S&C Pipoteurs

:root {
    --bg: #111111;
    --bg-medium: #292929;
 
    --fg: #efefef;
    --fg-muted: #666;
 
    --fg-accent-light: hsla(28, 85%, 58%, 1);
    --fg-accent: #e47412;
    --fg-accent-dark: hsla(28, 85%, 38%, 1);
 
    --fg-accent-2-light: hsl(285, 65%, 58%);
    --fg-accent-2: hsla(285, 65%, 48%, 1);
    --fg-accent-2-dark: hsla(285, 65%, 38%, 1);
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: var(--fg-accent-2-dark);
    --ct_col_rate-secondary: #fff;
    --ct_col_rate-cancel: #fff;
    --ct_col_rate-link-hover: #e9c9f3;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* Couleur texte creditbox */
.credit {
    color: #000;
}
 
div#container-wrap:before {
    content: "";
 
    display: block;
    width: 100%;
    height: 38px;
 
    position: absolute;
 
    border-bottom: 8px solid var(--fg-accent-dark);
 
    background: var(--fg-accent);
}
 
body, div#container-wrap {
    background: linear-gradient(var(--bg-medium), var(--bg)) repeat-x, var(--bg);
    background-size: 1px 180px;
    color: var(--fg);
}
 
div#content-wrap {
    margin-top: 3em;
}
 
h1, h2, h3, h4, h5, h6,
div#page-title {
    color: var(--fg-accent);
}
 
a, #side-bar a {
    color: var(--fg-accent);
    transition: 0.2s;
}
 
#side-bar a {
    color: var(--fg-accent-2)
}
 
a:visited, #side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-dark);    
}
 
#side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark)
}
 
a:hover, #side-bar a:hover,
a:focus, #side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-light);
}
 
#side-bar a:hover,
#side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
del {
    color: #660000;
}
 
ins {
    color: #006600;
}
 
/* header */
 
#header {
    background: none;
    padding-top: 40px;
}
 
#header h1, #header h2 {
    margin-left: 0;
}
 
#header h1 {
    background: url(/local--files/theme:halloween/scp-halloween-fr.png) no-repeat top left;
    background-size: contain;
 
    display: block;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
 
    font-size: 0;
    position: relative;
    top: 32px;
}
 
#header h1 a {
    display: block;
 
    margin: 0;
    padding: 0;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
}
 
#header h2 {
    display: none;
}
 
/* top bar */
 
#top-bar {
    margin-top: 60px;
    border-bottom: 1px solid var(--fg-muted);
 
    padding-top: 4px;
    padding-bottom: 4px;
}
 
#top-bar a {
    transition: unset;
}
 
#top-bar ul li ul {
   border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a, #top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top-color: var(--fg-accent-dark);
    border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: var(--fg-accent);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a, #top-bar ul li:hover a {
    border-color: var(--fg-accent-dark);
 
    color: var(--fg-accent);
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover, #top-bar ul li:hover a:hover {
    border-color: var(--bg-medium);
 
    color: var(--bg);
    background-color: var(--fg-accent);
}
 
/* side bar */
 
#side-bar .side-block {
    background-color: transparent !important;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
 
    box-shadow: 0 2px 6px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
#side-bar .heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
    border-bottom: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
}
 
#side-bar .menu-item img {
    display: none;
}
 
#side-bar .menu-item::before {
    display: inline;
    position: relative;
    top: -1px;
    font-size: 10px;
    content: "> ";
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* side bar: social media links workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] .menu-item::before {
    content: "";
}
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] img {
    display: inline;
}
 
/* side bar: user resources workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #fff0f0;"] div:nth-child(2) {
    display: none;
}
 
/* rating module */
 
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover,
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
    background-color: var(--fg-accent-2-light);
    color: white;
}
 
/* footnote hovers */
 
.hovertip {
    width: 20em;
    padding: 0.5em;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light) !important;
    border-radius: 0.5em;
 
    background-color: #000000ee !important;
    box-shadow: 0 0 6px 1px #000000aa;
    z-index: 100;
}
 
.hovertip .f-heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* inputs */
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus,
input.button:hover, input.button:focus,
button:hover, button:focus,
file:hover, file:focus,
a.button:hover, a.button:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
input.text:hover, input.button:hover,
input.text:focus, input.button:focus,
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus,
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    color: var(--fg);
    background: transparent;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
    outline: 0;
}
 
/* wikidot page elements */
 
#page-title {
    border-color: var(--fg-muted);
}
 
table.wiki-content-table th,
table.wiki-content-table td,
#toc,
blockquote,
.scp-image-block .scp-image-caption {
    border-color: var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
}
 
table.wiki-content-table th {
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
hr {
    background-color: var(--fg-muted);
}
 
