opération. Aucun test ne devant être effectué, seul les travaux de la FIM permettent d’émettre des hypothèses quant aux effets de chaque disques.

L’état actuel de SCP-316-FR-A est dû à une guerre occulte ayant eu lieu durant le Vème siècle av. J.-C. ayant opposé la Cité de Shùshén et une force ennemie inconnue. [DONNÉES SUPPRIMÉES PAR LA FIM ALPHA-19]. L’anomalie influe sur la zone en y projetant psychiquement les événements ayant eu lieu un an avant sa dernière activation. Il existe à notre connaissance au moins trois incidents ayant résultés de l’activation de SCP-316-FR, désignés Ω-316-1 à Ω-316-3 :

  • Le premier incident ayant initié la boucle ;
  • Un incident durant lequel un détachement de l’Institut de l’Anormal s’y est retrouvé intégré ;
  • L’incident ayant mené à l’application du Protocole Dissociation.

Le fonctionnement de l’anomalie est encore mal compris, néanmoins il est à peu près certain que le fait de rester en dehors de sa zone d'influence réduit les chances d’incident Ω-316 à zéro. La manipulation de SCP-316-FR ou la modification massive de sa zone d'influence en augmente considérablement la probabilité.

Incident Ω-316-3 : Le 03/01/13, un Événement Nahash-Hakhama survînt à 6h00 pile du matin. À 03h32 le 03/02/13, un code de détresse priorité 2 fut envoyé par la FIM Tau-88 sans aucun rapport de la situation. 17 minutes plus tard, des relevés anormaux concernant la radioactivité des plantes de la zone furent envoyés, ainsi qu’un extrait du journal d’observation du Pr Lu Zhang daté du 30/12/12. Un code d’urgence Mike-4 fut confirmé par le Site He-319-CN à 05h58, presque immédiatement suivit d’un passage au niveau 6, avant la cessation de tout contact avec le Site He-319-CN. Un détachement de la FIM Epsilon-11, alias "Renard à neuf queues", fut envoyé sur place et effectua la mise en place d’un verrouillage adapté. L’enquête qui suivit détermina l’application du Protocole Dissociation à SCP-316-FR.


[DONNÉES SUPPRIMÉES PAR LA FIM ALPHA-19]

Addendum F316FR : Conclusions actuelles quant à l’anomalie. En l’absence de nouveaux éléments, l’expertise du Pr F██████ et les recherches de la FIM Tau-88 définissent l'unique hypothèse admise qui suit :


[DONNÉES SUPPRIMÉES PAR LA FIM ALPHA-19]

Addendum S316FR : Ils Vous Veulent Du Mal

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License