L'Ascension de l'Équinoxe

:root {
    --bg: #111111;
    --bg-medium: #292929;
 
    --fg: #efefef;
    --fg-muted: #666;
 
    --fg-accent-light: hsla(28, 85%, 58%, 1);
    --fg-accent: #e47412;
    --fg-accent-dark: hsla(28, 85%, 38%, 1);
 
    --fg-accent-2-light: hsl(285, 65%, 58%);
    --fg-accent-2: hsla(285, 65%, 48%, 1);
    --fg-accent-2-dark: hsla(285, 65%, 38%, 1);
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: var(--fg-accent-2-dark);
    --ct_col_rate-secondary: #fff;
    --ct_col_rate-cancel: #fff;
    --ct_col_rate-link-hover: #e9c9f3;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* Couleur texte creditbox */
.credit {
    color: #000;
}
 
div#container-wrap:before {
    content: "";
 
    display: block;
    width: 100%;
    height: 38px;
 
    position: absolute;
 
    border-bottom: 8px solid var(--fg-accent-dark);
 
    background: var(--fg-accent);
}
 
body, div#container-wrap {
    background: linear-gradient(var(--bg-medium), var(--bg)) repeat-x, var(--bg);
    background-size: 1px 180px;
    color: var(--fg);
}
 
div#content-wrap {
    margin-top: 3em;
}
 
h1, h2, h3, h4, h5, h6,
div#page-title {
    color: var(--fg-accent);
}
 
a, #side-bar a {
    color: var(--fg-accent);
    transition: 0.2s;
}
 
#side-bar a {
    color: var(--fg-accent-2)
}
 
a:visited, #side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-dark);    
}
 
#side-bar a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark)
}
 
a:hover, #side-bar a:hover,
a:focus, #side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-light);
}
 
#side-bar a:hover,
#side-bar a:focus {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
del {
    color: #660000;
}
 
ins {
    color: #006600;
}
 
/* header */
 
#header {
    background: none;
    padding-top: 40px;
}
 
#header h1, #header h2 {
    margin-left: 0;
}
 
#header h1 {
    background: url(/local--files/theme:halloween/scp-halloween-fr.png) no-repeat top left;
    background-size: contain;
 
    display: block;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
 
    font-size: 0;
    position: relative;
    top: 32px;
}
 
#header h1 a {
    display: block;
 
    margin: 0;
    padding: 0;
 
    height: 130px;
    max-height: 130px;
 
    width: 100%;
    max-width: 550px;
}
 
#header h2 {
    display: none;
}
 
/* top bar */
 
#top-bar {
    margin-top: 60px;
    border-bottom: 1px solid var(--fg-muted);
 
    padding-top: 4px;
    padding-bottom: 4px;
}
 
#top-bar a {
    transition: unset;
}
 
#top-bar ul li ul {
   border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a, #top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top-color: var(--fg-accent-dark);
    border-color: var(--fg-accent-dark);
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: var(--fg-accent);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a, #top-bar ul li:hover a {
    border-color: var(--fg-accent-dark);
 
    color: var(--fg-accent);
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover, #top-bar ul li:hover a:hover {
    border-color: var(--bg-medium);
 
    color: var(--bg);
    background-color: var(--fg-accent);
}
 
/* side bar */
 
#side-bar .side-block {
    background-color: transparent !important;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
 
    box-shadow: 0 2px 6px var(--fg-accent-2-dark);
}
 
#side-bar .heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
    border-bottom: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
}
 
#side-bar .menu-item img {
    display: none;
}
 
#side-bar .menu-item::before {
    display: inline;
    position: relative;
    top: -1px;
    font-size: 10px;
    content: "> ";
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
/* side bar: social media links workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] .menu-item::before {
    content: "";
}
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #e5e5ff;"] img {
    display: inline;
}
 
/* side bar: user resources workaround */
 
#side-bar .side-block[style="background-color: #fff0f0;"] div:nth-child(2) {
    display: none;
}
 
/* rating module */
 
.page-rate-widget-box .rateup a:hover,
.page-rate-widget-box .ratedown a:hover,
.page-rate-widget-box .cancel a:hover {
    background-color: var(--fg-accent-2-light);
    color: white;
}
 
