Réunion de famille
notation: +2+x
blank.png

:root {
    --bg: #111111;
    --bg-medium: #292929;
 
    --fg: #efefef;
    --fg-muted: #666;
 
    --fg-accent-light: hsla(28, 85%, 58%, 1);
    --fg-accent: #e47412;
    --fg-accent-dark: hsla(28, 85%, 38%, 1);
 
    --fg-accent-2-light: hsl(285, 65%, 58%);
    --fg-accent-2: hsla(285, 65%, 48%, 1);
    --fg-accent-2-dark: hsla(285, 65%, 38%, 1);
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: var(--fg-accent-2-dark);
    --ct_col_rate-secondary: #fff;
    --ct_col_rate-cancel: #fff;
    --ct_col_rate-link-hover: #e9c9f3;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* Couleur texte creditbox */
.credit {
    color: #000;
}
 
div#container-wrap:before {
    content: "";
 
    display: block;
    width: 100%;
    height: 38px;
 
    position: absolute;
 
    border-bottom: 8px solid var(--fg-accent-dark);
 
    background: var(--fg-accent);
}
 
body, div#container-wrap {
    background: linear-gradient(var(--bg-medium), var(--bg)) repeat-x, var(--bg);
    background-size: 1px 180px;
    color: var(--fg);
}
 
div#content-wrap {
    margin-top: 3em;
}
 
h1, h2, h3, h4, h5, h6,
div#page-title {
    color: var(--fg-accent);
}
 
a, #side-bar a {
    color: var(--fg-accent);
    transition: 0.2s;
}
 
#side-bar a {
    color: var(--fg-accent-2)
}
 
a:visited, #side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-dark);    
}
 
#side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark)
}
 
a:hover, #side-bar a:hover,
a:focus, #side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-light);
}
 
#side-bar a:hover,
#side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
del {
    color: #660000;
}
 
ins {
    color: #006600;
}
 
/* header */
 
#header {
    background: none;
    padding-top: 40px;
}
 
#header h1, #header h2 {
    margin-left: 0;
}
 
#header h1 {
    background: url(/local--files/theme:halloween/scp-halloween-fr.png) no-repeat top left;
    background-size: contain;
 
    display: block;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
 
    font-size: 0;
    position: relative;
    top: 32px;
}
 
#header h1 a {
    display: block;
 
    margin: 0;
    padding: 0;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
}
 
#header h2 {
    display: none;
}
 
/* top bar */
 
#top-bar {
    margin-top: 60px;
    border-bottom: 1px solid var(--fg-muted);
 
    padding-top: 4px;
    padding-bottom: 4px;
}
 
#top-bar a {
    transition: unset;
}
 
#top-bar ul li ul {
   border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a, #top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top-color: var(--fg-accent-dark);
    border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: var(--fg-accent);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a, #top-bar ul li:hover a {
    border-color: var(--fg-accent-dark);
 
    color: var(--fg-accent);
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover, #top-bar ul li:hover a:hover {
    border-color: var(--bg-medium);
 
    color: var(--bg);
    background-color: var(--fg-accent);
}
 
/* side bar */
 
#side-bar .side-block {
    background-color: transparent !important;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
 
    box-shadow: 0 2px 6px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
#side-bar .heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
    border-bottom: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
}
 
#side-bar .menu-item img {
    display: none;
}
 
#side-bar .menu-item::before {
    display: inline;
    position: relative;
    top: -1px;
    font-size: 10px;
    content: "> ";
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* side bar: social media links workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] .menu-item::before {
    content: "";
}
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] img {
    display: inline;
}
 
/* side bar: user resources workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #fff0f0;"] div:nth-child(2) {
    display: none;
}
 
/* rating module */
 
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover,
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
    background-color: var(--fg-accent-2-light);
    color: white;
}
 
/* footnote hovers */
 
.hovertip {
    width: 20em;
    padding: 0.5em;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light) !important;
    border-radius: 0.5em;
 
    background-color: #000000ee !important;
    box-shadow: 0 0 6px 1px #000000aa;
    z-index: 100;
}
 
.hovertip .f-heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* inputs */
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus,
input.button:hover, input.button:focus,
button:hover, button:focus,
file:hover, file:focus,
a.button:hover, a.button:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
input.text:hover, input.button:hover,
input.text:focus, input.button:focus,
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus,
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    color: var(--fg);
    background: transparent;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
    outline: 0;
}
 
