D'Un Écran en feu
notation: +1+x
blank.png

:root {
    --bg: #111111;
    --bg-medium: #292929;
 
    --fg: #efefef;
    --fg-muted: #666;
 
    --fg-accent-light: hsla(28, 85%, 58%, 1);
    --fg-accent: #e47412;
    --fg-accent-dark: hsla(28, 85%, 38%, 1);
 
    --fg-accent-2-light: hsl(285, 65%, 58%);
    --fg-accent-2: hsla(285, 65%, 48%, 1);
    --fg-accent-2-dark: hsla(285, 65%, 38%, 1);
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: var(--fg-accent-2-dark);
    --ct_col_rate-secondary: #fff;
    --ct_col_rate-cancel: #fff;
    --ct_col_rate-link-hover: #e9c9f3;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* Couleur texte creditbox */
.credit {
    color: #000;
}
 
div#container-wrap:before {
    content: "";
 
    display: block;
    width: 100%;
    height: 38px;
 
    position: absolute;
 
    border-bottom: 8px solid var(--fg-accent-dark);
 
    background: var(--fg-accent);
}
 
body, div#container-wrap {
    background: linear-gradient(var(--bg-medium), var(--bg)) repeat-x, var(--bg);
    background-size: 1px 180px;
    color: var(--fg);
}
 
div#content-wrap {
    margin-top: 3em;
}
 
h1, h2, h3, h4, h5, h6,
div#page-title {
    color: var(--fg-accent);
}
 
a, #side-bar a {
    color: var(--fg-accent);
    transition: 0.2s;
}
 
#side-bar a {
    color: var(--fg-accent-2)
}
 
a:visited, #side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-dark);    
}
 
#side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark)
}
 
a:hover, #side-bar a:hover,
a:focus, #side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-light);
}
 
#side-bar a:hover,
#side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
del {
    color: #660000;
}
 
ins {
    color: #006600;
}
 
/* header */
 
#header {
    background: none;
    padding-top: 40px;
}
 
#header h1, #header h2 {
    margin-left: 0;
}
 
#header h1 {
    background: url(/local--files/theme:halloween/scp-halloween-fr.png) no-repeat top left;
    background-size: contain;
 
    display: block;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
 
    font-size: 0;
    position: relative;
    top: 32px;
}
 
#header h1 a {
    display: block;
 
    margin: 0;
    padding: 0;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
}
 
#header h2 {
    display: none;
}
 
/* top bar */
 
#top-bar {
    margin-top: 60px;
    border-bottom: 1px solid var(--fg-muted);
 
    padding-top: 4px;
    padding-bottom: 4px;
}
 
#top-bar a {
    transition: unset;
}
 
#top-bar ul li ul {
   border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a, #top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top-color: var(--fg-accent-dark);
    border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: var(--fg-accent);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a, #top-bar ul li:hover a {
    border-color: var(--fg-accent-dark);
 
    color: var(--fg-accent);
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover, #top-bar ul li:hover a:hover {
    border-color: var(--bg-medium);
 
    color: var(--bg);
    background-color: var(--fg-accent);
}
 
/* side bar */
 
#side-bar .side-block {
    background-color: transparent !important;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
 
    box-shadow: 0 2px 6px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
#side-bar .heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
    border-bottom: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
}
 
#side-bar .menu-item img {
    display: none;
}
 
#side-bar .menu-item::before {
    display: inline;
    position: relative;
    top: -1px;
    font-size: 10px;
    content: "> ";
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* side bar: social media links workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] .menu-item::before {
    content: "";
}
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] img {
    display: inline;
}
 
/* side bar: user resources workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #fff0f0;"] div:nth-child(2) {
    display: none;
}
 
/* rating module */
 
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover,
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
    background-color: var(--fg-accent-2-light);
    color: white;
}
 
/* footnote hovers */
 
.hovertip {
    width: 20em;
    padding: 0.5em;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light) !important;
    border-radius: 0.5em;
 
    background-color: #000000ee !important;
    box-shadow: 0 0 6px 1px #000000aa;
    z-index: 100;
}
 
.hovertip .f-heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* inputs */
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus,
input.button:hover, input.button:focus,
button:hover, button:focus,
file:hover, file:focus,
a.button:hover, a.button:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
input.text:hover, input.button:hover,
input.text:focus, input.button:focus,
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus,
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    color: var(--fg);
    background: transparent;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
    outline: 0;
}
 
