Bilan Psychologique Dr. ████.arch
notation: +5+x

De : pcs.hpela-etis|ohcysp.siocnarfrd#pcs.hpela-etis|ohcysp.siocnarfrd

A : pcs.hpela-etis|etis.noitcerid#pcs.hpela-etis|etis.noitcerid

Date : 31 février 2013

Sujet : Bilan psychologique Dr.████

Pièce(s) jointe(s) : None

Bonjour,

J’aimerai vous informer de problèmes que mon équipe et moi rencontrons actuellement dans la surveillance du surnommé Dr.████.

Comme vous le savez, il y a de cela un an et trois mois, au moment de son recrutement, il a subi la Procédure de Reconditionnement K1 dans le but de modifier sa psyché instable et d’éliminer ses tendances sociopathes.

Si, dans l’immédiat, il a semblé guéris et apte à travailler au sein d’une équipe de recherche, je suis convaincu qu’il faut réévaluer son dossier psychologique de toute urgence.

En effet, les tests de routine, bien qu’ils aient encore une fois confirmé la disparition de ses anciens dérangements mentaux, ont révélé l’apparition de nouveaux troubles.

Le Dr. ████ semble maintenant souffrir de schizophrénie légère ainsi que d’un possible dédoublement de personnalité. Il a plusieurs fois rapporté avoir des discussions avec un individu supposément imaginaire, qu’il décrit comme un humanoïde au physique démoniaque biblique vêtu d’un costume de soirée. Vous pourrez constater que la ressemblance avec l’être visible sur la photographie du Dr prise avec SCP-978 est frappante. De plus, l’intérêt soudain du sujet pour l’ésotérisme, la démonologie et les pratiques satanistes, bien qu’il n’interfère pas avec son travail, semblent confirmer qu’il est victime de délire et est persuadé d’avoir à faire à une figure démoniaque.

Je tiens toutefois à faire remarquer qu’il a été difficile pour mon équipe de déceler ces symptômes. Etant donné qu’ils n’interfèrent pas avec sa vie de tous les jours, comme nous l’avons dit, et que le sujet lui-même n’en parle que très peu (excepté de ses pratiques satanistes, au grand dam de ses collègues), il aura fallu une année de tests pour les déceler.
Il est possible qu’ils aient été causés par l’effet de la Procédure K1 sur sa psyché (cela reste toutefois une théorie).

Bref, le Dr. ████ semble pour l’instant garder le contrôle sur son « ami ». Il reconnait son altérité, empêchant ainsi de dériver vers le dédoublement de personnalité.

Je pense toutefois qu’il nous faut prendre certaines précautions. Nous n’avons trouvé aucun moyen de guérir cette affection, étant donné que cet « ami » semble vraiment avoir une conscience séparée de celle de ████. Nous ne pouvons pas non plus procéder à une exécution ou à un lavage de cerveau complet, ses connaissances ayant été jugées bien trop précieuses.

Nous avons besoin de votre avis le plus vite possible.

Cordialement,

Dr. François, Directeur du Département de Psychologie du Site-Aleph

Nous Sécurisons, Nous Contenons, Nous Protégeons

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License