Centre des Canons Français

Parfois, l'idée qu'il n'y a pas de canon est un peu folle. Ce n'est pas qu'il n'y a pas de canon, c'est que nous en avons une multitude qui se touchent, se croisent et s'entrelacent. C'est à vous, en tant que lecteur, de décider ce en quoi vous croyez et ce qui constitue selon vous le cœur de l'univers SCP. Toutefois, ça ne veut pas dire que les auteurs manquent d'intention et de projet : la collaboration reste au cœur de l'innovation.

Réunis ci-dessous se trouvent les liens vers les canons reconnus et partagés de l'univers de la Fondation SCP. Si vous souhaitez écrire pour l'un d'entre eux, vous devriez veiller à lire tout ce qui a déjà été fait à l'intérieur et ne jamais perdre de vue que tout est connecté. Si vous souhaitez créer votre propre canon, lisez les informations au bas de la page.


Dans un futur proche, une entité déclenche une brèche de confinement massive généralisée qui conduit à une extinction de 99,99% du genre humain, libérant la plupart des SCP, les autres étant détruits suite à l'explosion de quasiment toutes les ogives de Site, sauf quelques uns.
Et parmi eux, le Site Aleph.


Et alors que nous étions ébloui par un soleil qui semblait irréel, une question se posa.
Et après Aleph ?

— "Après Aleph Partie 1 : Le Commencement" par Dr Grym


Quand, malgré les efforts de la Fondation, 12% de l'humanité prend conscience de la nature anormale du monde qui les entoure, le commandement O5 est contraint de créer une nouvelle unité, chargée de gérer les individus anormaux vivant en dehors des cellules de la Fondation. Permettre à ces gens de se cacher à la lumière au lieu de rester enfermés à l'ombre, telle est la mission du BSIA.


Qui est humain ? Qui ne l'est pas ?
Qui sera chargé de prendre cette décision la prochaine fois ?
Car dans la vie, tout est une question de choix.

— "Question de Choix" par Cendres


Ce canon un peu atypique a pour but de mettre en valeur les différents personnages secondaires, mais récurrents, que les auteurs utilisent au travers de rapports, contes et interventions.


Né à Paris le 03 Avril 1987, il poursuit de brillantes études jusqu'à l'obtention de son diplôme en 2011, après quoi il obtient un poste dans un laboratoire de recherche affilié à la Fondation.

— "Assistant Chercheur William" par Dr Benji


Face à ses problèmes budgétaires, la Fondation n'a pas d'autre choix : il faut fermer le Site-Aleph. Et par conséquent licencier tous les chercheurs et les réintégrer au monde civil, quitte à avoir recours aux amnésiques. Mais il n'était pas du tout prévu que leur mémoire revienne…


Les scientifiques arborèrent alors un sourire macabre, et c'est ainsi que fut licencié le dernier chercheur du Site-Aleph.

— "Dilemme" par Topy


Une nouvelle ère allait débuter, une ère sans arme, sans guerre, sans violence. Dans la lumière du jour, les hommes étaient maintenant voués à devenir heureux et épanouis.
La criminalité fut la première chose affectée, entre autre. Bientôt, les prisons se videront pour devenir des écoles.
Mais dans l'ombre, la paix va se montrer comme le plus lourd des fardeaux. La Fondation SCP n'a jamais pensé à un tel scénario. Car sans criminalité, les classes-D finiront bientôt par manquer …


Alors que je l'admets, une question bien plus terrifiante me vient en tête. Ce sera la prochaine. Je le sens. Un grand froid m'envahit.

— "D-6542" par Km Mortarion


Quand soudain, les anomalies cessent d'apparaître dans le monde, la légitimité de la Fondation est remise en cause. Les objets SCP encore existants deviennent rapidement une ressource convoitée, et les États du monde entendent bien saisir leur part du butin. Et c'est ainsi qu'une impitoyable guerre clandestine s'engage entre les nations et l'autrefois toute-puissante Fondation SCP.


Formatés par des années de géopolitique et de planification à long terme, leurs avis convergeaient vers une idée : les anomalies étaient en train de devenir une denrée rare et chère. Le mot "convoitise" les hantaient tous. Et alors que la salle était désespérément calme, O5-3 prit une grande inspiration : « Messieurs, nous avons un problème. ».

— "Le calme" par Dr Tesla


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License