SCP-085-FR-ARC
notation: 0+x

Ce rapport a été créé pour le Concours des trois ans de la branche française.

Il est archivé car obsolète ; l'actuelle version de SCP-085-FR pouvant être trouvée ici.

Objet # : SCP-085-FR-ARC

Niveau de menace : Aucun

Classe : Sûr/ Possible reclassification en Thaumiel

Procédures de confinement spéciales : Aucune mesure de confinement ne peut être envisagée à l'égard de SCP-085-FR-ARC de par sa nature. Aucun individu au niveau mondial ne (re)connaissant l'existence de SCP-085-FR-ARC comme étant anormale, excepté tous les membres du personnel de niveau 2 ou supérieur ou disposant d'une autorisation d'un niveau équivalent ; aucune mesure de désinformation n'est à entreprendre.

Description : SCP-085-FR-ARC désigne une faculté cachée de la vision procurée par un œil fonctionnel et non-recouvert par sa paupière. Il ne concerne que les être humains, qui en sont dotés dès leur naissance et jusqu'à leur mort, ainsi que d'autres entités pensantes détenues par la Fondation. Les animaux en sont dépourvus. Cependant, SCP-085-FR-ARC ne concernent pas que les entités pensantes, puisque les très jeunes enfants (entre 6 mois et 2 ans), généralement reconnus comme étant incapables de penser par eux-mêmes, sont malgré tout sujets à ses effets.

SCP-085-FR-ARC neutralise la capacité d'action de multiples entités présentant des propriétés en contradiction avec les lois de la physique telles que nous les connaissons, à la condition que le champs de vision du sujet couvre le champs d'action de l'entité et/ou l'entité elle-même. SCP-085-FR-ARC n'est efficace que face à des entités dont l'action repose précisément sur cette anomalie spatiale (à titre d'exemple : SCP-173 ou SCP-662-A). SCP-085-FR-ARC se désactive lorsque le sujet est frappé de cécité, que ses paupières sont closes ou que le contact visuel avec l'entité est perdu d'une manière ou d'une autre.

L'étude approfondie de l’œil humain n'a toujours pas permis de comprendre si SCP-085-FR-ARC est un effet secondaire d'une partie de celui-ci ou s'il agit via la diffusion de la lumière par l'entité observée. Lorsque SCP-085-FR-ARC manifeste ses propriétés, son porteur ne juge jamais la situation comme étant anormale. La Fondation a longtemps supposé que les entités avaient conscience d'être observées, et qu'en conséquence, restaient dans un état passif afin de ne pas trahir leur capacité de transgression des lois de la physique.

SCP-085-FR-ARC a été découvert au bout de nombreuses expériences, au cours desquelles des "simulations d'observation" de certains SCPs1 ont été réalisées ; par la disposition de caméras2, de représentations de yeux ou la présence d'un être humain aveugle dans la cellule des entités (notamment SCP-173). La majorité de ces expériences a ainsi démontré que l'objet n'est pas affecté par ces "faux observateurs"3, tant qu'il n'y a pas un véritable œil humain qui le fixe, ce qui a conduit à la conclusion de l'existence d'un élément tiers apte à annuler temporairement les propriétés des SCPs concernés.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License