/* wikidot page elements */
 
#page-title {
    border-color: var(--fg-muted);
}
 
table.wiki-content-table th,
table.wiki-content-table td,
#toc,
blockquote,
.scp-image-block .scp-image-caption {
    border-color: var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
}
 
table.wiki-content-table th {
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
hr {
    background-color: var(--fg-muted);
}
 
.code {
    border: 1px dashed var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
 
    font-family: "Consolas", "Courier New", "Roboto Mono", monospace;
    font-size: 14px;
}
 
/* user login */
 
#login-status {
    color: var(--bg);
}
 
#login-status a {
    border: 0;
    color: var(--bg);
}
 
/* footer */
 
#footer, #license-area {
    background: var(--fg-accent);
    color: #111;
}
 
#license-area {
    background: var(--fg-accent-dark);
}
 
#footer a, #license-area a {
    color: #fff;
}
 
/* code highlighter stuff */
 
.hl-identifier, .hl-code, .hl-brackets {
    color: var(--fg);
}
 
.hl-var {
    color: #21ff00;
}
 
.hl-special {
    color: #ffff00;
}
 
.hl-reserved {
    color: #00b2ff;
}
 
.hl-number, .hl-string {
    color: #ff0020;
}
 
/* tabs */
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a em {
    border-color: var(--bg-medium);
    transition: unset;
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a em {
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-nav a:hover {
    color: var(--fg);
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border: 0;
}
 
.yui-navset .yui-content,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-content {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
/* popups */
 
.owindow {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.title.modal-header {
    background-color: var(--bg);
}
 
.owindow .button-bar a {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.owindow .button-bar a:hover, .owindow .button-bar a:focus {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent-light);
}
 
/* editor */
 
textarea {
    font-family: "Verdana", sans-serif;
    padding: 2px;
    font-size: 100%;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2);
    background-color: var(--bg);
    color: var(--fg);
    outline: 0;
}
 
textarea:hover, textarea:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
.change-textarea-size a {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border-color: var(--fg-accent-2)
}
 
.change-textarea-size a:hover, .change-textarea-size a:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    text-decoration: none;
}
 
.edit-help-34 a {
    color: var(--fg-accent-2);
}
 
.edit-help-34 a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
.edit-help-34 a:hover,
.edit-help-34 a:visited:hover {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
#lock-info {
    background: transparent;
    border: 0;
}
 
#lock-info #lock-timer {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* home page elements */
 
.content-panel, .content-panel .panel-body,
.international-entry:nth-child(even),
.alternate:nth-child(even) {
    box-shadow: unset;
    background: #141414;
    color: var(--fg);
}
 
.news-block .news-title > p,
.news-block .news-content > p,
.feature-block .feature-title > p,
.feature-block .feature-subtitle > p {
    color: var(--fg);
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: invert(1) hue-rotate(85deg) saturate(13) brightness(80%);
}
 
iframe.html-block-iframe {
    filter: invert(1);
}
 
div[style="text-align: center; color: #600;"] {
    color: var(--fg-accent) !important;
}
 
/* mobile rules */
 
@media (max-width: 767px) {
 
#side-bar, #side-bar:target {
    border: 0;
    background: var(--bg);
}
 
#search-top-box {
    top: 174px;
}
 
}

28 octobre

"Où. Est. Elle ?!"

Robert Tofflemire leva les yeux de sa tasse de café pour voir la silhouette enragée et baveuse de l'Homme-Chèvre, debout dans la grange servant de baraquement à la Sigma-10. Sa fourrure était ensanglantée et ses yeux fous de rage. "Bordel, ils ont fait un nouveau film d'horreur ou qu-"

Robert fut coupé au milieu de sa phrase. L'Homme-Chèvre s'avança et l'attrapa par le cou en le plaquant contre le mur. "Tu es le seul à qui j'en ai parlé ! Tu es le seul connaissant l'existence de la Tombe Marécageuse ! Qu'en as-tu fait ?!"

Avant que Robert ait pu répondre, l'Homme-Chèvre fut touché par deux balles dans le dos. Robert entendit l'impact mais la Bête Caprine ne semblait pas dérangée.

"P-peut pas… res…" Robert agrippa la main de l'Homme-Chèvre. Son haleine sentait la viande pourrie et la colère.

"Hé, connard !"

L'Homme-Chèvre se retourna pour se retrouver face au baril d'une vingtaine de fusils. "Je m'en fous que tu sois immortel." Nicholas Ewell tenait son arme d'une main tremblante. "On va te remplir de balles jusqu'à ce que tu le lâches."

