De Chercheur à Chercheur : Il existait
notation: +8+x
blank.png

Objet neutralisé #05█ ; Incident F-05█N ; Suivie audio du Chercheur D███ "Δ" et du Chercheur P██████ "Π"

Processus de suppression des données superflues : Suspendu

Δ : — C'est beau, hein ?

Π : — Finis de ranger le matériel.

Δ : — Allez avoue, on a de la chance, pour une fois qu'on tombe sur un objet plutôt inoffensif et qui en plus donne un aussi beau résultat.

Π : — Mouais, je suis pas sûr que ce soit l'avis de tout le monde.

Δ : — Assez inoffensif pour qu'on soit là je veux dire. Habituellement il faut attendre des jours que les agents réussissent à extraire et à isoler l'objet, puis définir les procédures de confinement, faire des vérifications avec des Classes-D… Là on est sur place, on voit de nos propres yeux le résultat. On a de la chance.

Π : — Je te rappelle que le résultat c'est que l'objet est perdu, niveau chance on a fait mieux.

Δ : — Soit pas défaitiste ; regarde, ça vaut le coup d’œil, on a une super vue d'ici.

Π : — Je suis pas défaitiste, mais je te rappelle que ton merveilleux spectacle va causer des emmerdes à rallonge. Et que les O5 vont vouloir savoir très précisément comment ce merdier a eu lieu et qui l'a causé.

Δ : — Défaitiste jusqu'au bout des ongles, je t'assure. D'accord, on peut difficilement associer cet objet avec le mot discrétion, et on peut dire qu'il a disparu avec panache, on peut pas lui retirer ça ; mais après, ce qui est fait est fait et n'est plus à refaire. Puisqu'on ne peut pas éviter la suite autant profiter du moment présent.

Π : — Pff. O.K., d'accord… C'est vrai que c'est beau.

Δ : — Tu vois… Quand même, quand tu penses à ce qu'il pouvait faire. Je ne sais pas s'il faut être admiratif ou effrayé.

Π : — Maintenant qu'il est détruit je présume qu'on peut garder l'admiration. Par contre je me demande qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir inventer pour expliquer ça, je suis heureux que ça soit pas mon boulot.

Δ : — Tu l'as dit… Une pub pour un nouveau type de feu d'artifice peut-être ?

Π : — C'est ça, et zéro un trois était une pub pour les pétards ; plus sérieusement, qu'est-ce qu'on pourrait dire, un test pour un nouveau type de bombe ?

Δ : — La bombe la plus classe du siècle. Je sais pas, une météorite qui a explosée en pleine atmosphère, causant des interférences électromagnétiques résultant en un phénomène visuellement magnifique ? Ça vaut bien plusieurs aurores boréales.

Π : — … Je me demande s'il faut le plaindre ?

Δ : — Qui ? L'objet ou les agents ?

Π : — Lui. Dans un sens c'est une sorte d'apothéose, de dernier acte fabuleux, de revanche presque. Il était fait pour agir dans l'ombre, pour être une menace discrète ; nous on était là pour le cacher, l'enfermer, faire en sorte qu'il soit classé et numéroté. Il était destiné à ne jamais être connu. Il a fait le plus grand acte de rébellion qui soit, il nous a tous roulés. Sa dernière action l'a révélé, l'a affiché au monde. Tout ces gens ne savent pas ce qu'il était, mais il était là et ils l'ont vu.

Δ : — Tu te sens l'âme poète ? Il semblerait que ça te touche bien finalement. Ha ha… Mais tu sais, je crois que tu lui donnes bien trop de crédit. tu l'as dit, non ? C'était une erreur, une bêtise.

Π : — Ouais…

Δ : — Tu viens ? Ils ont l'air d'avoir fini en bas.

Π : — Ouais, j'arrive… C'était juste une bêtise… Que veux-tu ? On essaye toujours de donner des dimensions humaines à tout ce bazar anormal.

Δ : — C'est normal, ça montre qu'on est encore humain, c'est quand on arrêtera de s'étonner et de se tromper qu'on devra réellement s'inquiéter.


Continuer la suppression ?
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License