/* wikidot page elements */
 
#page-title {
    border-color: var(--fg-muted);
}
 
table.wiki-content-table th,
table.wiki-content-table td,
#toc,
blockquote,
.scp-image-block .scp-image-caption {
    border-color: var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
}
 
table.wiki-content-table th {
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
hr {
    background-color: var(--fg-muted);
}
 
.code {
    border: 1px dashed var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
 
    font-family: "Consolas", "Courier New", "Roboto Mono", monospace;
    font-size: 14px;
}
 
/* user login */
 
#login-status {
    color: var(--bg);
}
 
#login-status a {
    border: 0;
    color: var(--bg);
}
 
/* footer */
 
#footer, #license-area {
    background: var(--fg-accent);
    color: #111;
}
 
#license-area {
    background: var(--fg-accent-dark);
}
 
#footer a, #license-area a {
    color: #fff;
}
 
/* code highlighter stuff */
 
.hl-identifier, .hl-code, .hl-brackets {
    color: var(--fg);
}
 
.hl-var {
    color: #21ff00;
}
 
.hl-special {
    color: #ffff00;
}
 
.hl-reserved {
    color: #00b2ff;
}
 
.hl-number, .hl-string {
    color: #ff0020;
}
 
/* tabs */
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a em {
    border-color: var(--bg-medium);
    transition: unset;
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a em {
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-nav a:hover {
    color: var(--fg);
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border: 0;
}
 
.yui-navset .yui-content,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-content {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
/* popups */
 
.owindow {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.title.modal-header {
    background-color: var(--bg);
}
 
.owindow .button-bar a {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.owindow .button-bar a:hover, .owindow .button-bar a:focus {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent-light);
}
 
/* editor */
 
textarea {
    font-family: "Verdana", sans-serif;
    padding: 2px;
    font-size: 100%;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2);
    background-color: var(--bg);
    color: var(--fg);
    outline: 0;
}
 
textarea:hover, textarea:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
.change-textarea-size a {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border-color: var(--fg-accent-2)
}
 
.change-textarea-size a:hover, .change-textarea-size a:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    text-decoration: none;
}
 
.edit-help-34 a {
    color: var(--fg-accent-2);
}
 
.edit-help-34 a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
.edit-help-34 a:hover,
.edit-help-34 a:visited:hover {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
#lock-info {
    background: transparent;
    border: 0;
}
 
#lock-info #lock-timer {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* home page elements */
 
.content-panel, .content-panel .panel-body,
.international-entry:nth-child(even),
.alternate:nth-child(even) {
    box-shadow: unset;
    background: #141414;
    color: var(--fg);
}
 
.news-block .news-title > p,
.news-block .news-content > p,
.feature-block .feature-title > p,
.feature-block .feature-subtitle > p {
    color: var(--fg);
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: invert(1) hue-rotate(85deg) saturate(13) brightness(80%);
}
 
iframe.html-block-iframe {
    filter: invert(1);
}
 
div[style="text-align: center; color: #600;"] {
    color: var(--fg-accent) !important;
}
 
/* mobile rules */
 
@media (max-width: 767px) {
 
#side-bar, #side-bar:target {
    border: 0;
    background: var(--bg);
}
 
#search-top-box {
    top: 174px;
}
 
}

5 octobre

Alison Carol dormait paisiblement dans l'infirmerie. Un collier avait été mis autour de son cou afin de paralyser ses cordes vocales— même inconsciente, elle murmurait la même phrase en boucle. "Le Paresseux du Gouffre est réel". C'était un mémétique-pata— cognit— un truc dangereux. Un truc que la directrice voulait catégoriquement ignorer.

Robert Tofflemire était à son chevet, la tête dans les mains. Le Dr Merrick Palmer, le psy du site, lui disait que ce qui lui arrivait n'était pas de sa faute, qu'il n'y avait rien qu'il aurait pu faire.

Palmer avait raison, mais Robert avait tout de même été celui qui l'avait amenée dans ce lit d'hôpital.

"Agent Tofflemire ?" demanda Gwen Liao, l'une des infirmières, en entrant dans la chambre. "Les horaires de visites sont terminées."

"D'accord." Il se leva et se frotta le visage. "À demain, Liao."

"À bientôt."

