Le Départ
notation: +8+x

Équipe 3 : Benji, Kaze et Lylah

Benji

Jour 21 après la chute d'Aleph

J'en tremble encore…

Si Grym m'avait pas chopé au collet j'aurais cru à une fausse alerte ou à un exercice surprise mais non…Cette fois c'est pour de bon! On est une petite troupe d'une trentaine de survivants agglutinés dans ce petit espace clos…Heureusement que Neremsa et Mortarion ont pris le commandement, sinon j'aurais déjà tué ce pleurnichard qui me saoule depuis tout à l'heure. Il est vraiment temps qu'on sorte.


Le message passe en boucle. On s'est concertés avec les autres, Kaze connait bien les locaux du site où se trouve l'un des fragments de l'artefact, Lylah et moi avons décidés de partir avec lui aux Etats-Unis pour le récupérer. Neremsa m'a demandé de faire des radios longue portée pour tous les groupes afin qu'on puisse rester en contact. Il est marrant lui, mon labo se trouvait apparemment sur le passage emprunté par SCP-036-FR et il devait avoir faim… Je me suis débrouillé avec d'autres types du bureaux des communications pour bidouiller les talkies des agents, par chance on en avait juste assez pour chaque équipe. Lylah a aussi trouvé un véhicule de transport aérien en état de marche, on part demain à l'aube… Et je commence à regretter le pleurnichard.


Durant la nuit j'ai eu une idée. J'avais remarqué que Neremsa avait son fusil modifié par 914 et si il y avait bien une chose intéressante que l'horlogerie complexe de ce bidule avait améliorée c'était mon vieux couteau suisse. Le DSI me l'avait confisqué, "Trop dangereux" paraît-il… M'enfin avec les événement le directeur du site ne m'aurait pas empêché de le récupérer, si toutefois il avait était là pour le faire. Son nom apparaissait en premier sur la liste des morts, visiblement il aurait croisé le chemin de SCP-003-FR, une mort que je ne souhaite à personne… Son bureau, bien qu'en bordel, avait survécu et le coffre fort était déjà ouvert, de toute évidence j'étais pas le seul à avoir pensé à ça… Heureusement, à présent, personne à part moi ne connaissait l'utilité de ce petit pavé noir et il avait été délaissé. Je le mis dans ma poche avant de retourner vers le dortoir improvisé, j'étais sûr que ça allait me servir.


Je regarde le sol s'éloigner pendant qu'on décolle. C'est vraiment flippant de se dire que le sort du monde repose entre ses mains…Dans les films d'action on voit toujours des types qui passent leur temps à éviter des cataclysmes et qui font ça sans peur car c'est "leur devoir"… Foutaises ! Devoir ou pas, l'idée de crever passe pas mieux. Bien sûr, ça fait un bout de temps que je bosse pour la Fondation, je devrais commencer à m'y habituer… Après tout on est plus en danger que n'importe où ailleurs, je compte pas le nombre de fois où j'ai vu des gens que je considérais comme mes amis mourir en un instant pour avoir fait un pas de trop, et je n'ose pas imaginer tout ce qu'on a pu me faire oublier.

Mais là c'est différent. La mort est partout autour de nous, le monde est rempli d'anormalités qui se baladent tranquillement. Au final c'est nous qui sommes anormaux maintenant.

En survolant l'atlantique j'ai remarqué un certain nombre d'instances de SCP-054-FR qui se manifestaient. Je sais qu'on ne les a jamais confinées mais je ne me rappelle pas avoir lu qu'elles étaient aussi actives. J'imagine qu'elles sentent que c'est la fin du monde elles aussi…


On se pose enfin, pas assez d'essence pour aller plus loin, faudra improviser j'imagine. Je regarde autour de moi, j'ai peine à croire qu'il s'agit de Washington… La végétation recouvre intégralement le lieu. Des plantes assez menaçantes d'ailleurs… Je prend quelques photos et à côté de moi Lylah murmure:

"SCP-1100…"

Le sang de Gaïa… Ce composé ultra complexe provoquant des mutations chez les plantes et les animaux… Génial ! Il fallait que ça soit un Keter dès le premier jour. Je fais un rapport rapide pour le QG et on se pose dans un hôtel histoire de se reposer un peu.

Les choses sérieuses commencent demain…

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License