.code {
    border: 1px dashed var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
 
    font-family: "Consolas", "Courier New", "Roboto Mono", monospace;
    font-size: 14px;
}
 
/* user login */
 
#login-status {
    color: var(--bg);
}
 
#login-status a {
    border: 0;
    color: var(--bg);
}
 
/* footer */
 
#footer, #license-area {
    background: var(--fg-accent);
    color: #111;
}
 
#license-area {
    background: var(--fg-accent-dark);
}
 
#footer a, #license-area a {
    color: #fff;
}
 
/* code highlighter stuff */
 
.hl-identifier, .hl-code, .hl-brackets {
    color: var(--fg);
}
 
.hl-var {
    color: #21ff00;
}
 
.hl-special {
    color: #ffff00;
}
 
.hl-reserved {
    color: #00b2ff;
}
 
.hl-number, .hl-string {
    color: #ff0020;
}
 
/* tabs */
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a em {
    border-color: var(--bg-medium);
    transition: unset;
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a em {
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-nav a:hover {
    color: var(--fg);
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border: 0;
}
 
.yui-navset .yui-content,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-content {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
/* popups */
 
.owindow {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.title.modal-header {
    background-color: var(--bg);
}
 
.owindow .button-bar a {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.owindow .button-bar a:hover, .owindow .button-bar a:focus {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent-light);
}
 
/* editor */
 
textarea {
    font-family: "Verdana", sans-serif;
    padding: 2px;
    font-size: 100%;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2);
    background-color: var(--bg);
    color: var(--fg);
    outline: 0;
}
 
textarea:hover, textarea:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
.change-textarea-size a {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border-color: var(--fg-accent-2)
}
 
.change-textarea-size a:hover, .change-textarea-size a:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    text-decoration: none;
}
 
.edit-help-34 a {
    color: var(--fg-accent-2);
}
 
.edit-help-34 a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
.edit-help-34 a:hover,
.edit-help-34 a:visited:hover {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
#lock-info {
    background: transparent;
    border: 0;
}
 
#lock-info #lock-timer {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* home page elements */
 
.content-panel, .content-panel .panel-body,
.international-entry:nth-child(even),
.alternate:nth-child(even) {
    box-shadow: unset;
    background: #141414;
    color: var(--fg);
}
 
.news-block .news-title > p,
.news-block .news-content > p,
.feature-block .feature-title > p,
.feature-block .feature-subtitle > p {
    color: var(--fg);
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: invert(1) hue-rotate(85deg) saturate(13) brightness(80%);
}
 
iframe.html-block-iframe {
    filter: invert(1);
}
 
div[style="text-align: center; color: #600;"] {
    color: var(--fg-accent) !important;
}
 
/* mobile rules */
 
@media (max-width: 767px) {
 
#side-bar, #side-bar:target {
    border: 0;
    background: var(--bg);
}
 
#search-top-box {
    top: 174px;
}
 
}
notation: +2+x
blank.png

13 octobre

Quelque chose ressemblant à Cassandra Pike se tenait debout face au lit d'Alice Carol, se demandant que faire d'elle.

L'agent n'allait pas se réveiller de sitôt, elle en était sûre. 'Pike' jouait avec une seringue dans la poche de sa blouse— elle était vide, parfaite pour causer une embolie. Une cause de mort assez difficile à détecter au début. Il y aurait quelques suspicions, mais pas avant qu'il ne soit trop tard.

Cependant, pour le moment Alice Carol n'était pas une menace. Sa mort pourrait avoir des effets indésirables— Robert Tofflemire avait peut-être fait l’imbécile, mais elle avait vu son dossier. Il était capable de combattre quelque chose pouvant tuer des centaines de personnes et Carol était une bonne amie à lui. Si elle devait mourir, ils le paieraient cher. Pour l'instant Alice Carol était endormie, sous sédatifs, murmurant des mots qui étaient maintenant inoffensifs. 'Le Paresseux du Gouffre est réel'.

"Sans dec', Sherlock." dit Cassie en secouant la tête alors qu'elle se dirigeait vers la porte, jetant la seringue dans une poubelle à déchets infectieux sur la route.


Katherine Sinclair regardait les boîtes être sorties du bureau de Tristan Bailey. Du matériel à archiver. Elle avait la main sur la bouche— elle avait travaillé avec lui pendant presque une décennie et maintenant il était juste… parti. Ça ne semblait ni réel, ni vrai.