Robert mit ses mains dans ses poches et sortit de l'infirmerie.

Le Site-87 était largement éveillé à cette heure-ci. C'était la nuit du festival annuel d'horreur et ils projetaient les films prévus pour l'occasion. Les projections étaient presque terminées mais il avait besoin de se changer les idées.

Il s'arrêta devant plusieurs distributeurs automatiques et prit un sachet de popcorn ainsi qu'une bouteille de Coca, puis se dirigea vers l'amphithéâtre principal où se tenaient les projections.


Avant même d'avoir posé sa main sur la poignée, il pouvait dire que quelque chose n'allait pas.

De l'autre côté c'était le silence complet. Pas de vrombissement de projecteur, pas d'ouverture de bonbon ni conversation étouffée, pas de rire après un sursaut. Même le film avait l'air silencieux. Pas de musique, pas de craquement de feuille dans une forêt, pas de pas de course dans les couloirs d'un bâtiment abandonné.

Robert parla à sa radio. "Ici l'agent Tofflemire de Sigma-10, appel à toutes les unités disponibles."

«Ici Pryce.»

«Ici Ewel.»

«Ici Grey.»

"Ramenez votre cul au cinéma. Quelque chose ne va pas."

«Un mauvais film ?» demanda Grey d'un ton sarcastique.

"J'ai aucune foutue idée de ce que c'est. Tout ce que je sais c'est que— et bien je n'entends rien du tout à l'intérieur et ils sont censés projeter des films pour le festival d'horreur là dedans."

«Je suis deux étages au-dessus avec Grey. On descend. Terminé.»

Robert vérifia le taux de sodium de ses popcorns— il était assez élevé. Il ouvrit le sachet, prit un grain de maïs soufflé et dispersa le reste devant la porte. Ce n'était pas aussi bien qu'une ligne de sel pur mais ça suffirait. Dieu merci, les portes s'ouvraient vers l'intérieur.


Les quatre agents passèrent prudemment au dessus de la ligne de popcorn puis entrèrent dans le théâtre.

Redoutant un agent biologique, Grey avait amené des masques de l'armurerie. Ils étaient tous alertes, les fusils sortis, pointant dans toutes les directions.

Dans les fauteuils étaient assis les membres du personnel du Site-87, les yeux fixés à l'écran. Robert s'avança vers là où était assis le Dr Claude Mattings, bras dessus bras dessous avec sa femme Cassandra, et posa deux doigts sur son cou. "J'ai un pouls mais… c'est comme s'il dormait."

Pryce amena son viseur thermique à ses yeux, observant la salle. "Ils sont tous vivants. Ou au moins ils sont chauds."

Un léger murmure pouvait être entendu dans les enceintes au plafond. Leur regard se tourna vers la toile de projection à l'avant de la scène. Le film était figé sur un plan dans une forêt sombre avec un gouffre sans fond au centre de l'image.

"C'est— c'est le gouffre," bégaya Robert.

"Le— Le Gouffre ? Le gouffre sans fond ?" demanda Grey. "C'est quoi ce bordel ? Cet enregistrement vient de Carol et toi ?"

"Non. Je ne l'ai jamais vu sous cet angle." Robert s'approcha de l'écran clignotant. Il ne devrait pas faire cela— étant donné qu'ils avaient des projecteurs numériques, et que seuls les analogiques clignotent de cette manière. Cela aurait pu être un effet, mais…

"Je vais essayer de désactiver le projecteur," dit Pryce. "J'aurai un meilleur point de vue aussi."

"Bien pensé," acquiesça Ewell. "Joe, tu vas avec elle ?"

"D'accord." répondit l'Agent Grey en ajustant son fusil et suivant Pryce vers la cabine du projectionniste.

Un silence planait dans la salle en dehors des murmures sortant des enceintes. Robert pouvait entendre les mots prononcés ; des mots qu'il ne voulait pas entendre.

Le film n'est pas réel, mais vous êtes tout de même effrayés.

Le monstre n'est pas réel, et pourtant vous vous méfiez.

Il écarquilla les yeux et se mit à tirer sur chacune des enceintes, les abattant une par une. Elles explosèrent dans une pluie d'étincelles et de métal.

Ewell sursauta. "Bordel, Tofflemire ! Tu fous quoi ?!"

"Je— il y avait un son qui en sortait. Tu ne l'entendais pas ?"