"Est-ce que c'est comme l'année dernière ?" lança Ruby Williams à February.

"Non." lui chuchota Raymond en réponse. "Il était fou furieux mais il ne pensait plus. Je pense que c'est… juste lui quand il est en colère."

L'Homme-Bouc grogna. Les Gens de Plastiques, comme à leur habitude, ne seraient d'aucune utilité. Il lança Robert dans la formation armée, la faisant chuter.

Lorsqu'ils se relevèrent, l'Homme-Chèvre était parti et un nouveau trou occupait le toit de la grange, laissant passer la neige et la lumière du soleil.

"Est-ce… Est-ce qu'il…" bégaya Raymond February. "Il vient— Il vient de—"

"Êtes-vous vraiment surpris maintenant, Ray ?" Ruby Williams aida Robert à se remettre sur pied. "Pouvez-vous respirer ?"

"Ouais." Robert toussa plusieurs fois. "Je sais pas du tout de quoi il parl—" Ses yeux s'écarquillèrent. "Merde."

"Quoi ?"

"Je sais de quoi il parlait." Robert afficha une carte de la ville sur une tablette. "À toutes les personnes disponibles, je transmets des coordonnées. Je pense savoir ce qu'il se passe."


"Une fosse commune ?" Alison Carol semblait incrédule. "Ici ?"

"Ouais." répondit Robert en ajustant son écharpe— Ils avaient sortis le matériel hivernal plus tôt que d'habitude cette année pour des raisons évidentes. La température était de -7 degrés Celsius. "L'Homme-Chèvre me l'avait expliqué. Elle— elle a été utilisée pour les morts pendant la pandémie de 1918. Ils étaient à court de cercueils."

À leurs côtés marchaient Raymond February et Joseph Grey. La forêt les rendait méfiants— même maintenant ils évitaient les citrouilles sauvages couvertes de neige qu'ils apercevaient.

"L'Homme-Chèvre l'appelait la Tombe Marécageuse. Cet endroit n'est pas vraiment connu pour ses marais." fit remarquer Grey. "Quelque chose cloche ici."

"Peut-être la décomposition d'un aussi grand nombre de corps a modifié le terrain ?" proposa February. "Ou alors c'est peut-être parce que Sloth's Pit est encore plus bizarre qu'une poule avec des dents."

"Ce doit être dû à des vapeurs souterraines ou quelque chose comme ça." dit Alison alors qu'elle entendit le craquement de la glace sous ses pas. "Qu'est-ce que—"

"On y est."

La brume autour d'eux devint verdâtre— la lumière du soleil passait à travers les gaz du marais. La lumière au dessus du sol marécageux n'arrangeait pas les choses— la glace se brisait en révélant les bulles provenant d'en dessous. Puis, vers le centre de la Tombe, ils aperçurent un grand trou.

"En trois essais, devinez ce qu'il s'est passé." lança Alison en s'avançant.

"Paresseux géant, paresseux géant cannibale, paresseux géant cannibale fictionnel." Robert se plaça à côté d'elle. Sous la glace, le sol s'ouvrait sur un trou contenant des dizaines de cercueils, de morceaux de tissu et d'os éparpillés. À son grand soulagement il n'y avait aucune odeur de pourriture— la chair était décomposée depuis longtemps.

February marmonna une prière et s'approcha. "Pourquoi est-il venu ici ?"

Joseph fronça les sourcils. "Si je devais deviner je pense qu'il est en train de porter la peau de quelques pauvres âmes enterrées ici."

"Pas n'importe quelle pauvre âme." Robert sauta dedans, cherchant parmi les corps, sa lampe torche allumée.

February et Grey ne purent s'empêcher de gémir. Raymond était mal à l'aise avec la profanation d'un point de vue religieux, tandis que Grey ne pouvait pas supporter le bruit des os se brisant sous les pas maladroits de Tofflemire.

Après quelques minutes, Robert grimpa hors du trou, portant une plaque funéraire. Il la tendit à Alison qui la lut.

"Ici repose Caroline Sloth. Sœur, Fille, sans avoir été Mère. Partie avec son enfant, Quinn. 1877-1918." Elle écarquilla les yeux. "Tu ne veux pas dire que—"

"Le Paresseux du Gouffre porte le corps de la fille de Jackson Sloth." Robert déglutit.

