Préludeous : Fin et début
notation: +9+x

« Préludeous | Préludeous Fin et début | Variations, partie 1 »

Équipe 1 : Frog, Grym, Neremsa et Deous

Deous

Jour 39 après la chute d'Aleph

"As they're feeding their guns: "Ready, aim"
They say I'll live, if I die for their cause
Living under the rule of fellow Cro-Magnon fool
They fear who leads and will kill to stay still

Their mouth's salivate
Fantasizing my gruesome ending
This world looks down upon
A man who can stand on his own two feet
Without eating from their claws

Life feels quite like Hell should
But this Hells so cold
Pull another knife out
Stick it with the rest of them
When my back is full
Turn me around to face it"

– Trivium, Throes of Perdition


Toujours au jour 39 après Aleph.

Bon. Après une bonne clope, tout va mieux. Du moins, dans ma tête, quoi. Ici. Je suppose. Ouais. Enfin ça change pas l'état du monde.
Les types qui m'avaient interpellé ont même pas cherché à comprendre. Je ne les ai pas revus. Je reprends les couloirs d'Aleph, pour aller dans mon bureau.

État du bureau : C'est le bordel.
Pourquoi ma mère est pas là ? Pour UNE FOIS, je pourrais lui dire : "Mais maman c'est la fin du monde !" quand elle me demande de ranger mes affaires. Hmpf. Je retrouve un sac à dos, pas trop gros, pas trop petit. Ça te va, comme description ? J'y mettrais le plus de cartouches de clopes possible. Le reste, je m'en cartouche.
Sur un coin de mon bureau, j'aperçois deux petites figurines d'animaux. C'est elle qui me les a offertes, il y a un loup, et un porc-épic. "De toutes façons, les porcs-épics, c'est mieux." m'avait-elle dit quand je discutais de la structure sociale des loups avec elle. Un sourire me vient aux lèvres avec le souvenir. Quel genre de personne peut bien classer les porcs-épics au-dessus des loups ? Je décide de prendre les deux figurines avec moi. Non, moi non plus je ne vois pas à quoi elles pourraient bien servir. C'est un problème ? T'as jamais reçu de cadeau de ta vie ? Tu es un bien triste sire.
Je sors de mon bureau avec :
- Un sac.
- Une lampe torche.
- Deux figurines totalement inutiles mais à valeur sentimentale forte.
- Une machette.
- Des merguez.
- De la mayonnaise.
- Un sac de 10kg de charbon.
- Et un barbecue.

Ok. J'ai déconné à partir de la machette, et maintenant, j'ai la dalle.

Je la cherche un peu dans Aleph, mais putain, c'est grand ici. Je tombe bien sur une dizaine de flippés qui pensent que c'est une bonne idée de rester là en attendant que ça passe, et qui ne savent même pas me diriger vers une machine à café fonctionnelle. Putain, filez-moi du café, et je sauverais le monde. Mon temps m'est trop précieux pour que je me troue le cul à leur expliquer que LA FIN DU MONDE, ÇA NE PASSE PAS.

Je la cherche toujours. Je sais qu'elle est restée là, c'est obligé. Je fais les salles de pause, les réfectoires, les bureaux, les réserves, les caves, les SCP-087, toujours pas de traces d'elle. Je commence à douter sévère. Je passe à côté d'une énième réserve. Celle-ci contient des provisions pour hamburgers/frites/nuggets. Une réserve McDo, quoi, tu vois ce que je veux dire. Sauf qu'un détail particulier attire mon attention. Sur un pan de mur, une écriture familière : "Le fast-food, c'est mortel, connard !" en lettre capitales.

Ça vient d'elle. Je vais la trouver.

Je crie son nom : "ARK !"
Ouais, enfin, c'est pas son vrai nom, hein. Hideous non plus, c'est pas mon vrai nom, au cas où t'aurais toujours pas remarqué.
Ark, c'est ma sœur. Pourquoi je la cherche ? Ben parce que c'est ma sœur, dumbass. C'est ce que font les grand-frères. Et puis à deux, la fin du monde, c'est vachement plus marrant.
Je hurle à nouveau : "ARK ! SALE NERD DE MES DEUX, JE SAIS OU TU T'CACHE !"

Un bruit suspect me confirme que j'ai visé juste. Une voix féminine que je ne connais que trop me répond : "SALAUD !"

Je cours en direction de la voix, et je l'entends arriver en courant également. Au tournant du couloir, aucun de nous deux ne voit arriver l'autre et, inévitablement, nos deux corps entrent en collision frontale. S'en résulte une chute de corps digne des plus grands cours de physique newtonienne.

Non, j'déconne, on se retrouve, on s'embrasse, comme frère et sœur normaux le font, et voilà. Enfin, peut-être qu'on s'est effectivement cassé la gueule, mais en fait, vu que c'est moi le narrateur, tu le sauras jamais. Na.

Ouais, je te vois venir, tu veux que je décrive ma sœur, maintenant. Bon.

Son prénom, c'est Emma. Emma "Ark-11" Hyën. Elle mesure 1m71, elle a les cheveux brun foncé, très longs, ils descendent quasi jusqu'à mi-dos. Ré, mi, fa, sol, la, si. Ses yeux, à l'origine, étaient marron foncé comme les miens. Jusqu'à ce qu'un trou du cul se dise que ce serait une bonne idée de foutre le nouvel objet anormal qu'on-a-trouvé-qu'on-sait-pas-trop-ce-qu'il-fait dans les appartements de la soeur du Dr. Hideous. Moi. Ma sœur.
Il s'est avéré qu'avec un certain temps d'exposition, l'objet affecte l'iris de l’œil du sujet. En gros, maintenant, les yeux d'Emma changent de couleur en fonction de son humeur et de ses sentiments. Perso, je trouve ça plutôt cool, au final.
Elle bosse dans le département de sécurité, section informatique, en tant que junior. Bossait, maintenant, je suppose. Elle entamait sa deuxième année.
Ma sœur, c'est un peu mon pendant féminin, mais avec le génie en plus. Et son obsession avec le chiffre onze. Prise à la sortie du lycée après avoir pointé une faille dans une des bases de données de la Fondation. Me demande pas comment elle a fait ça. Moi, j'y comprends rien à ces trucs, mon domaine c'est la biologie.

Tant qu'on y est, autant que je me décrive aussi…

Moi, c'est Mathias "Dr. Hideous" Hyën. Je suis blond vénitien et à toi mon frère qui se dit "Oh okay il est roux quoi". NON. Je ne suis pas roux. J'ai rien à voir avec cette sous-race d'êtres infâmes que sont les roux. Mi-courts ou très courts. Mes cheveux, pas les roux, imbécile. Mes yeux sont marron foncé, et je mesure en gros 1m77.
Ça faisait 3 ans que je bossais à la Fondation. J'ai bossé sur quelques trucs, j'ai vu pas mal de gens se faire déboîter/crever la gueule ouverte, et mine de rien, j'ai rencontré un certain nombre de types marrants.
Genre Grym. Le Belge. D-2108. Ce gars-là, D, c'est un bon. Je l'adore. C'est une vraie fiotte, par contre. J'ai vu un androïde intelligent, aussi, même qu'il élevait des lézards.

J'me demande ce qu'ils deviennent, quand même.
Mais c'est notre histoire qui commence…

« Préludeous | Préludeous Fin et début | Variations, partie 1 »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License