«C'était quoi ce bordel ?» demanda Pryce à travers la radio. «Vous avez un contact ?»

"Négatif," soupira Ewell, "Bob a juste tiré sur les enceintes."

«Il sait qu'elles ne fonctionnent pas ? Celles en route sont dans les fauteuils.»

Robert grogna et s'appuya sur la scène de la salle. Il avait bien entendu quelque chose.

«On est dans la cabine.» dit Grey dans la radio. «Elle est vide. Il n'y a que le projecteur et un ordinateur portable branché dessus avec le film.»

"C'est quel film ?" demanda Ewell. "Ça ressemble pas aux standards du festival."

Un son de clés provint de la radio. «Sa grande race la pute.»

"Quoi ?" demanda Robert.

«Le film s'appelle L'Automne Noir II.»

L'écran clignota et le film continua. "T'as touché à quelque chose ?" demanda Ewell.

«Négatif. Il a repris tout s—» Pryce se coupa dans un hurlement. «Il y a quelque chose dans la cabine ! Ça sort de l'ordi !»

Robert regarda l'écran. Du gouffre émergea une paire de griffes connectée à un long bras velu, sortant du trou sans fond. Puis, dans un déchirement de la toile, le bras brisa le quatrième mur et vint à la réalité.

On entendit des coups de feu de l'autre côté de la radio. «Le projecteur— c'est comme s'il était pare-balles !»

«Je peux pas éteindre l'ordinateur !» lança Grey. «Qu'est-ce que c'est ?»

L'autre bras commença à sortir du gouffre. Un grondement grave sortit des enceintes, tel un ordre.

Tous les membres du personnel du Site-87 étant en train de regarder le film se levèrent de leur siège et s'avancèrent vers Tofflemire et Ewell.

Robert sortit son arme de poing et tira en l'air. Ils ne s'arrêtèrent pas, ne montrant aucune once hésitation. Toute intelligence présente dans le regard de ces hommes et femmes avait disparue. "La putain de sa mère !"

"Tire pour blesser !" hurla Ewell. "Arrêtez ce film !"

«J'essaye !» protesta Pryce. On entendit des tirs et un cri de douleur.

"Pryce ?" Ewell garda son fusil braqué sur la masse en approche. "Grey ? Au rapport !"

«J'ai essayé de tirer sur l'ordi et la balle a ricoché contre l'écran !» lança Pryce dans un grognement. «Putain— j'suis touchée !»

La tête de la bête émergeant du gouffre sans fond commença à atteindre le bord. À ce moment, Robert et Ewell ne pouvaient pas la voir clairement— Ewell ne pu l'apercevoir que brièvement avant que ses collègues ne commencent à psalmodier à l'unisson.

"Le scénario n'est pas réel, mais vous êtes apeurés,"

"Le froid n'est pas réel, mais j'en suis de plus en plus près.

"Le trou est réel, tout comme l'obscurité,

Dans un grondement ils hurlèrent tous, avant de crier d'une même voix,

"LE PARESSEUX DU GOUFFRE EST RÉEL, ET VOUS ÊTES SON DÎNER !"

Robert fuit— il était déjà trop tard pour Ewell. Il était englouti par la masse de personnel enragé de la Fondation. Puis il cria et un coup de feu fut tiré.

«NICK !» appela Grey. «Bordel de merde, il est—.»

"Je sais pas !" hurla Robert.

Les griffes de la bête raclaient la scène. Robert commençait à grimper le long des rideaux autour— il n'avait qu'une seule chance.

"Pryce, tu as toujours tes cartouches de dragon ?"

«Mes incendiaires ? Ouais, mais—»

"Tire sur l'écran !"

«Compris.» Il il y eu des coups de feu et des grognement de douleur à l'autre bout du fil ainsi que le bruit de métal contre du plastique— elle plaçait son fusil sur le projecteur. «C'est quoi cette m—»

"Ne le regarde pas trop longtemps !" supplia Robert. "Tire juste dessus !"

Seren Pryce était l'une des meilleures tireuses d'élite du monde. À trois reprises elle a dû tirer sur un pilote à travers la vitre de son cockpit depuis le sol. Elle avait réussi à couper les fils d'une ceinture explosive au Podlogistan, désarmant ainsi la bombe. Tirer sur une cible de la taille d'un semi-remorque était une partie de plaisir.