"Mon Dieu, le fils de pute." Joseph Grey se frotta l'arrière de la tête.

"Il ne le pensait pas." lança February vers le ciel, lui valant un regard étonné de la part du reste de la force d'intervention. "Vous êtes sûrs qu'il a pris ce corps ? Pourquoi pas un autre ?"

"J'en suis sûr." Robert savait pourquoi mais il sentait que ce n'était pas l'endroit pour le dire. "On doit trouver l'Homme-Chèvre. S'il a appris que le Paresseux du Gouffre l'a pris alors il aura besoin de renforts."

"Eh bien, où irait-il ?"


Les agents des Gens de Plastique n'auraient pas de mal à trouver l'Homme-Chèvre. Il s'était assis proche d'un terrain désert appelé soit Terres Désolées, Landes Osseuses ou Antre du Hidebehind. On racontait qu'il vivait en son centre dans la carcasse d'un vieux chêne mort à moitié abattu. Le dos de l'Homme-Chèvre reposait contre ce dernier.

Le Hidebehind n'était pas là— il avait fui quelque part où le Paresseux du Gouffre ne pouvait pas l'attraper. Il était par dessus tout lâche. Dangereux si encerclé, oui, mais son pouvoir venait de l'extériorisation de sa peur. L'Homme-Chèvre était venu ici car c'était l'un des points d'intérêt les plus faciles à trouver de la forêt, loin de chez lui à Koch's Hovel.

"J'espionne un caprin et que vois-je ? Son poil est couvert de chagrin."

L'Homme-Chèvre leva la tête. Au dessus de lui se tenait une troublante silhouette. Son visage ressemblait à celle de Caroline Sloth— les cheveux roux foncés, la peau claire, les joues rondes. Mais rien n'allait dans le reste. Ses bras étaient longs et poilus, se terminant par des mains aux doigts courts et pourvues de longues griffes. Ses yeux étaient noirs et globuleux et, contrairement à Caroline, cette chose n'était pas enceinte. Elle portait un chaperon rouge à fourrure et une lourde robe bleue d'hiver. Des bottes ordinaires dépassaient de sous la robe.

Et ses mouvements… Ses bras bougeaient dans le vide comme si elle était une poupée qu'on secouait. Elle semblait danser d'avant en arrière sur ses pieds.

"Le Paresseux du Gouffre, je présume." La hachette de l'Homme-Chèvre apparu dans sa main alors qu'il se leva. "Je me souviens de ces habits."

"Père les a fait pour moi, Jasper chéri, au cas où je ne sortais pas de l'hôpital avant que l'année ne soit finie !"

Jasper soupesa sa hache. "Vous n'êtes pas la vraie Caroline Sloth."

"Vous aussi avez un nom volé ! Jasper Phineas n'était pas à vous d'être revendiqué. La lignée de Sloth n'est plus, son descendant est éteint…" Le bras du Paresseux du Gouffre frotta son ventre plat. "Et le four ne contient plus de pain."

L'Homme-Chèvre tressaillit.

"Ah ! Phineas mon beau, pleures-tu ton faux sang ? Elle planta ses griffes dans son estomac. "Lorsqu'elle est revenue je ne pouvais réclamer son enfant. Et depuis quand Quinn est un nom pour un jouvenceau ?"

"Caroline détestait le nom de Quincy mais son fiancé insistait pour avoir un nom en Q." L'Homme-Chèvre restait sur ses appuis.

Le corps de Caroline Sloth se pencha au dessus de lui. "Capricorne aux sabots fourchus, pourquoi Paresseux du Gouffre est le nom qui m'est échu ?"

L'Homme-Chèvre montra ses dents avant de songer à quelque chose. "Quand Père… Quand le trou s'est formé et que tout est devenu irréel…"

"Le ventre d'Imogen a été purgé." Le Paresseux du Gouffre soupira. "Une fausse-couche est arrivée. Et à ne pas être capable de voir Caroline anéantie, une fille ou un garçon il s'est écrit !"

Elle se tint face à Jasper. "Je suis le Paresseux qui du Gouffre qui vient de tout en bas. Une fois que je serai réel, cette forêt— Je marcherai bien au delà !"

Jasper croisa les bras. "Je peux au moins respecter votre but. Mais… pourquoi tout le reste ? Les enlèvements, les mutilations, le sentiment de terreur ?"