/* footnote hovers */
 
.hovertip {
    width: 20em;
    padding: 0.5em;
 
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light) !important;
    border-radius: 0.5em;
 
    background-color: #000000ee !important;
    box-shadow: 0 0 6px 1px #000000aa;
    z-index: 100;
}
 
.hovertip .f-heading {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* inputs */
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus,
input.button:hover, input.button:focus,
button:hover, button:focus,
file:hover, file:focus,
a.button:hover, a.button:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
input.text:hover, input.button:hover,
input.text:focus, input.button:focus,
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus,
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    color: var(--fg);
    background: transparent;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-light);
    outline: 0;
}
 
/* wikidot page elements */
 
#page-title {
    border-color: var(--fg-muted);
}
 
table.wiki-content-table th,
table.wiki-content-table td,
#toc,
blockquote,
.scp-image-block .scp-image-caption {
    border-color: var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
}
 
table.wiki-content-table th {
    background-color: var(--bg-medium);
}
 
hr {
    background-color: var(--fg-muted);
}
 
.code {
    border: 1px dashed var(--fg-muted);
    background-color: transparent;
 
    font-family: "Consolas", "Courier New", "Roboto Mono", monospace;
    font-size: 14px;
}
 
/* user login */
 
#login-status {
    color: var(--bg);
}
 
#login-status a {
    border: 0;
    color: var(--bg);
}
 
/* footer */
 
#footer, #license-area {
    background: var(--fg-accent);
    color: #111;
}
 
#license-area {
    background: var(--fg-accent-dark);
}
 
#footer a, #license-area a {
    color: #fff;
}
 
/* code highlighter stuff */
 
.hl-identifier, .hl-code, .hl-brackets {
    color: var(--fg);
}
 
.hl-var {
    color: #21ff00;
}
 
.hl-special {
    color: #ffff00;
}
 
.hl-reserved {
    color: #00b2ff;
}
 
.hl-number, .hl-string {
    color: #ff0020;
}
 
/* tabs */
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a em {
    border-color: var(--bg-medium);
    transition: unset;
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a em {
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-nav a:focus,
.yui-navset .yui-nav a:hover {
    color: var(--fg);
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus,
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover {
    background: var(--bg);
}
 
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border: 0;
}
 
.yui-navset .yui-content,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-content {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
/* popups */
 
.owindow {
    background-color: var(--bg);
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.title.modal-header {
    background-color: var(--bg);
}
 
.owindow .button-bar a {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent);
}
 
.owindow .button-bar a:hover, .owindow .button-bar a:focus {
    background-color: transparent;
    border-color: var(--fg-accent-light);
}
 
/* editor */
 
textarea {
    font-family: "Verdana", sans-serif;
    padding: 2px;
    font-size: 100%;
    border: 1px solid var(--fg-accent-2);
    background-color: var(--bg);
    color: var(--fg);
    outline: 0;
}
 
textarea:hover, textarea:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
.change-textarea-size a {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border-color: var(--fg-accent-2)
}
 
.change-textarea-size a:hover, .change-textarea-size a:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    text-decoration: none;
}
 
.edit-help-34 a {
    color: var(--fg-accent-2);
}
 
.edit-help-34 a:visited {
    color: var(--fg-accent-2-dark);
}
 
.edit-help-34 a:hover,
.edit-help-34 a:visited:hover {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
input.text, input.button,
#search-top-box-input,
#search-top-box-form input[type=submit],
div.buttons input, input.button, button, file, a.button {
    background: transparent;
    color: var(--fg);
    border: 1px solid var(--fg-accent-2-dark);
    border-radius: 0;
    font-size: 1em;
    outline: 0;
}
 
div.buttons input:hover, div.buttons input:focus {
    border-color: var(--fg-accent-2-light);
    background: transparent;
    color: var(--fg);
}
 
#lock-info {
    background: transparent;
    border: 0;
}
 
#lock-info #lock-timer {
    color: var(--fg-accent-2-light);
}
 
/* home page elements */
 
.content-panel, .content-panel .panel-body,
.international-entry:nth-child(even),
.alternate:nth-child(even) {
    box-shadow: unset;
    background: #141414;
    color: var(--fg);
}
 