L'une des personnes sortant les cartons fouilla dans l'un d'eux, un air étonné sur le visage. Il était de dos à Sinclair et inspectait quelque chose dans sa main— une petite boîte. Un écrin.

"Merde, il prévoyait de la demander en mariage ?" Katherine se mit la main sur les yeux et chuchota. "Claire va être dévastée."

Les tragédies sont des choses auquel le Site-87, dans sa globalité, n'était pas habitué. Durant les cinq dernières années, il y avait eu dix morts au sein du personnel— un arrêt cardiaque, une tumeur cérébrale, une brèche de confinement et sept morts au combat qui avaient eu lieu il y a moins d'un an. Elle avait été présente à l'une d'entre elles, à la ferme Hubble.

Internet et les téléphones étaient HS, cependant— même leur connection à Scipnet était coupée. Personne ne doutait du fait que la cause était liée à des interférences— mais pourquoi ? Le Paresseux du Gouffre leur cachait-il des informations qu'ils pourraient utiliser pour le vaincre ?

Sinclair secoua la tête alors que l'équipe récupérait les derniers cartons du bureau de Bailey et commençait à les emmener vers les ascenseurs— l'un d'entre eux était indisponible, son contrôle ayant eu une défaillance, élançant les câbles dans une ascension soudaine.

La thaumatologiste jeta un œil dans le bureau de son collègue ; ils n'avaient rien oublié si ce n'était la plaque sur la porte. Elle la sortit de son réceptacle et la retourna dans sa main, lisant ce qui était inscrit.

Elle regarda à nouveau la porte et pencha la tête. Ils avaient oublié un morceau de scotch accroché horizontalement, comme si une note y avait été attachée.

Sinclair fouilla à l'intérieur à côté de la porte pour trouver l'interrupteur. À la place ses doigts rencontrèrent du polystyrène mou. En fronçant les sourcils, elle attrapa la mousse et la tira. Elle tenait entre ses doigts une fléchette bleue de Nerf affublée d'une ventouse orange.

Sinclair rit et secoua la tête. Des souvenirs lui vinrent à l'esprit sur la manière qu'avait Bailey de préparer des lances fléchettes dans son bureau— les nettoyeurs avaient dû en déclencher un quand ils nettoyaient.

Elle secoua à nouveau la tête et soupira, mettant la fléchette dans sa poche. Tristan Bailey avait quitté son bureau piégé avec des fléchettes quand il était parti en septembre et était rentré en octobre en oubliant de les désarmer. Elle ne voyait aucune contradiction incohérente là dedans.

La veillée funèbre était prévue pour ce soir au Jardin Noir. Elle devait prendre des habits sombres.


Ailleurs, Seren Pryce frappait du pied la porte du baraquement. Plusieurs membres de Sigma-10 avaient essayé les béliers, les découpes au plasma et réfléchissaient à utiliser de l'acide pour faire fondre le verrou de la porte. Ils savaient tous que ça ne marcherait pas— quelque chose d'étrange gardait la porte fermée.

"Sa grand-mère la grosse-" grogna Pryce. "Très bien, on fait l'appel. Qui est ici ?"

"Tous les mobilisés." confirma Ruby, balayant les personnes présentes du regard. Plusieurs agents vérifiaient leurs armes ou discutaient de plans de fuite. L'un d'entre eux mentionnait de ramper dans le système de ventilation. "Exceptés Carol, Ewell et Tofflemire."

"Les deux premiers sont à l'infirmerie et Toff est un criminel recherché." dit Pryce en se mordant la lèvre et regarda vers l'Agent Joseph Grey qui bidouillait des radios. "Mais je pense toujours que Bob est notre meilleure option."

"Ils ont dû remarquer notre absence." grogna Raymond February alors qu'il aiguisait des pieux. "Les gens ne peuvent juste pas ignorer la disparition de soixante-dix personnes."

Pryce fronça les sourcils en se dirigeant vers Grey. "Joe, tu sais si tu peux faire sortir un signal ?"

"On n'est pas si loin sous terre. Il y aura de la friture mais avec le boost de puissance que je lui donne on devrait pouvoir couvrir toute la ville." Il tendit une radio à Pryce. "Tu veux essayer pour Toff ?"

"Ouais." Pryce prit le transmetteur et murmura un "C'est parti" avant d'appuyer sur le bouton.


Autre part, Robert Tofflemire observait le Site-87 à travers ses jumelles. Plusieurs membres de l'Équipe-25 étaient rassemblés à l'extérieur, dont Seren Pryce— l'une des snipers les plus meurtrières au monde. Si elle le voyait, sa tête partirait en fumée rouge avant qu'il n'ait le temps de dire 'pull'. Il restait donc perché dans son arbre, cherchant une opportunité de briser leur garde.

