Proposition de Billith
notation: +8+x

VOUS ACCÉDEZ AUX ARCHIVES DU SITE-01

STOCKAGE PROFOND
Veuillez patienter…


chargement de 001.SCP.archive @ dir/arc/evenements/autres/EA00059.rtf …

Événement #: EA-00059

En raison de la nature de EA-00059, la désignation en tant que SCP particulier n’est pas nécessaire. La conscience de l’existence de EA-00059 est globalement considérée non-anormale ; ainsi aucune mesure de confinement n’est requise pour l’instant. Toute transmission ou activité en provenance du voisinage de EA-00059 doit être reporté et supprimée de toute connaissance publique si possible.

Description de l’Événement : L’Événement Anormal 00059 fut observé le 4 Juillet 2006, dans une région de l’espace située à approximativement 1,6 million d’années-lumière de la Terre.1 Il fut détecté via le système satellite de la NAS Deep Space Network2 sur une période de trois heures.

EA-00059-1 est une série de transmissions basse fréquence provenant de la direction de EA-00059 durant l’événement. En raison de la distance et de la vitesse des ondes radio, un équipement de radiodiffusion anormal a vraisemblablement été utilisé pour transmettre les messages (Voir Retranscription EA-00059-1 pour plus d’information.)

EA-00059-2 est un Trou de ver de Classe-E "Perte Momentanée de la Raison" (S-CSMWACU2-T).3 EA-00059-2 fut observé pendant approximativement 102 secondes lors de la transmission EA-00059-1-3, présentant les propriétés d’un trou de ver et d’un trou blanc, émettant de la matière et de la lumière mais résistant au flot de matériaux qui devrait se produire naturellement sur Terre. En conséquence, l’anomalie était plusieurs ordres de magnitude plus visible qu’elle aurait dû l’être naturellement. Suite à un examen plus attentif, EA-00059-2 semblait n’avoir aucun effet sur la gravité autour de sa position. Ceci est plus cohérent avec les Trous de Ver de Ellis, qui sont des points pleinement transférables entre des régions tridimensionnelles non-planes de l’espace-temps.

Ce comportement paradoxal implique que EA-00059-2 a été créé d’une manière impossible au sein de notre réalité et la région justifie une investigation supplémentaire de la Fondation.




chargement de 00059.SCP.archive @ dir/arc/evenements/autres/EA00059_Exploration.rtf …
altruist.jpg

La Sonde Altruist-9 située dans le hangar Aérospatial du Site-88.

Le 18 Mai 2027, la Fondation proposa la construction de la sonde d’exploration de l’espace lointain Altruist-9 dans le but d’observer l’état de la position de EA-00059, ce qui fut approuvé par un vote à la majorité du conseil O5.

Afin d’atteindre la destination dans un délai raisonnable, Altruist-9 fut construit avec un moteur Supraluminique (SL) et des voiles solaires à haute efficacité. Cependant, à cause de la sensibilité et l’imprédictibilité de la matière exotique à l’intérieur de la sonde, son moteur SL ne sera pas utilisé à sa pleine capacité. Ainsi, il est planifié qu’Altruist-9 atteigne sa destination au cours de l’année ████.

Dans le cas d’une réémergence de EA-00059-2, le noyau interne de Altruist-9, qui contient un petit drone à énergie solaire et un équipement de mesure atmosphérique, est maintenu enchâssé dans un polypeptide en oligomère exotique tressé dérivé des débris de [SUPPRIMÉ, VOIR CI-DESSOUS]. Cette matière est supposée pouvoir survivre à une traversée de EA-00059-2. Altruist-9 a été lancée le 8 Jan 2038.

MISE À JOUR :

Le 26 Février ████, date de l’arrivée d’Altruist-9 à la position de EA-00059, des relevés préliminaires furent effectués et s’avérèrent être non anormaux. Cependant, peu après, une activité dans la région fut détectée. EA-00059-2 sembla s’ouvrir à nouveau, à proximité de la sonde, qui était en pilotage automatique. L’anomalie se ferma ensuite après 102 secondes.

En raison de la nature atypique et intense des trous blancs, Altruist-9 ne pourra vraisemblablement pas être récupéré suite à son contact avec EA-00059-2. Cependant, il est estimé que les capacités fonctionnelles du noyau interne ont survécu à la traversée et continuent d’effectuer des observations du côté opposé de EA-00059-2 jusqu’à ce que le contact soit rétabli à une date non spécifiée.




chargement de 001.SCP.archive @ dir/arc/evenements/autres/EA00059-01_Log.rtf …




chargement 05.001.SCP.archive @ dir/arc/liste-principale/SCP-001.rtf …
AXIOM.jpg

SCP-001.

Objet # : SCP-001

Classe : Netzach

Procédures de Confinement Spéciales : N/A

Description : SCP-001 est la désignation du corps planétaire connu sous le nom de Terre. Étant donné que SCP-001 a existé durant la totalité de l’existence de la race humaine, l’anormale improbabilité de la nature de la Terre en comparaison de toutes les autres planètes dans l’univers observable exploré par le Programme d’Exploration de l’Espace Lointain de la Fondation est largement reconnue comme "normale" par le grand public.

SCP-001-E1 est la désignation de l’épave d’un vaisseau spatial récupéré durant une expédition archéologique dans le désert d’Atacama dans la Région d’Antofagasta au Chili en 1956, qui semble avoir été converti en un espace de survie de fortune. Les restes du vaisseau étaient composés d’un alliage exotique de très haute durabilité de composition inconnue, et la datation du matériau conduisit à des résultats incohérents. Malgré cela, les matériaux récupérés suggèrent que le vaisseau a plusieurs millions d’années.

Les restes des effets tels que les vêtements, l’électronique et le mobilier ont aussi été récupérés, tous possédant des matériaux anormaux qui résistèrent à l’usure normale à des degrés divers. La taille générale du vaisseau est inconnue, mais est considérée être suffisamment large pour contenir une population modérée d’êtres humains, les restants desquels se sont décomposés naturellement, à part PdI-001, qui fut récupéré à l’intérieur de SCP-001-E2.

SCP-001-E2 est un ensemble de 32 36 caissons de stase cryogénique avancée au sein de l’épave dans un mode 'hibernation' partiellement alimenté quand SCP-001-E2 fut extrait. De tous les caissons découverts, un seul était encore fonctionnel et contenait [SUPPRIMÉ PAR DÉCISION DE L’ADMINISTRATEUR], dont les préceptes permirent d’établir la présence de la Fondation sur Terre.

kismet_small.jpg

Transport de l’épave depuis la côte ouest du Chili, c. 1957.

Parmi les débris se trouvaient plusieurs dispositifs de stockage de données qui étaient complètement détruits, ainsi les seules informations récupérables étaient stockées sur un fragment de disque de 1 cm x 1 cm de composition anormale. Le matériel s’avérait être une forme hautement compressée de medium d’information multicouche, présenté sous la forme d’un ensemble de fines couches de jeux de données empilées verticalement. Les documents récupérés à partir des données décryptées sont disponibles ci-dessous, traduits depuis leur langue originale qui était un ensemble de glyphes de type danger-sensitif de Classe I qui permet la compréhension à 100 % du document, quelles que soient les langues connues antérieurement et le niveau de lecture. Les analyses de ce langage sont en cours.
















Auteur original : BillithBillith
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 20/02/2018
Lien : Billith's Proposal

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License