.news-block .news-title > p,
.news-block .news-content > p,
.feature-block .feature-title > p,
.feature-block .feature-subtitle > p {
    color: var(--fg);
}
 
iframe.scpnet-interwiki-frame {
    filter: invert(1) hue-rotate(85deg) saturate(13) brightness(80%);
}
 
iframe.html-block-iframe {
    filter: invert(1);
}
 
div[style="text-align: center; color: #600;"] {
    color: var(--fg-accent) !important;
}
 
/* mobile rules */
 
@media (max-width: 767px) {
 
#side-bar, #side-bar:target {
    border: 0;
    background: var(--bg);
}
 
#search-top-box {
    top: 174px;
}
 
}
notation: +3+x
blank.png

30 octobre

À 4 heures du matin, Charlie Brotzman se réveilla chez lui loin de sa maison.

Il était dans un grand HLM à Duluth pas très loin en voiture de Sloth's Pit, sa maison. Tous ses amis se trouvaient à Superior et lui devait aller à l'école dans un bâtiment gris et morne. Il n'avait même pas pu sonner chez les gens pour avoir des grandes barres de chocolat car tous les adultes en donnant étaient à Superior. C'était le pire Halloween de sa vie.

"Ça n'a pas à l'être."

Charlie se leva soudainement et regarda autour de lui avec des frissons dans le dos. Quelqu'un venait de lui chuchoter quelque chose d'une douce et jolie voix qui sonnait comme du caramel dans ses oreilles.

"Halloween est un moment pour s'amuser, Charlie. Et tu ne t'amuses pas, n'est-ce pas ?"

"Vous êtes qui ?" Il serra son kangourou en peluche contre lui.

"Je suis Martha ! Je suis venue donner des bonbons aux gentils garçons et filles de ta ville. Tu n'as pas eu des vacances faciles…"

Un caramel apparut au dessus du lit de Charlie et tomba sur ses genoux. Le jeune garçon le prit dans ses mains et le déballa pour manger le doux sucre cuit.

"C'est bon, n'est-ce pas ?"

"O-ouais." Il sourit. "J-j'aime bien."

"Tu peux en avoir encore plus ! Autant que tu en veux. Et il y a des tartes à la pommes ou à la citrouille, du cidre, et même des chocolats…"

La porte de la chambre de l'enfant commença à s'ouvrir lentement.

"Tu en veux, n'est-ce pas, Charlie ?"

"O-oui."

"Suis ma voix." La porte s'ouvrit encore plus grand.

À l'extérieur de ce rêve, Charlie Brotzman et dix-huit autres enfants sortaient de leur bâtiment à Duluth et Superior et se mettaient en route pour Sloth's Pit dans leur pyjama, guidés par les doux mots d'une femme dont la voix était teintée de la douce odeur de pourri.


À 9 heures du matin, une demi-douzaine d'hommes et de femmes se retrouvèrent dans la salle de réunion du Site-87. Quelques heures auparavant, plus d'une douzaine d'alarmes avaient été activées dans le périmètre et les services de surveillance avaient récupéré dix-neuf enfants en route vers la fête foraine où se trouvait SCP-097.

"Pourquoi ils ne se sont pas fait arrêter, bordel ?" lança le Dr Partridge au chef de Sigma-10, Harold March. "Vous disiez que vous aviez déployé une défense en béton autour de la zone après que le Scooby Gang s'est infiltré !"

"Partridge, vous avez lu le dossier de 097. Vous savez que… que les enfants peuvent passer devant une caméra et ne pas être vus." Il se mit la tête dans les mains. "Mais… nous avons confirmé que tous les enfants sont de Sloth's Pit. Ils ont disparu des planques de Duluth et Superior la nuit dernière."

"Dix-neuf. Le même nombre que ceux s'étant fait sacrifier dans les années soixante." Katherine Sinclair se frotta les yeux. "Elle essaye de… gagner en puissance. Les Williams disaient qu'elle était piégée ici ; et après quarante-huit ans je peux à peine imaginer à quel point elle a envie de sortir."

"Alors au lieu de manger des enfants pour nourrir son culte, elle mange des enfants pour se nourrir elle-même. Génial, putain !" Malcolm Guillard rentra sa tête entre ses mains. "J'aurais dû avoir vu les connexions. Je suis analyste forensique, bordel !"