Puis, sa radio s'alluma dans un bruit blanc, le faisant sursauter et manquant de peu de lui faire tomber ses jumelles. À l'autre bout du fil il pouvait entendre la voix de Seren Pryce. "Toff—ire, réponds —mire, c'est une —gence."

Robert remit ses jumelles devant les yeux. Seren parlait avec Ruby et manifestement pas à sa radio. Il amena son transmetteur à la bouche. "Prouve que tu es la vraie Seren Pryce."

"De qu— tu p— rles ?" Le signal était faible. "La vraie— ren ? Bien — ûr que c'— — oi."

"Et bien je suis à l'extérieur du site en train de regarder quelque chose qui semble être Seren Pryce. Elle parle avec quelqu'un qui ressemble à Ruby Williams et elles ont l'air d'avoir partagé une super blague."

"Bor— de — rde." La voix de l'autre côté soupira. "On a des cl— nes ?"

"Elles ont l'air de se raconter des blagues donc je dirais que oui. Mais d'ici c'est difficile à dire sans maquillage."

"Pas clowns, —lones."

Robert gloussa. "Ouais, t'es la vraie Pryce. Aucune patience pour mon humour."

"Où —tu ?"

"Au nord-ouest du site, dans la petite forêt de chênes en hauteur."

"Cher— arbre mort. Une cache avec — usil. Utilise-le pour les — oigner du s—-" La communication avec Seren se coupa net.

"Allo ? Allo ?" Robert grogna et rangea sa radio. Il observa les environs, cherchant l'arbre mort dont lui avait parlé Seren— il avait l'air d'avoir été abattu par la foudre. Il descendit lentement vers ce dernier et s'en approcha.


La chose ressemblant à Seren Pryce regarda sa radio. "Tu as compris quelque chose ?"

La chose ressemblant à Blake Williams secoua la tête. "Je ne m'en inquièterais pas à ta place. Ça ressemblait à un annonceur de la station radio. Ils envoient des SOS alors ils amplifient probablement leur signal jusqu'à—"

Avant qu'elle n'ait pu terminer sa phrase, la tête de la chose ressemblant à Blake explosa dans une douche de sang et d'encre noire. L'encre s'évapora, laissant les faux agents couverts de sang.

"Sniper !" hurla Seren en montant une échelle menant au toit d'une cabine blindée, décrochant son fusil de son dos. "Je m'en occupe."

Le reste des faux agents se mirent à l'abri derrière différentes cachettes. Pryce, elle, sortit une pilule de barbiturique de son sac et mordit dedans— son rythme cardiaque ne tarderait pas à ralentir.

Elle sentit un bras poilu et griffu sortir de son dos pour guider ses tirs. La tireuse d'élite vit la lueur d'un viseur dans les branches d'un chêne mort et tira dessus. Le tir fit vibrer l'air calme de l'automne et elle s’attendit à entendre le bruit d'un corps chutant ou d'en voir un tomber de l'arbre. Mais rien.

Elle augmenta le grossissement de son viseur et ses yeux s'écarquillèrent. Elle avait tiré sur une paire de jumelles accrochée sur une branche au dessus— un leurre. "Petite futée—"

Le cerveau de Pryce se transforma en poussière rouge. Elle n'avait pas entendu le tir ou senti de douleur. Elle en entendit d'autres avant que l'engourdissement n'envahisse son corps.


« Verrouillage en cours. Verrouillage en cours. Verrouillage en cours. Verrouillage en cours. »

Le même message tournait en boucle dans les haut-parleurs pendant les dix dernières minutes, depuis que les microphones à l'extérieur avaient détecté le premier tir. Les deux choses ressemblant à Cassandra Pike et son mari Claude s'assirent dans son bureau, l'air concerné.

"Tofflemire ?" demanda Cassie.

"Probablement." répondit Claude en amenant une tasse de café à ses lèvres. "Tu penses qu'il peut nous détecter ?"

La femme secoua la tête. "Je pense que les agents que nous avons enfermés dans le baraquement ont réussi à communiquer avec l'extérieur. Je t'avais dit qu'on aurait dû faire d'eux un repas."

"La force d'intervention a verrouillé le baraquement et notre progéniteur arrivera bien assez vite pour les collecter. À moins que Robert puisse—"

Une main fut placée sur la bouche de Claude. "Ne finis pas cette phrase. Tu sais à quel point cet endroit adore l'ironie."