"La peur est le meilleur moyen pour une histoire de se s'épanouir— les gens se souviennent du moment où ils ont cru mourir !" La bouche du Paresseux du Gouffre afficha un sourire s'étendant tout autour de sa tête. "Et si je faisais autre chose, cela serait bien morose."

Jasper Sloth fixa son sourire— c'était le même qu'il avait aperçu l'épier du fond du gouffre l'année dernière. Il commença à marcher. "La boucle n'est pas de vous, n'est-ce pas ?"

"Non, c'est la ville." répondit le Paresseux du Gouffre en secouant la tête. "Elle essaye de garder le bon Paresseux docile."

"Pour une bonne raison." L'Homme-Chèvre atteignit le sommet d'une colline à proximité, surplombant toute la ville. "Le Gouffre est la seule raison de l'état actuel de la ville. Et si vous êtes le Gouffre, si vous devez quitter la ville, ça… causerait le chaos. Le monde entier deviendra comme…" Il se tourna, observant la ville depuis le nord. Il agita sa main au dessus. "Comme ça !"

"Et est-ce si affreux ?" demanda le Paresseux du Gouffre en souriant. "Ce qu'a fait l'Automne Noir ; nous le savons tous les deux. Mais malgré la peur, la haine, la douleur— la ville, comme toujours, rira de bon cœur. Même maintenant ils préparent leur réveillon d'Halloween— ils voient ça comme leur repos annuel pour une fois ! Ils vont de l'avant, tellement vivants, tellement réels— et leur peur fait un si bon repas."

L'Homme-Chèvre sortit sa pipe en épi de maïs et un briquet. "C'est normal pour eux— des êtres étranges dans les bois, la gravité s'inversant toutes les semaines sur Main Street, la malléabilité des Narratifs, une organisation secrète veillant sur la ville. Si vous deviez vous échapper vous infligerez ça à l'entièreté du Midwest." Il mâchouilla le bout de sa pipe alors qu'il l'allumait. "Sloth's Pit peut supporter ça car c'est Sloth's Pit. Pour tous ceux vivants ici ça a toujours été comme ça. Autre part, tout s'effondrerait."

"Peut-être, peut-être, Sloth, mon ami." Le Paresseux du Gouffre descendit la colline en s'éloignant de Jasper. "Mais avec Halloween, je m'envolerai comme une pie."

L'Homme-Chèvre lui emboîta le pas. "Les Gens de Plastique ne vous laisseront pas sortir."

"Ne vois-tu pas ce qu'il y a sur le mur ?" demanda le Paresseux du Gouffre, regardant dans le vide au dessus de l'épaule de l'Homme-Chèvre en souriant. "Je vais tout expliquer, mon chaton. C'est un film, son genre est l'horreur et je dégage une telle aura de vilain. Et les films d'horreur commettent plusieurs erreurs de narration." Elle sourit. "Parmi eux, le méchant gagne à la fin."

Il y eut une longue pause. Une feuille tomba d'un arbre.

"J'ai dit, 'le méchant gagne à la fin'."

Une autre feuille tomba. Le Paresseux du Gouffre leva les yeux au ciel.

"Ah là là, pourquoi tant de tracas ?"

Les bras du Paresseux du Gouffre surgirent d'un tas de neige, en dégageant quatre agents de la Fondation. Robert Tofflemire, Alison Carol, Joseph Grey et Raymond February, qui atterrirent sur leurs pieds.

Robert et Alison échangèrent un regard et un hochement de tête. Robert commença à applaudir de manière sarcastique. "Tu n'as pas monologué ! Bien joué !"

"Oh, joie, un rigolo !" Le Paresseux du Gouffre posa l'arrière de sa main sur le front, mimant un malaise. "Tu es si ennuyeux ! J'ai bien envie de te planter sur un poteau."

"Les blagues sont pratiques pour distraire." lança Alison Carol en plaçant le canon de son pistolet contre l'arrière de la tête du Paresseux.

"Vous devez travailler sur vos rimes et votre jeu d'acteur." ajouta Grey, son fusil pointé vers son torse. "Bon Dieu maintenant je le fais aussi !"

Sans saluer Marie, Raymond February murmurait les prières du Seigneur dans sa barbe. Le Paresseux du Gouffre s'éloigna de lui, alors que ce dernier parlait entre les vers. "Je suppose que Laura avait raison. Il n'aime pas les prières."

