Centre de la Division Antimémétique

Feuille de personnage : Adam Wheeler

Adam Bellamy Wheeler est le protagoniste de Cinq Cinq Cinq Cinq Cinq.

La première apparition en personne de Wheeler est dans Où étais-tu pendant toute ma vie, où il est décrit comme suit :

L'homme a la cinquantaine et est élancé. Il porte un luxueux costume noir taillé sur mesure. Son visage est anguleux, ses cheveux sont épais et grisonnants et il porte des lunettes à monture invisible, qui ont sûrement été déformées par leur impact avec le sol. Il porte également de la joaillerie discrète en platine : une montre, des boutons de manchette et une bague.

Plus précisément :

  • Dans la cinquantaine (mais ça dépend de l'époque où on se trouve, naturellement)
  • À peu près 1 m 80
  • Carrure dégingandée, naturellement maigre. Pas vraiment imposant physiquement, malgré sa taille
  • Cheveux courts, épais, d'un blond-gris un peu sale
  • Visage émacié, anguleux. Quelques rides qui se réunissent lentement, sans lui donner des joues flasques
  • Visage imberbe
  • Expression faciale généralement assez froide, vaguement blasée. Il a un sourire étincelant qu'on ne voit que rarement, et qu'il réserve généralement à son épouse
  • Tant qu'il se trouve dans un contexte familier (chez lui, ou en train de jouer, …) il montre une attitude confiante, désinvolte, presque arrogante. L'anormal le fait bien sortir de sa zone de confort et il devient renfermé, peu communicatif et anxieux. Tout ça se reflète dans son langage corporel
  • Yeux gris-bleus
  • En fait, soyons honnêtes, il ressemble énormément à Bill Irwin dans Legion

Style et tenue : Wheeler est méticuleux au sujet de son apparence, à la fois pour des raisons personnelles et parce que c'est important pour sa carrière, qui le conduit à se montrer en public.

  • Il prend soin de ses cheveux et de sa peau
  • Wheeler est très à l'aise pour jouer sur scène en tenue de soirée complète (queue-de-pie noire, chemise blanche, nœud papillon blanc). Loin de la scène, il privilégie de coûteux costumes taillés sur mesure et des vêtements décontractés. Il prête attention aux tendances pour rester présentable et dans l'air du temps, et il a un meilleur sens du style qu'il ne veut bien l'admettre
  • Wheeler a la vue quelque peu courte et porte habituellement d'élégantes lunettes à monture percée, mais ce n'est pas sa seule paire. Sur scène il préfère souvent ses lentilles de contact, mais ça dépend du reste de son habit, qui lui-même dépend du niveau de formalité de l'événement
  • Bijoux discrets en platine : une montre et (lorsque c'est approprié) des boutons de manchette. Il enlève sa montre pour jouer
  • Avant les événéments d'Où étais-tu pendant toute ma vie il porte une simple bague de mariage en platine. Après les événements de ce chapitre il ne porte plus la bague et ne la possède probablement plus

Wheeler possède plusieurs violons. L'instrument avec lequel il joue le plus fréquemment a été fabriqué dans les années 1910 et transmis à lui par un riche membre âgé de sa famille, quand il commença à se montrer prometteur en musique dans sa jeunesse. Bien que ce ne soit pas un Stradivarius ou une autre création célèbre, ce violon est fait et maintenu à un haut niveau de qualité. Il vaut beaucoup d'argent, et pendant les tournées il quitte rarement les yeux de son propriétaire.

Pour résumer, Wheeler… n'est pas très intéressant à regarder. Dans le récit, ce qu'il fait est plus important que ce à quoi il ressemble. Mais peut-il le faire ?

Revenir au Centre de la Division Antimémétique

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License