NOM DE CODE : Dr Schwarz
notation: +4+x
SCP-001-DE.jpg

SCP-001-DE

Objet # : SCP-001-DE

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-001-DE se situe en Nouvelle Souabe, en Antarctique aux coordonnées ██° █' ██" Nord et ███° █' ██" Ouest. La Base 211 se situe à cette position. Depuis le ██ ████ 1946, SCP-001-DE ne peut plus être entièrement endigué et se propage donc à l'infini. La Base 211 s'étend sur 300 km et est officiellement enregistrée comme une réserve naturelle pour oiseaux rares. La propagation de SCP-001-DE étant inarrêtable, et étant donné que ce dernier s'étend sur 1,45 km par an, la zone interdite doit être agrandie chaque année. L'expansion de SCP-001-DE ne se produit pas seulement en surface, le pathogène transperce aussi la glace. Toutes les deux semaines, de profonds forages doivent être effectués afin de déterminer le statut actuel de la propagation.

Le Centre de Recherche Alpha-001-██, installé le ██ ████ 1990, est une infrastructure mobile, qui est située à la périphérie de SCP-001-DE. Des chercheurs de la Fondation travaillent dans cette infrastructure, ainsi que plusieurs unités de FIM. Dans le cas d'un soulèvement des Classes-D, les agents FIM sont autorisés à utiliser les armes létales. La Base est également équipée d'un système de surveillance et d'un système de défense automatique qui surveillent l'intégralité de la zone. Cette zone est équipée de détecteurs de mouvements ainsi que des vols de reconnaissance quotidiens y sont effectués. Les détecteurs de mouvements sont révisés toutes les deux (2) semaines afin d'assurer un fonctionnement optimal.

Biosektor-C12.jpg

Centre de Recherche Alpha-001-██.

La Base 211 sert de lieu de travail et de logement au personnel de Classe-D. L'installation a été modifiée afin qu'elle puisse bloquer le taux d'infection du pathogène au maximum. La base est équipée de laboratoires entièrement meublés comme le Biosecteur-C12, dans lequel le personnel de Classe-D effectue le travail préliminaire pour les scientifiques de la Fondation. Si des échantillons ou des tests sont laissés à l'abandon, le port de combinaisons de protection est obligatoire. Ces combinaisons offrent une protection contre le pathogène sur une courte période. Les membres du personnel du personnel présent dans la Base 211 doivent recevoir une formation en biologie (voir la liste du personnel de Classe-D en formation). Le personnel concerné doit répondre à toutes les demandes, effectuée par vidéosurveillance et les systèmes d'autosurveillance. En cas de désobéissance, le personnel de Classe-D non-formé doit être abattu, et les Classes-D formés recevoir un avertissement. L'élimination des cadavres de Classes-D est uniquement autorisée aux Classes-D n'ayant pas reçu de formation.

Toutes les dates et informations sur la Base 211 doivent être supprimées ou censurées. Les membres de la Fondation ayant connaissance de ces informations doivent les conserver dans le plus haut secret. Pour la couverture de la Base 211 et du Centre de Recherche Alpha-001-██, toutes les théories du complot doivent être alimentées.

Description : SCP-001-DE est un pathogène extraterrestre, parvenu sur Terre suite à un impact d'astéroïde le ██ ████ 1938 (voir Incident-001-█). Ce super-virus présente une ressemblance avec la bactérie E-Coli1. La capacité du pathogène à se multiplier dans les environnements stériles reste, à l'heure actuelle, complètement incomprise. Il a été constaté que la transmission par les liquides est plus efficace. Si une personne est infectée, elle deviendra hautement contagieuse après 2 jours. Dans ce cas, la contagion s'effectue par un contact direct de la peau avec un liquide corporel. SCP-001-DE est immunisé contre tous les traitements thérapeutiques connus. Il n'est plus possible de stériliser chimiquement le matériel de laboratoire avec de l'alcool, du chlore ou de l'ozone, si celui-ci a reçu une faible exposition à SCP-001-DE; il est cependant possible de stériliser l'équipement à l'aide d'antiseptique. Actuellement SCP-001-DE s'étend sur une région d'un diamètre de 101,5 kilomètres et atteint 1,2 kilomètre de profondeur : ce secteur est considéré comme une zone contaminée. Il n'est pas possible de déterminer à quelle vitesse il se propage en profondeur, car cette opération est hasardeuse. SCP-001-DE a la capacité de résister au froid arctique allant de 0 °C à -35 °C, là où une bactérie normale serait tombée en état d’hibernation. SCP-001-DE ne doit en aucun cas entrer en contact avec de l'eau liquide. Dès qu'un contact avec l'eau liquide est établi, le pathogène ne peut plus être arrêté. Dans l'eau, le pathogène est capable de se multiplier à une vitesse fulgurante. Dans le cas où il atteindrait l'océan, le pathogène mettrait quelques jours pour contaminer toutes les mers. Actuellement, aucune méthode performante n'a été trouvée pour contenir SCP-001-DE dans l'eau. Le pathogène atteindra la mer dans ██ ans, ce qui résultera en l'anéantissement de toute forme de vie sur Terre.

SCP-001-DE provoque des divisions incontrôlées de toutes les cellules du corps humain. Dans les 3 premiers jours de l'infection, de grosses tumeurs apparaissent sur l'ensemble du corps pendant que les cellules subissent des mutations. 6 jours après l'infection, un effet anormal se produit, par lequel la tête et le torse des sujets infectés sont fortement déformés. Lors de cette phase, les personnes touchées ressentent des douleurs épouvantables mais ont encore la capacité de parler. Au 8ème jour de l'infection, des appendices anormaux, ressemblant à des membres infirmes, s’accumulent au niveau de la tête. Après cette altération, le sujet n'a plus que 2 jours à vivre. Le pathogène dans le cadavre est encore très contagieux après la mort. Les cadavres infectés doivent impérativement être incinérés s'ils ne sont pas utiles à des fins expérimentales. Pendant l'infection, certains sujets meurent de façon prématurée.

Addendum : Le port d'une combinaison ne permet qu'une protection temporaire contre SCP-001-DE. Quand une combinaison reste en contact avec le pathogène, ce dernier arrive à percer la protection. La façon dont SCP-001-DE arrive à ignorer la protection reste pour l'instant inconnue. Voir expérience 001-01-09 [Accès refusé].


Le dossier suivant contient des informations par apport au crash de l'astéroïde, du Centre de Recherche Alpha-001-██ et des Classes-D formés à la biologie, assignés au Biosecteur-C12. Veuillez entrer votre niveau d'accréditation.


Ci-joint le vrai rapport des événements de "l'Opération Highjump" en Nouvelle Souabe de 1938-1946. Tous les dossiers historiques servent de couverture quant à l'existence de SCP-001-DE. L'accès est uniquement autorisé au personnel accrédité de niveau 4.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License