Le Paresseux du Gouffre recula. "La faiseuse de masques Laura devrait être enterrée. Finie, raide morte, décédée. De la main d'Edward, j'ai éventré—"

"Ouais, eh bien ils sont tous les deux au site, à peine blessés." Robert sortit son pistolet. "Merde, je le fais aussi maintenant. Eh bien, dans tous les cas ta maman n'est pas morte et on est venus pour toi."

Sa tête se pencha en arrière et laissa sortir un rire syncopé. "Ah, il me semble avoir un effet sur le récit. Je nous ai tous transformé en rejet de Poe ! Oh, quelle apagogie."

Robert regarda Alice et lui adressa un clin d'œil. "Bref, maman nous a dit de te vaincre— avec les mots du seigneur." Il commença à hurler les Prières Standards d'Exorcisme #25. "Au nom de la Trinité, le Père, le Fils, le Saint Esprit, j'invoque l'Archange Michael pour ton bannissement."

Les autres agents se joignirent immédiatement à la prière. Le Paresseux du Gouffre mit sa tête dans les mains en grognant. "Non, non, non, parlez en rimes, pas en psaumes ! Je devrais tous vous transpercer les paumes !"

"Tu l'as dit toi-même, tu es un… ou une méchante ? Qu'est-ce qu'un méchant sans une bonne faiblesse ?" demanda Robert. Il s'arrêta de prier au moment de poser la question— c'était tout ce dont le Paresseux du Gouffre avait besoin.

Il riposta, visant à frapper le torse de Robert. Ce dernier chuta et échappa un cri étouffé lorsque les griffes lui touchèrent le visage, le griffant et laissant des traces noires.

Les autres agents continuèrent leurs prières. Robert se couvrit le visage, grognant de douleur. Il parvint à grommeler quelques mots de protection sainte, assez pour faire reculer le Paresseux du Gouffre hors d'atteinte.

Jasper Phineas Sloth, l'Homme-Chèvre, leva sa hache. "Vous allez vouloir fuir, sinon ce sera votre tête qui devra partir."

Avec un hochement de tête, le Paresseux du Gouffre se tourna pour faire face à Jasper. Son cou produisit un craquement écœurant. "Jasper, Jasper, mon frère chéri, la peur m'a tellement nourri. Le film ne sera peut-être pas nécessaire— et lorsque je serai réel, tu seras le premier six pieds sous terre !" Avec ces mots, il plongea dans un trou qui disparu l'instant d'après.

Alison s'agenouilla auprès de Robert. Du sang coulait de sa blessure au visage. "Tu vas bien ?"

"Ça va bien." Il gémit alors qu'il se redressait. "En plus ça partira d'ici un jour— d'ici demain." Il cligna des yeux. "OK, je peux arrêter les rimes maintenant ?"

"'Partir d'ici demain' ? Que voulez-vous dire ?" demanda l'Homme-Chèvre les sourcils haussés en s'avançant vers eux.

"Une théorie à lui." répondit Joseph Grey en cherchant une trousse de premiers secours. "Le Paresseux du Gouffre ne peut rien créer d'original et il pense que ça s'étend aux blessures, même fatales."

"Chaque mort est légèrement différente," ajouta Robert en hochant la tête. Il retira sa main du visage— il était encore couvert de sang. "Si j'ai raison je devrais déjà avoir guéri."

February fit passer le Détecteur de Fluctuations Narratives au dessus de là où se tenait le Paresseux du Gouffre. Les chiffres indiquaient la présence d'une entité quasi-réelle il y avait moins d'une minute. Il passa le détecteur devant l'Homme-Chèvre. Les données n'étaient que légèrement supérieures. "Il est… presque réel."

"On doit empêcher la projection de ce film." lança Joseph en lâchant une insulte alors qu'il appliquait les bandages.

"Non." grogna Robert. "On le rend réel selon nos conditions. On suit le plan."

"Suivre le— Toff, la moitié de votre visage a été arrachée !" Il leva les mains au ciel. "On a besoin d'un plan C ou D ou-"

"On se débrouille avec ce qu'on a." rétorqua Alison en reculant alors que les bandages étaient appliqués. "On va à la projection de minuit et on le frappe quand ça lui fera le plus de mal."

L'Homme-Chèvre ne pouvait s'empêcher de sourire. Les Gens de Plastique ont beau avoir essayé de tout mettre dans des boîtes, ils pouvaient être compétents le moment venu. "J'aurais voulu dire que j'apporterai les popcorns mais il y en aura probablement plein au cinéma."

"On va même te garder une place." proposa Robert, un sourire en coin.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License