"Mal, tu n'es pas détective." Tristan Bailey lui mis sa main sur l'épaule. "Je pense que la seule raison qui fait que Partridge ait compris ça rapidement, c'est que c'est une anomalie botanique. Mais en même temps…" Il soupira. "On doit y rentrer."

"Nous ne pouvons pas." lança Claire Hennessy, directrice par intérim du Site-87 en secouant la tête. "Ce serait violer environ neuf douzaines de protocoles de la Fondation—"

"Bats les couilles du protocole !" hurla Partridge. "Dix-neuf enfants vont— vont se faire bouffer par un… truc qui va les transformer en citrouille comme une version tordue de Cendrillon ! J'ai plus de cinq cent litres du désherbant le plus efficace jamais développé par la CMO en stock. Si je devais le faire, je viderais tout ça dans un camion-citerne et foncerais dans cette citrouille moi-même !"

"Laissez-moi terminer !" lança Hennessy en lui criant dessus à son tour. "Nous violerions le protocole mais nous avons des failles."

"Comme quoi ?" demanda Sinclair, dubitative.

"Et bien si un membre du personnel de la Fondation — par exemple, Claude Mattings — devait aller près de la bordure nord de la ville en direction de Duluth pour aller acheter des bonbons pour sa fiancée souffrante et devait voir une activité anormale…"

"Il devrait la signaler." finit Partridge en souriant. "Et quand il le fera…"

"Je pourrai déployer autant de membres de force d'intervention que je penserai nécessaires pour confiner cette anomalie. Complètement hypothétiquement, évidemment." Elle sortit son téléphone de sa poche. "Il devrait bientôt rentrer…"

Le téléphone de Claire Hennessy sonna. "Regardez qui téléphone. Mesdames et messieurs, nous sommes partis."


À 1 heure de l'après-midi, Seren Pryce rechargea son fusil. Elle maniait le fusil de précision, ce qui remettait en question son utilité ici, mais au moins elle et une grande partie de Sigma-10 étaient venues participer à la fête.

"Je dois applaudir Hennessy," dit Ruby dans la voiture. "Cette femme sait comment trouver les failles dans le système."

"C'est probablement une partie des raisons de pourquoi elle et Bailey n'ont pas été réprimandés pour leur relation non déclarée." dit à son tour February en secouant la tête.

"Attends— quoi ?" lança Nick Ewell alors qu'il finissait de recharger son lance-grenades. "Bailey et Hennessy— sérieux ?"

"Tu savais pas ?" s'étonna Blake. "Littéralement le site tout entier le sait."

"Souviens-toi que j'essaye d'éviter le Multi-U le plus possible," rétorqua Ewell. "Trois mots : 4 juillet 2011."

"Oh mon Dieu, c'est vrai. L'Univers Ultra-Patriotique," tressaillit Pryce. "J'ai entendu parler de ça. C'était si horrible que ça ?"

"Ils trouvent encore des chaînes de pétards dans la ventilation," affirma Blake.

Pryce hocha la tête alors qu'elle chargeait son revolver avec des balles à tête de béryllium. "Ruby, tu vois la zone ?"

"Pas encore. Le convoi de devant doit la voir, lui." Elle activa la radio. "S10-L. Ici 10-25. Confirmation visuelle de la Zone ?"

«Affirmatif.» répondit 10-L. «On dirait… heu. 10-25, vous avez l'heure ?»

Ruby regarda sa montre. "Une heure cinq."

«Alors pourquoi je vois des étoiles, bordel ?»

Ruby regarda le ciel alors qu'ils franchissaient le périmètre extérieur de la zone de confinement de 097 et eut le souffle coupé. Au dessus d'elle les étoiles du ciel d'automne brillaient. Elle pouvait voir la ceinture d'Orion aussi clairement que son propre visage. "Bordel de merde."

"Putain." Blake rechargea son fusil à pompe. "C'est… vraiment pas bon."

«10-25, on se prépare à pénétrer. Mettez vos masques et soyez sûrs que vous avez vos grenades à herbicide chargées.»

"Bien reçu." Ruby se gara à côté du reste du convoi et se garda avec les feux allumés vers le mur.

"C'est maintenant ou jamais," dit February en vérifiant son fusil. "On détruit ce truc, ou on meurt en essayant."