Claude acquiesça en s'éloignant de la main de Cassandra. "Donc je suppose qu'on attend jusqu'à ce qu’ils se fassent avaler ?"

"On dirait bien." dit Pike en croisant les doigts. Elle sentait qu'il était plus sage de ne rien dire de plus, de peur que la ville ne prenne la forme d'une revanche minable sur ce qu'ils avaient fait.


Robert donna un coup de pied dans la grille de ventilation en dessous de lui et sortit d'une hotte aspirante dans le Laboratoire de Chimie 2— elles n'étaient jamais bloquées lors d'un verrouillage et les conduits de ventilation étaient assez grands pour laisser passer un maigrichon comme Tofflemire, même en équipement tactique.

Le seul problème était que le laboratoire était occupé. Christopher Hastings— ou du moins quelqu'un lui ressemblant— le fixait d'un air effrayé.

Hastings déglutit. "E-Est-ce que tu viens… combien de personnes as-tu tué ?"

"Ce n'étaient pas des personnes, Chris." Il remarqua que la main du botaniste se dirigeait vers le couteau sous sa blouse, il dégaina donc son revolver. "Ne fais pas ça."

Hastings attrapa son couteau et approcha de Robert, le manche tenu de manière inefficace. "J'ai été tiré sous terre sur 10 kilomètres par une tige de citrouille l'année dernière. C'est pas un taré d'agent avec un flingue qui va me faire peur."

"C'est marrant que tu parles de ça," lança Robert. "Vois-tu, j'ai lu le rapport de cet incident. Hastings a suivi le protocole à la lettre— il a limité la surface de frottement sans mettre qui que ce soit d'autre en danger, le tout en documentant ses trouvailles. Et tu ne peux même pas te rendre compte que tu tiens un couteau de manière totalement inefficace."

Hastings déglutit, prêt à frapper de sa lame. Robert remarqua sous sa blouse une bosse en train de monter le long de sa manche, dégaina, appuya sur la détente et tira droit dans le cœur de Hastings.

Le botaniste ne tomba pas. Il resta debout, tituba et le fixa, avant que l'arrière de sa blouse ne s'arrache, laissant sortir de son dos deux bras terminés de deux grandes griffes. "Tofflemire, quel petit fouineur. Vous êtes un trouble-fête à qui je devrais couper la tête."

"Le Paresseux du Gouffre, je présume." Robert visa les bras.

"Lui-même, vous m'avez attrapé. Mais quel dommage que ce pauvre Hastings se fasse tuer."

Robert regarda au sol, puis sur le côté. "Tu bluffes. C'est pas Hastings. C'est juste un pantin qui lui ressemble."

"En êtes-vous certain ?" Le bras de la chose rentra à nouveau dans le dos du botaniste. "Son système cardiaque peut guérir, la survie de son cœur est à portée de main. Mais seulement si vous posez votre pistolet, vous vous rendez, et vous me laissez m'amuser."

Robert se souvint de ce qu'avait dit l'Homme-Chèvre— le Paresseux du Gouffre était une contradiction née de l'ignorance de cette dernière. Robert s'en approcha donc, gardant son arme braquée sur le non-Hastings. Il attrapa l'épaule de l'homme et le fit tourner sur lui-même en arrachant sa blouse alors que le faux botaniste agitait son couteau. Il lui fit une clé de bras et lui souleva la chemise.

Dans le dos de Hastings se trouvait un trou béant dans lequel on pouvait voir deux yeux noirs et globuleux. "Je te vois," dit Robert en déglutissant. "Je reconnais ton existence. Tu n'es… pas une menace. Tu es une créature du sous-ordre des Folivora, du genre des Choloepus. Tu es un animal qui parfois meurt parce— parce qu'il tombe des arbres en manquant une branche. C'est tout ce que tu es."

"… J'admets que c'est bien joué." Le corps du faux Hastings commença à disparaître, avant de ne laisser plus aucune trace.

Tofflemire échappa un "ouf" et s'essuya le front. Un de fait, Dieu sait combien il en restait.

Il entendit le bruit de pas de bottes de combat à l'extérieur de la porte du laboratoire et le rechargement de fusils. "Agent Tofflemire, ouvrez cette porte immédiatement ou nous utiliserons la force létale !"

C'était la voix de Seren Pryce. Ils n'en avaient plus rien à faire maintenant— ils savaient qu'ils étaient découverts, alors ils avaient juste créé une seconde Pryce. Il remonta dans la hotte aspirante et rampa dans les conduits de ventilation. Il entendit la porte s'ouvrir ainsi qu'un brouhaha confus.

Il ne pouvait compter que sur lui-même pour se sauver.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License