Les Tracas de Thomas l'Avocat
notation: +9+x

Ce monde est rempli d'histoires amusantes,
De récits horrifiants et d'anecdotes d'épouvante.

Un fait récent me vient à l'esprit
Pour illustrer le dernier cas :
Je vous le demande, puisque nous sommes entre amis,
Connaissez la mésaventure de Thomas l'Avocat ?

Thomas était un homme heureux.
Sa vie s'écoulait paisiblement,
Tout allait pour le mieux,
Jusqu'à cet étrange événement.

Alors avocat de profession,
C'était un homme bien avisé,
Il n'était mût que par une passion :
Faire justice pour les pauvres banquiers.

Tandis qu'il se rendait au cabinet,
Comme durant n'importe quelle autre journée,
Il croisa la route d'un homme fort laid,
De tout évidence, un roturier.

Le vieillard implora pour sa charité,
En lui tendant une main décharnée
À laquelle Thomas répondit en grimaçant,
Avant de repousser brutalement le passant.

Il lui expliqua avec un langage des plus fleuri,
Que lui adresser la parole ne lui était pas permis,
Car c'était un homme travailleur et occupé
Et qu'il n'avait rien à faire d'un vieillard éclopé.

Le pauvre hère regarda alors Thomas droit dans les yeux
Et quelques larmes coulèrent sur ses joues de miséreux.
Mais une fois encore, le regard de l'avocat se durcit
Et un mollard, sur la face du vieillard, atterrit

Thomas s'éloigna, non sans rouspéter,
Dommage pour lui, car il ne put entendre le vieil homme psalmodier :
"Tu vis en consommant le bonheur de ceux qui t'entoure,
Créature bestiale, je vais dévoiler ton visage au grand jour."

C'est dans l'ascenseur que Thomas senti un changement.
Ce qui n'était au début qu'un inconfort au niveau des dents,
Évolua soudain en une violente transformation.
Et, se changeant en bête, l'avocat perdit la raison.

Il arriva comme prévu dans la salle de conférence,
Mais ses clients ne s'attendaient pas à une telle apparence.
Un hurlement d'horreur surgit de la gorge d'un banquier,
Alors que son avocat avait commencé à le dévorer.

De la mésaventure de Thomas retenez bien cette leçon,
Car les sorciers déguisés aiment bien punir les cons.
Avec les pauvres gens ne soyez pas médisants
Ou, comme Thomas, vous vous nourrirez de vos clients.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License