"Première salve, feu !"

Une demi-douzaine de grenadiers pointèrent leurs fusils vers le haut. Des balles de plastique remplies d'un herbicide mortel partirent dans les airs par-dessus le mur ce qui avait été la Zone-097. L'extérieur du site avait été couvert de vignes et de cucurbitacées. La plupart d'entre elles étaient arrangées pour former des corps humains, sans doute ayant poussé par dessus ce qui devait être des agents de la Fondation. Au-dessus d'eux, une alarme rouge clignotait, à peine visible à travers les plantes poussant au dessus. Un faible bruit de klaxon retentit depuis des klaxons étouffés par les lianes.

Alors que les grenades explosaient, ils purent voir des nuages de fumée verte par-dessus les murs, et les plantes se mirent à flétrir. Certains auraient juré les avoir entendues crier.

"Équipe de percée !" hurla le Capitaine Harold March. "Abattez-moi ce mur !"

Six hommes et femmes amorcèrent des sphères de confinement portables défectueuses— ils avaient pu récupérer des modèles fonctionnels dans un autre univers, mais les vieilles versions avaient un autre rôle. Elle s'ouvrirent et le vide qu'elles créèrent détruisit les murs autour du site, la force semblant tout simplement supprimer la matière de l'existence.

"Deuxième salve, feu !"

Six grenades d'herbicides supplémentaires fendirent l'air et ils virent les pans de plantes flétrir sous leurs yeux et mourir au travers le trou dans le mur. Des citrouilles d'un orange vibrant se transformèrent en coques noires et éjectèrent des squelettes d'enfants avant de flétrir puis mourir.

Katherine Sinclair et Montgomery Reynolds avancèrent dans les débris, suivis de membres de la force d'intervention. Sinclair priait pour ne pas vomir dans son masque. "Est-ce que c'est…" commençait-elle à demander.

Reynolds s'agenouilla pour inspecter les corps et secoua la tête. "Il montre des signes de polio. C'est pas l'un des nôtres."

"Bien." dit Sinclair alors qu'elle observait la fête foraine, balayant la désolation du regard.

Ce qui se remarquait le plus était évidemment la grande roue rouillée, soutenue par des vignes et son rotor. L'une des cabines était tombée en écrasant plusieurs autres pendant sa chute, laissant vide la moitié de la grande roue. Elle avait auparavant, en son centre, un visage souriant de citrouille lanterne mais tout ce que l'on pouvait voir à présent c'était la peinture orange écaillée derrière un épouvantail crucifié.

Pryce regarda à travers son viseur grossissant et vit que l'épouvantail portait un uniforme de la Fondation— mais pas une blouse ou une armure d'agent. Une veste bleue foncé, réservée à ceux travaillant à l'ASIA et d'autres départements de l'administration archivistiques de la Fondation. "C'est Pickman," soupira-t-elle. "Je suppose qu'on sait ce qu'il lui est arrivé."

L'orage gronda au dessus de leur tête et les nuages commencèrent à masquer les étoiles. Alors que la force d'intervention se frayait un chemin dans la foire, elle rencontra nombre de scènes macabres. Un agent dont le torse avait été remplacé par une botte de tiges de maïs, différentes petites poupées faites d'os et de peau accrochées par des ficelles à ce qui soutenait les lumières ainsi qu'une tête humaine posée sur un stand "Pepsi" avec des bougies dans les orbites et la bouche.

Ceux qui troublaient le plus la force d'intervention, et de loin, étaient les animaux en peluche. Il y en avait des centaines sur le sol, la plupart en pleine décomposition, couverts de terre, de feuilles et d'insectes. Ces derniers avaient autrefois des noms, étaient câlinés par des enfants la nuit pour éloigner les monstres et utilisés comme protection jusqu'à ce que les monstres les attrapent enfin.

Une citrouille apparut au loin, s'approchant de plus en plus.


Le ciel au dessus de Sloth's Pit était entièrement noir alors qu'il était trois heures de l'après-midi. La citrouille géante au centre de l'ancienne Foire du Comté de Douglas possédait un visage brillant de lanterne dont l'intérieur brillait d'une lumière orange infernale.

