Néant Abstrait
@import url(http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3A3law/station-font.css);
 
/*
    Third Law Canon Theme
    [2016 Wikidot Theme]
    Created by GreenWolf, with technical assistance from Randomini and aesthetic assistance from Dr Kens and tawny.
    Based on SCP Sigma 9 Theme created by Aelanna and Dr Devan.
    The Station font was created by Nick Matavka and is licensed under the SIL Open Font License.
    The Prometheus Labs/Third Law Flame Logo was created by GreenWolf and is licensed under CC-BY-SA 3.0.
     Revised by stormbreath.
*/
 
:root {
    /* 2 Header */
    --ct_bg_header-image: url('http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3A3law/body_bg_7.png');
    --ct_bg_header-logo: url('http://fondationscp.wdfiles.com/local--files/theme%3A3law/PL_3Law_Logo_2.png');
 
    /* 4 Rating-module */
    --ct_col_rate-primary: #222e59;
    --ct_col_rate-secondary: #404d7e;
    --ct_col_rate-cancel: #e9ebf0;
    --ct_col_rate-link-hover: #c1bccd;
    --ct_brd_rate-primary: solid 1px #312259;
}
 
/* COMMON */
h1, #page-title {
    color: #315B7D;
}
 
#page-title {
    border-color: #315B7D;
}
 
/* links */
a {
    color: #4682B4;
}
 
a.newpage {
    color: #86bbd8;
}
 
a:visited {
    color: #054a91;
}
 
body {
    background-color: #E3E7EA;
    color: #000000;
}
 
/* HEADER */
#search-top-box-input {
    border: solid 1px #0c1121;
    color: #e9ebf0;
    background-color: #222e59;
}
 
#search-top-box-input:hover,
#search-top-box-input:focus {
    border: solid 1px #bfc3d4;
    color: #e9ebf0;
    background-color: #404d7e;
}
 
#search-top-box-form input[type=submit] {
    border: solid 1px #0c1121;
    color: #e9ebf0;
    background-color: #222e59;
    background: linear-gradient(to bottom, #263464,#1e284e);
}
 
#search-top-box-form input[type=submit]:hover,
#search-top-box-form input[type=submit]:focus {
    border: solid 1px #bfc3d4;
    color: #e9ebf0;
    background-color: #222e59;
    background: linear-gradient(to bottom, #1e284e,#263464);
}
 
#login-status {
    color: #e9ebf0;
}
 
#login-status a {
    color: #e9ebf0;
}
 
#login-status ul a {
    color: #4057a7;
}
 
#account-topbutton {
    background: #CCCCCC;
    color: #4057a7;
}
 
#header h1 a {
    color: transparent;
    font-family: 'stationmedium', Arial, sans-serif;
    font-size: 180%;
    text-shadow: none;
}
 
#header h1 a::before {
    content: "Troisieme Loi ";
    color: #e9ebf0;
    text-shadow: 3px 3px 5px #000000;
}
 
#header h2 span {
    color: transparent;
    text-shadow: none;
}
 
#header h2 span::before {
    content: 'Scientia potentia est ';
    color: #F1F1F1;
    font-style: italic;
    text-shadow: 1px 1px 1px rgba(0,0,0,.8);
}
 
/* TOP MENU */
#top-bar a {
    color: #e9ebf0;
}
 
#top-bar ul li ul {
    border: solid 1px #4B4194;
}
 
#top-bar ul li.sfhover a,
#top-bar ul li:hover a {
    background: #E3E7EA;
    color: #4682B4;
}
 
#top-bar ul li.sfhover ul li a,
#top-bar ul li:hover ul li a {
    border-top: 1px solid #6A7194;
}
 
#top-bar ul li.sfhover a:hover,
#top-bar ul li:hover a:hover {
    background: #E2E4E7;
}
 
#top-bar ul li ul a, #top-bar a:hover {
    color: #4682B4;
}
 
/* SIDE-MENU */
 
#side-bar a:visited {
   color: #4682B4;
}
 
.side-block .menu-item > .image {
    filter: hue-rotate(210deg);
    -webkit-filter: hue-rotate(210deg);
}
 
#side-bar .side-block {
    border: 1px solid #315B7D;
    background: #E2E4E7;
    box-shadow: none;
}
 
#side-bar .side-block.media,
#side-bar .side-block.resources {
    background: #E2E4E7;
}
 
