La Charte
notation: +15+x

Charte commune du

Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés


Telle qu'établie d'un commun accord entre le Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés (représentants : M. Amn-Guerifah Maloud Shinka Edh Gifeh, Melle Edora Sylphe) et le Bureau de Surveillance des Individus Anormaux (représentants : Mme Catherine Stern, M. Armand Stern) de la Fondation SCP (sous supervision du Conseil O5) le 9 août 2014.


Part de la Fondation SCP

Étant donné que :

I) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) sont recensées à plus de 531 entitates notae à travers le monde, et sont donc difficilement gérables.

II) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) sont habituellement rattachées à des objets (lampe à huile, tapis, téléphone portable…) ou à des lieux (cours d'eau, puits, chemin…) parfois difficilement confinables.

III) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) sont des entités anormales conscientes et capables de ressentir des émotions, et doivent donc être traitées comme telles selon le mémorandum #35.9 du Comité d'Ethique.

IV) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) sont des entités anormales obligées, de par leur nature et indépendamment de leur volonté, de manipuler la réalité en fonction des demandes humaines, et doivent donc être encadrées.

V) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) ont la capacité d'altérer la réalité à des degrés parfois très élevés et représentant une menace

VI) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) sont condamnées et persécutées par plusieurs organismes internationaux tels que la Coalition Mondiale Occulte et l'Initiative Horizon.

VII) Les entités Manipulatrices de Réalité dites "Soumises" (Djinns, Génies et autres Exauceurs) ont fait preuve de la volonté de coopérer aimablement avec les décisions de la Fondation SCP.

La Fondation SCP accepte de laisser libre cours aux activités des Djinns, Génies et autres Exauceurs à condition que ceux-ci s'organisent en un syndicat structuré, réglementé et auto-géré, placé sous la supervision du Bureau de Surveillance des Individus Anormaux.


Part du Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés

Étant donné que :

I) Nous autres Exauceurs existons pour remplir la tâche qui nous incombe, c'est à dire satisfaire les demandes humaines qui nous sont faites par un Client ayant préalablement établi le contact avec nous selon les Coutumes, et devons donc défendre notre liberté de ce faire, comme selon les Coutumes.

II) Nous autres Exauceurs sommes capables de maintenir une liaison et une communication entre Exauceurs, sommes capables de nous organiser entre nous et capables d'établir entre nous des Règles et des Limites que les Exauceurs doivent respecter, comme selon les Coutumes.

III) Nous autres Exauceurs sommes capables de maintenir une liaison et une communication entre Exauceurs, sommes capables de nous organiser entre nous et capables d'établir entre nous des Règles et des Limites que les Clients doivent respecter, comme selon les Coutumes.

IV) Des abus ont déjà été constatés chez les Exauceurs les plus retors, en particulier des cas classiques de "Méfiez vous de ce que vous souhaitez", causant du tort au Client et par voie de conséquence créant de la méfiance chez la Clientèle en général et nuisant à notre tâche.

V) Des abus ont déjà été constatés chez les Clients les plus retors, en particulier des cas classiques de "Une infinité de vœux" et autres stratagèmes plus subtils se développant depuis que le Sinode de 1134 a imposé la Règle des Trois.

VI) Des vœux de toute sorte peuvent empiéter sur les vœux d'autres Clients, voir s'avérer paradoxaux, et que ce qui est négatif pour la Clientèle est négatif pour notre tâche.

VII) Nous autres Exauceurs avons beaucoup à tirer de la protection de l'organisation mondiale connue comme la Fondation SCP étant donné l'hostilité de certains humains bigots à notre égard.

Nous autres acceptons de nous organiser pour former le Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés, un syndicat auto-géré dont le règlement et les actions seront assurés de répondre fidèlement aux Coutumes et à l'approbation du Bureau de Surveillance des Individus Anormaux de la Fondation SCP.


Constitution de la Charte


Article 1 : Les Djinns, Génies et Exauceurs associés sont libres de continuer leurs activités anormales en contact avec des civils et sans avoir à craindre d'intervention de régulation de la Fondation SCP, tant qu'ils :
  1. Ne s'attachent qu'à un client particulier à la fois, et ne passent à un autre client qu'après tous les souhaits du précédent client accompli.
  2. Respectent la clause de discrétion et ne se fassent pas connaître en tant qu'individus anormaux au-delà du cercle privé de leur client.

Article 2 : Les Djinns, Génies et Exauceurs associés sont libres d'exaucer tous les vœux qui leurs sont demandés et qu'ils s'autorisent à exaucer, à l'exception de :

  1. Tout vœu modifiant radicalement les lois physiques et naturelles à grande échelle. Les modifications individuelles ou la création d'objets anormaux seront exceptionnellement tolérées.
  2. Tout vœu bouleversant l'équilibre socio-politique national ou mondial au point de remettre en jeu, diminuer ou dissoudre l'influence de la Fondation SCP. Les vœux de réussite classiques, tels que devenir riche ou président d'une nation, ne sont pas concernés tant qu'ils respectent l'ordre socio-politique actuel et que le BSIA est par la suite averti de la nature anormale du succès du client.
  3. Tout vœu remettant en cause l'existence du Syndicat et sa relation avec la Fondation SCP.

Article 3 : Le Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés est libre d'établir et de gérer toute autre règle ou limite en plus de celles citées précédemment.

Article 4 : La Fondation SCP s'engage à ne jamais intervenir à l'encontre d'un vœu exaucé par un Djinn, Génie ou autre Exauceur en règle pour un client auquel il est encore lié. Toutefois, lorsque le contrat établi entre le client et l'Exauceur est rempli et que tous les vœux ont été utilisés, la Fondation est alors libre d'intervenir pour capturer les objets SCP ou lieux anormaux créés, voire éliminer l'ancien client.

Article 5 : La Fondation SCP s'engage à protéger le Syndicat des Djinns, Génies et Exauceurs associés ainsi que tous ses membres contre toute organisation ou individu voulant leur nuire. Cela vaut particulièrement pour la Coalition Mondiale Occulte et l'Initiative Horizon. Cela inclut le camouflage d'éventuelles conséquences trop voyantes de la réalisation d'un vœu.

Article 6 : Dans l'éventualité où un Djinn, Génie ou autre Exauceur refuserait d'appliquer les règles qui ont été établies, le Syndicat a le devoir de le dénoncer au Bureau de Surveillance des Individus Anormaux.

  1. Dans le cas d'un non-respect des règles, la Fondation SCP se réserve le droit d'intervenir directement à l'encontre du client et/ou de l'Exauceur concerné, qui seront incarcérés avant d'être interrogés, étudiés ou éliminés.
  2. Dans le cas d'un non-respect des règles, la Fondation SCP se réserve le droit d'intervenir directement pour contrer le vœu et annuler ses effets, ou capturer les objets SCP générés.
  3. Dans le cas d'une trahison d'envergure, le Syndicat devra rendre des comptes.
  4. Dans le cas où le Syndicat refuserait de rendre des comptes, tous les accords précédents seraient rendus caduques et la Fondation SCP n'hésiterait pas à déployer des moyens importants (ainsi que de contacter la CMO ou l'Initiative Horizon) dans des buts punitifs.

Article 7 : Exceptionnellement, les membres du Syndicat sont priés de ne pas exaucer les vœux de toute personne se présentant comme le Dr Bright de la Fondation SCP.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License