Assise sur le dessus de la citrouille se tenait une femme vêtue de noir, ayant été libérée par le tireur malchanceux. Ses yeux étaient de la couleur des dernières lueurs de l'été. Elle sentait l'eau stagnante et le vent frais, portant un enfant dans ses bras appelant sa mère.

"Je suis ta mère," insista Mavra, sa main froide et boisée griffant l'air. "Et mère a faim. Tu as faim ?"

"T'es pas maman," rétorqua Charlie. Il observa le reste de la fête foraine, couverte de feuilles mortes et les silhouettes d'enfants endormis. Il ne savait pas ce qu'ils pouvaient faire d'autre que dormir. Ils étaient couchés, immobiles. Certains affalés sur des citrouilles, d'autres dans des positions plus étranges. Le garçon hoqueta. "Je veux maman."

"Je suis maman," lança-t-elle en lui tirant les cheveux, arrachant une touffe de son crâne. Elle grogna alors que Charlie lui glissa des mains. L'enfant hurla alors qu'il tomba de la citrouille puis, dans un écœurant craquement, s'effondra à la base du fruit. Il sanglota et resta couché, immobile.

La femme sentit sa force grandir. Elle pouvait ressentir la barrière autour de la ville commencer à plier, les barreaux de la prison se faire ronger par l'acide, la bulle laissant passer l'aiguille qu'elle tendait.

Les dix-huit enfants devaient encore être consumés. Elle s'apprêtait à descendre de la citrouille—

"Infernus sepulchrum dolores !"

Une voix se faisait entendre dans le parc et l'Automne Noir se retrouva avec la moitié du visage remplacé par une flamme ardente. Elle se tordit de douleur alors qu'elle s'enroulait autour d'elle en la consumant. Elle voulait crier mais cela ne ferait que donner de la satisfaction à son attaquant.

Environ une vingtaine de personnes entourèrent la citrouille, sortant de l'ombre, pointant diverses armes dans sa direction. Au premier rang se tenait une femme aux mains éclairées par des flammes de la couleur de ses cheveux, avec à ses côtés un homme brandissant une épée luisante pouvant couper au travers des sorts et deux jumeaux— ceux que ses fidèles avaient ordonné au traître Jeffery Hubble de se débarrasser il y a des années. Ils avaient tous la même insigne sur leur armure : deux cercles avec trois flèches pointant en leur centre. Le même maudit symbole de scellement.

"La Fondation," cracha l'Automne Noir.

Plusieurs agents commencèrent à examiner les enfants, chuchotant entre eux. La magicienne rousse resta simplement face à l'esprit, l'air grave, en fronçant les sourcils pour rester concentrée à la garder emprisonnée dans les flammes.

"C'est quoi ce bordel ?" lança l'un d'eux— une femme aux cheveux blonds.

"Ils sont vivants," dit l'un des jumeaux en reculant. "Ils sont vivants."

"C'est une bonne nouvelle, non ?" dit l'un des hommes dans la masse noire de soldats.

"C'est une nouvelle étrange." dit la magicienne en fusillant du regard Mavra Isimeria.

Mavra rit et de la glace se forma sur les armes braquées sur elle. "J'ai consumé des centaines d'enfants dans mon sommeil, mais je n'en ai rien tiré. Je me nourrissais de leur peur, pas de leur mort ! Gideon mangeait leur chair pour récupérer sa jeunesse mais je n'en ai nullement besoin."

D'un mouvement du poignet, l'Automne Noir fit disparaître les flammes et la magicienne s'écroula à cause du recul de la rupture du sort. Elle fut rattrapée par les bras d'un homme imposant. "Je suppose que quand Hubble m'a emprisonnée ici j'étais… et bien je réagissais plus par réflexe qu'autre chose. La mémoire musculaire. Prendre des enfants, les mutiler pour un culte depuis longtemps disparu." Elle s'esclaffa. "La mort est trop brève. La peur de la mort est délicieuse. Et vous m'avez tous nourri pendant ces treize derniers jours !"

"Quarante-huit ans." Mavra Isimeria ferma les poings. "J'ai été coincée dans cette ville pendant quarante-huit ans. Ce soir, c'est terminé…"

Harold March grinça des dents alors que la force d'intervention finissait de déplacer les derniers enfants hors de la zone de tir. "Merci pour le monologue. Agents ? Feu à volonté."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License