.scpnet-interwiki-frame {
     filter: hue-rotate(200deg) saturate(180%) brightness(90%) opacity(75%)
}
 
#side-bar .heading {
    color: #315B7D;
    border-bottom: solid 1px #315B7D;
}
 
#side-bar div.menu-item.inactive a {
    color: #315B7D;
}
#side-bar div.menu-item .sub-text {
    font-size: 80%;
    color: #315B7D;
}
 
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link {
    border-bottom: solid 1px #315B7D;
}
 
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link .collapsible-block-link {
    color: #315B7D;
}
 
#side-bar .collapsible-block-unfolded-link .collapsible-block-link:hover {
    color: #4682B4;
}
 
/* YUI-TABS */
.yui-navset .yui-content{
    background-color: #E2E4E7;
    padding-left: 2em;
    padding-right: 2em;
}
.yui-navset .yui-nav a,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav a {
    background-color: #36648B;
}
.yui-navset .yui-nav .selected a,
.yui-navset .yui-nav .selected a:focus, /* no focus effect for selected */
.yui-navset .yui-nav .selected a:hover { /* no hover effect for selected */
    background: #36648B; /* selected tab background */
    color: #eeeeee;
}
.yui-navset .yui-nav a:hover,
.yui-navset .yui-nav a:focus {
    background: #bfc3d4;
}
.yui-navset .yui-nav,
.yui-navset .yui-navset-top .yui-nav {
    border-color: #36648B;
}
 
/* FOOTER */
#footer {
    background: #7F7C94;
    color: #C1BCE0;
}
 
#footer a {
    color: #E0E0E0;
}
 
/* SOME NICE BOXES */
div.sexy-box {
    background: #E0E0E0;
    border: 1px solid #C1BCE0;
}
 
div.sexy-box div.image-container img {
    border: 1px solid #E0E0E0;
}
 
.content-panel {
    background-color: #1F1F1F;
    margin: 10px 0 15px;
}
 
.content-panel.standalone {
    background: #E0E0E0;
}
 
.content-panel .panel-heading {
    color: #E0E0E0;
}
 
.content-panel .panel-body {
    background: #E0E0E0;
}
 
.content-panel .panel-footer {
    color: #E0E0E0;
}
.content-panel .panel-footer a {
    color: #E0E0E0;
}
 
.content-panel .content-toc {
    background-color: #E0E0E0;
}
 
/* Standard Image Block */
.scp-image-block {
    border: solid 1px #4B4194;
}
 
.scp-image-block .scp-image-caption {
    background-color: #E0E0E0;
    border-top: solid 1px #4B4194;
}
 
@media (min-width: 767px) {
     #header {
             background-position: 10px 20px;
     }
}
 
@media (max-width: 767px) {
    #side-bar {
        background-color: rgb(54, 100, 139);
    }
}
notation: +3+x
blank.png

Une impossibilité flottait au centre de la pièce décrépite. L'Agent Danyal avait les yeux fixés dessus, ignorant la paratech rouillée et les appareils de modification de concept autour de lui. La sphère était incolore, si on pouvait même appeler ça une sphère. Pas blanche, pas noire, pas transparente. C'était la silhouette d'une couleur inexistante. Ses yeux se tournèrent vers un panneau en bois posé sur un enchevêtrement de circuits.

ATTENTION : NE PAS TOUCHER !
DESCENDU

De l'eau gouttant des tuyaux au-dessus l'avait tâché, créant une coulure de peinture rouge qui se répandait sur le sol. Heureusement pour l'enquête c'était toujours lisible, bien que les nombreuses gravures et pancartes identiques sur les murs auraient pu être de bons substituts.

Il gratta une petite démangeaison à côté de son œil droit, son doigt passant par l'oculaire transparent de médecin qui le recouvrait.

"Du coup Danyal, tu as une idée de ce que c'est ?" L'Agent Chester déambulait dans la pièce, observant l'énigme. Ses cheveux bruns étaient teintés de gris et son visage était ridé.

"J'y travaille."

L'oculaire se focalisa sur la silhouette et Danyal attendit. Ennoiatheama, qu'il appelait ça. La capacité de comprendre les détails conceptuels. Les objets normaux étaient bien trop détaillés pour être compris sans risquer une crise d'épilepsie, mais les structures conceptuelles basiques — telles que l'oculaire — possédaient le minimum absolu d'information requis pour exister. L'oculaire fixait, mais aucune donnée n'était récupérée. Il ne s'était pas effondré au sol, confirmant que c'était conceptuel, mais il devait y avoir un peu d'informations. L'oculaire se focalisa à nouveau. L'apparence sphérique devait être dans les détails, même s'il n'y avait rien d'autre. Aucune donnée ne fut récupérée.