Elle chargea son fusil avec une balle incendiaire et tira en haut de l'écran, puis au milieu, puis en bas.

L'effet fut immédiat— la toile brûla des extrémités vers son centre. Avec elle, la forme sortant du gouffre fut consumée par les flammes dans un grand mugissement de douleur. Son corps brûla, laissant derrière des morceaux de pellicule calcinée au sol. Puis, le projecteur s'éteignit.

Katherine Sinclair montait sur les rideaux derrière Robert quand son regard revint à la normale. Elle cligna des yeux, regarda vers le haut, puis en bas. "Qu'est-ce que—"

"Descends et je t'expliquerai."

Il y eut un hurlement dans la masse de chercheurs, puis des cris disant : "Éloignez-vous de lui !", "Où sont ses doigts ?!" et "Médecin !"

La silhouette ensanglantée de Nicholas Ewell, manquant six de ses doigts, gisait sur le sol aux pieds de tous les chercheurs. À chacune de ses mains, seulement l'index et pouce étaient encore présents. À ses côtés se tenait Tristan Bailey qui se tourna et vomit.

Robert tomba à genoux une fois ayant atteint le sol. Le monde autour de lui tournait alors que plusieurs docteurs récupéraient les morceaux manquants d'Ewell qu'ils pouvaient trouver. Puis ils le bandèrent avant de l'envoyer à l'infirmerie.


"Cent cinquante-six."

"Quoi ?" demanda Robert en levant les yeux, assis sur son fauteuil. Il avait une couverture autour de lui et se trouvait dans le bureau de la Directrice Weiss.

"Votre équipe a sauvé cent cinquante-six membres du personnel de la Fondation ce soir, Agent Tofflemire." dit Weiss les bras croisés. "Avec Ewell parmis eux. J'ai été informée de ce qu'il avait enduré."

Il secoua la tête. "Je ne les ai pas sauvé. Ils ont vu la… chose sortant de l'écran. Elle est sortie du gouffre, j'en suis sûr. C'est ce qui nous a tiré dedans, Alison et moi.

"Hmm." Weiss se pinça les lèvres et joignit ses mains. "Agent, vous êtes allergique aux amnésiques, n'est-ce pas ?"

"Ouais. Certains composants dans le Classe-A me font vomir. C'est… c'est pour ça que je m'en souviens. Bon Dieu." Il se mit la tête dans les mains. "Alice, Nick… Ils sont blessés à cause du fait que je m'en souvienne."

"Agent…" soupira Weiss. "Je peux vous assurer que ce n'est pas de votre faute. Ce film existe depuis des mois." Weiss tourna l'écran d'ordinateur vers lui. Dessus se trouvait le titre du film ayant presque tué Ewell.

"L'Automne Noir II : L'Ascension du Paresseux du Gouffre ? Bordel de merde."

"Nous avions hésité à le projeter. Nous sommes en train de voir si nous pouvons avoir un NLP modifié afin de le visionner sans effet secondaire."

"Comment est-il rentré sur le site en premier lieu ?"

"Nous ne savons pas."

"Qui l'a fait ?"

"…nous ne savons pas." soupira Weiss. "Vous êtes celui qui a le plus d'expérience avec cette… entité. Je pense qu'il serait pertinent de vous laisser participer à un projet sur lequel nous travaillons depuis quelques mois, avant que vous ne découvriez 4040."

"Quel projet ?"

"À quel point êtes-vous familier avec l'Homme-Chèvre ?"


À l'autre bout de la ville, une salle était remplie d'applaudissements.

"Ce fut une sacrée expérience !" lança Jack Rollins, l'homme à la tête du comité pour le Festival de Films d'Horreur de Sloth's Pit, alors que le générique défilait et les lumières s'allumaient. "Genre, wow !"

"Du génie !" continua Edgar Allwood en s'avançant pour serrer la main de la personne ayant réalisé l'œuvre. "Nous allons faire de ce film la pièce maîtresse du festival. Désolé de demander, mais… quel est votre nom déjà ?"

La femme sourit et lui serra la main, un grand sourire sur le visage. Ses cheveux étaient d'un blond clair et son tee-shirt aux couleurs de son entreprise, Les Productions Pas De 4ème. Un nouveau studio qu'elle avait créé de ses mains. "Imogen Folivora."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License