"Désormais O-23 c'est nous"
notation: +11+x

« Tout va rentrer dans l'ordre | "Désormais O-23 c'est nous" | Les ennuis vont commencer »

Équipe 1 : Frog, Grym, Neremsa et Deous

Grym

Jour 21 après la chute d'Aleph

Le soleil.

Même moi je ne pensais jamais le revoir.
Mais trois semaines passées sous la lumière jaunâtre et fade des lampes du bunker en avaient fait un ennemi supplémentaire, pour le moment du moins.

C'est Benji et Nerem qui nous ont guidés vers un endroit abrité. Avoir un œil bionique, ou deux, non affectés par des jours d'obscurité, ça aide dans ce genre de situation.
Nous autres, on voyait à peine, aveuglés par la lumière. Mais on a atteint un hangar et on s'est planqué dedans le temps de s'habituer à la lumière. Après tout, des SCP trainaient dans le coin, et nous, on était aveugles.

Ce petit moment de pause nous a permis de décider de ce qu'on allait faire ensuite.
Après un long débat, on a convenu qu'on pourrait pas rester groupés comme ça. On avait vu ce que ça donnait dans Aleph. Non, il fallait qu'on se sépare, une telle troupe attirerait la moindre présence hostile.

On s'organisa en équipes de 3. Évidemment, je tombais avec le Belge. Hors de question pour lui de me lâcher dans la nature. Il décida de rajouter Frog au groupe, histoire d'avoir un vrai analyste… et surtout un psychologue pour me suivre.
Au final, j'étais pas mécontent de mon équipe. Les rares fois où j'avais été sur le terrain avec Nerem m'avaient bien plu. On se comprenait, et surtout, on avait nos codes, on fonctionnait quasiment pareil. Quant à Frog, c'était un des chercheurs avec lequel j'aimais le plus travailler. Il avait toujours des idées sorties de nulles part pour résoudre tout et n'importe quoi.
Et surtout, même si Nerem étais sur mon dos H24, et Frog toujours en train d'essayer de me demander de lui parler de mon enfance, je les aimais bien. On était la dream team de l'apocalypse.

Benji nous a filé une sorte de Talkie 2.0 qu'il avait trafiqué. Rechargeable à l'énergie solaire, et surtout, capable d'émettre et de recevoir des signaux de partout dans le monde, sur quasiment toutes les fréquences imaginables. Chaque équipe en avait un, histoire de se tenir au jus de nos avancées respectives.

On a pris un véhicule de type Sphinx PGD dans le hangar. Histoire d'allier mobilité et armement assez lourd d'en l'éventualité de certaines… rencontre. Avec ça on pouvait même passer par dessus les bagnoles abandonnées en les écrasant si besoin. L'idéal.
Mais ça faisait ridicule à côté du Boeing-Bell V-22 Osprey de Lylah, Kaze et Benji. Du coup Frog s'est permis quelques… customisations sur le véhicule.

"Désormais O-23 c'est nous" écrit en noir sur les côtés du véhicule. Même moi j'aimais bien, et tout le monde a un peu rigolé, ça faisait du bien. Mais on s'est vite souvenu que si O-23 avait bien été balayé en premier par la catastrophe, comme le prétendait Neremsa, nos chances à nous étaient minces…
On a partagé nos vivres, et on a fait un saut au dépôt d'armes avant de partir. On a pris un peu de tout, des P-90 qu'ils nous restaient aux lances-grenades, en passant par le SPAS-12.
On était prêts.

On s'est tous souhaité bonne chance avant de se quitter. J'étais inquiet pour mes collègues alors que le Boeing-Bell V-22 Osprey décollait.
Neremsa a pris le volant, et devant l'air grave de Frog, a fait un peu ronronner le moteur. Il a décroché un sourire. Tant mieux, fallait en profiter, ceux-ci risquaient de se faire rares dans les prochains jours. Le moral des troupes viendrait bientôt s'ajouter à la liste de nos ennemis, déjà assez longue.
On a commencé à rouler.
Le Louvres. C'était bien une idée d'O5 de planquer une entité là bas, ne serait-ce qu'une partie.
Mais il nous fallait redoubler de prudence. Plus on s'approchait de Paris, plus la zone était peuplée. Et plus c'était peuplé, plus il y avait de proies faciles pour des SCP dangereux.
Nerem' avait tracé un trajet sur une carte qu'on avait récupéré dans le véhicule. Il nous fallait savoir où on allait, et par où.
On s'était mis d'accord pour éviter les grandes routes, car elles devaient être soit trop à découvert, probablement partiellement détruites et également encombrées de cadavres et de voitures. On serait trop lent pour éviter un éventuel SCP.
Neremsa proposait de suivre un maximum les zones montagneuses :
"Les montagnes permettront une éventuelle couverture, et surtout, pas mal de petites routes par lesquelles on pourrait passer. Enfin, ça évite les zones trop peuplées. On pourra se ravitailler dans les petits villages qu'on croisera."
Qui a dit que les belges étaient stupides? Pas celui là en tout cas. On adopta cette stratégie : on passerait par le Massif Central, puis les Alpes, le Jura, les Vosges, et de là on tracera le plus vite possible à travers le bassin parisien. Un long détour, mais nécessaire afin de préserver nos chances de réussites. Et donc celles de l'Humanité.

Pendant les premiers kilomètres, on a eu des nouvelles des autres via le Talkie, mais sinon… on a même pas réussi à capter un signal de détresse. Mais Frog n'avait pas encore eu le temps d'essayer toutes les fréquences.

-"Le Louvres, c'est ça hein? Qui est le génie qui a eu l'idée de foutre ça là bas? Demanda Frog, alors qu'il s'acharnait sur le Talkie.
- Je sais pas. Mais j'ai jamais eu la chance de le visiter. Au moins on aura le musée à nous, ironisa Neremsa. Vu la population du bassin parisien, ça a du être un festin pour les SCP, donc préparez vous, ça risque de secouer une fois sur place.
J'ai préféré qu'on s'en charge, vu qu'on est l'équipe qui a le plus le profil pour une récupération armée en milieu hostile. Quoique l'équipe 3 de Benji, Kaze, et Lylah aurait pu faire ça de façon discrète, mais ils ont déjà Washington dans le viseur, dans le même genre.
- Washington… J'espère qu'ils s'en sortiront. J'ai jamais vraiment aimé Paris, perso. Mais bon. C'est quoi le plan? S'enquit Frog.
C'est alors que j'intervins.
- Le plan est simple, mon ami. On va chopper ce putain de truc. Et si une entité se met entre nous et elle, on va lui faire comprendre clairement les choses. Fini Sécuriser. Fini Confiner. Fini Protéger. C'est l'heure de Trouver, Assembler, et Détruire. TAD.
Les rôles se sont inversés, nous sommes les confinés. C'est à eux de nous craindre maintenant."

« Tout va rentrer dans l'ordre | "Désormais O-23 c'est nous" | Les ennuis vont commencer »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License