L'Échange Antarctique - Centre
notation: +3+x

Nous, le Trône de son Altesse Royale et Éclairée, la Dame des Terres, Reine des Reines, l'Impératrice Utmai Cjen, Sixième de Son Nom, Quatorzième de Sa Lignée, approuvons par ces termes cet échange interinstitutionnel entre l'Institut Impérial d'Étude du Paranaturel et de l'Ésotérique et la Fondation, afin d'encourager l'échange de connaissances et l'amitié grandissante entre le Royaume de l'Empire et les Terres du Nord Inexplorées. Aussi, Nous approuvons les articles proposés ci-après et délivrons Notre bénédiction quant à cette aventure.

Nous scellons ceci au nom de l'Empire, ce dixième de Radeyt, en cette année Quatre-Cents et Quatre-Vingt-Sept du Troisième Âge Impérial.

Maintenant, vous vous dites peut-être "Fichtre ! Il n'y a aucun moyen pour que je puisse participer à ce canon : tous les personnages sont en place, l'intrigue est déjà là et je ne peux rien faire sans brouiller toute la continuité."

N'ayez crainte ! Car voyez-vous, le groupe présenté dans ces contes n'est pas le seul à réunir des antarcticains qui ont été envoyés à la Fondation. Au total, des centaines de chercheurs de l'Institut ont été envoyés à la Fondation, répartis sur plus d'une douzaine de sites : les contes publiés pour le concours ne concernent que ceux qui résidaient au Site-19. Il est très simple d'ajouter d'autres personnages dans d'autres sites, vivant leurs propres aventures.

Par ailleurs, vous pouvez tout aussi bien écrire à propos des chercheurs de la Fondation qui poursuivent leurs études dans l'Empire, car c'est sans conteste un point important.

Les Contes

Échanges au Site-19
Dernier avion en partance du Sud par Djoric, Dmatix, Azzleflux et Zyn
Tourner une nouvelle page par Djoric
Collecte par Azzleflux
Depuis là-haut par Djoric
Impressions par Zyn
Souvenir d'un souvenir par Dmatix

Au cœur de l'Empire
De l'autre côté de la pièce par Bryx
Un joyeux compagnon par Ihpkmn

Notes

L'Empire - Le Troisième Empire est un lieu étrange et merveilleux, à la fois très différent du monde auquel nous sommes habitués et en même temps n'en variant que par des détails. Les différentes provinces ont leur propres cultures distinctes, mais il y a une culture Impériale sous-jacente dans laquelle tous les citoyens se reconnaissent, qui se concentre sur l'adoration de l'Impératrice, le respect de ses sujets, la vénération des Restaurateurs et des Guetteurs et le paiement des taxes et impôts en temps et en heure. Au-delà de ça, il y a de la place pour n'importe quelle chose cool que vous voudriez ajouter. Des nomades des déserts reculés qui chevauchent des pingouins carnivores géants, par exemple.

L'Institut - Les choses les plus importantes à noter sont que l'Institut se consacre plus aux sciences humaines qu'à n'importe quelle autre science et que ses actions sont rendues publiques dans la mesure où il est sûr et raisonnable que la population en ait connaissance. L'Institut travaille souvent avec de plus petites organisations et il est probable que de nombreux échanges servant l'Institut aient lieu lors de ces collaborations.

La plupart des échangeurs ne sont pas exclusivement des scientifiques. Ils peuvent être historiens, théologiens, philosophes, artistes, soit tout ce qui pourrait être englobé par le terme général de "culturaliste". Les scientifiques de l'Empire ne sont généralement pas aussi strictement définis que nous en avons l'habitude (par exemple, il est biologiste, elle est physicienne, etc.) : ils auront plutôt des connaissances qui couvrent un éventail beaucoup plus vaste de domaines.

À propos des Castes

  • La Cour d'Été - Les antarticains par défaut. Il existe désormais plusieurs nuances de positions sociales dans la Cour d'Été, généralement divisées entre lignées familiales, professions et lieux d'origine : ceux qui viennent des provinces centrales ou de Rootrel elle-même sont plus favorisés sur l'échelle que ceux qui vivent ailleurs.
  • La Cour Noire - La culture de la Cour Noire adopte une approche laxiste de la vie, amenant souvent à des problèmes avec beaucoup de monde. Ils ne s'inscrivent pas dans la hiérarchie typique des castes, considérant (et s'adressant à) tout le monde comme de la famille. La Cour Noire est généralement vue avec mépris par les Restaurateurs et les classes bourgeoises de la Cour d'Été.
  • Les Restaurateurs - La grande bureaucratie de l'Empire. Les Restaurateurs sont d'un statut qui est supérieur au plus haut de la Cour d'Été, bien que certaines classes inférieures aient renoncé à toute richesse et possession de biens matériels. Les Restaurateurs vont généralement traiter les castes inférieures avec pitié, condescendance ou apathie. Ils ont subi de légères altérations depuis les Bénédictions d'Aqum, touchant principalement à leur mémoire et à leur lucidité. Tous les Restaurateurs auront une certaine expérience à faire face aux Fêtards et aux Gueules d'Eser.
  • Les Guetteurs du Monde - À la fois la plus haute des castes et les sujets de l'Impératrice. Les Guetteurs du Monde n'interagissent pas avec la Cour d'Été ni avec la Cour Noire en dehors des rites officiels, sauf dans des cas très rares (comme celui de Lucrezen), interagissant principalement avec la caste des Restaurateurs. Toutes ces interactions impliquent beaucoup de révérences, jusqu'au point de racler le sol en se baissant, et la majorité des Guetteurs du Monde verront cela comme juste et normal. Les Guetteurs du Monde disposent de diverses, quoique légères, amplifications depuis les Bénédictions d'Aqum. Elles incluent la compréhension des langages, une mémoire parfaite, une lucidité certaine et d'autres choses de cet ordre.
  • Les Castes Mineures - Il y a un certain nombre de castes mineures venant des provinces extérieures. Elles sont généralement considérées comme étant légèrement inférieures à la Cour d'Été, cependant, elles jouissent toujours des droits fondamentaux que la loi confère aux citoyens.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License