"Eh bien, ça… ça n'a aucun concept," dit Danyal.

"Attends, c'est quelque chose comme un CCN du coup ?"

"Pas de concept paradoxal là-dedans. Ça n'a aucun concept du tout. Si mes composants fonctionnent bien."

"…Mais ça existe quand même."

"Hm."

Ils se tinrent tous les deux, réfléchissant à la situation. Si un concept était nécessaire pour exister, les choses qui étaient conceptuellement nulles ne devraient pas être présentes physiquement ou informationnellement dans la réalité. D'après les incidents du requin pèlerin, il devrait y avoir au maximum un mince contour, un signe de ce qui manquait dans la réalité. Et pourtant il n'y avait pas de contour. C'était un rien incolore.

"Donc, à quel point ça pourrait être dangereux ?"

"Aucune idée." Il remarqua une faible lueur informationnelle autour des bords du rien. Il focalisa, mais c'était trop petit pour rationaliser. Trop petit pour rationaliser sans être à quelques centimètres du rien. "Les Associés ne l'aimaient pas."

"Les cultistes dingues ont des goûts difficiles. Ça pourrait simplement être l'opposé de leur idée de pureté conceptuelle." Chester attrapa le manche rouillé d'un levier brisé qui était utilisé auparavant pour ouvrir un boitier électrique à présent éclaté. "Danyal?"

Danyal détourna les yeux du rien. "Quoi ?"

Chester pointa le levier du doigt, puis le rien. "Puis-je ?"

"Le jeter dedans ?"

"Mhmm."

Ils regardèrent les signes tous les deux. "Trop risqué," répondit Danyal.

"Très bien." Il lâcha le levier. "Je vais fouiller la zone et tu peux toi continuer de travailler sur la salle principale. Les tests et les débats existentiels seront pour plus tard."

Danyal acquiesça.

Les panneaux d'acier situés là où les joues de Chester auraient dû se trouver s'ouvrirent et libérèrent une myriade d'appareils de communication, suffisamment petits pour rentrer dans le crâne en laissant de la place. "Agent Chester Romero au rapport, Étage -1, Salle 4…"

Danyal s'avança dans un couloir et le son de la conversation de Chester diminua. Il était inquiet à cause de la lueur informationnelle. Si c'était une part du rien elle aurait dû apparaître sur les données la concernant, donc ça devait être causé par le rien. On lui avait appris que c'était impossible, et que tout dans l'univers devait être conceptuel. Était-ce faux ? Si le vide existe dans la nature, est-ce qu'un vide ontologique existe ? Un trou dans la réalité ?

Le couloir semblait plus rempli que la pièce dont il venait de sortir ; sans doute le faible éclairage et les murs rapprochés en étaient la cause. Une brise inhabituelle souffla à côté de lui en direction de cette pièce. Quelque chose de métallique se déplaça au loin. Il ajusta rapidement son costume noir et sa cravate. Aussi élégant que l'uniforme pouvait être, les enquêtes de l'U2I le laissait rarement indemne. Danyal avait l'impression que ça allait être un de ces cas. Il y eut un autre déplacement métallique.

"Agent Danyal Vahid," annonça son intercom. "Au rapport de la Salle 1, Étage- oh hey. Terminé."

L'Agent Valarie Dell, portant un uniforme androgyne ainsi que des cheveux courts teints en rouge, agitait la main depuis un coude dans le couloir. À ses pieds se trouvait une tourelle automatique criblée de balles, vestige du raid de l'U2I dans le bâtiment. Iel agita la main paresseusement. La tourelle s'ébranla et tourna, le chargeur de la mitrailleuse claquant contre le mur.

"Qu'est-ce qu'il y a ?" demanda Danyal.

"Quelque chose s'est montré dans la salle principale. Ils pensent que tu es qualifié pour ça."

"Il n'y a pas d'autres chercheurs en métaphysique là-bas ?"

"Ils tripotent tous la machine géante de l'Étage -4 et personne ne veut interrompre leur plaisir," dit Val, ricanant.

Danyal soupira.

Les deux commencèrent à descendre le couloir en direction de la pièce. L'air devenait petit à petit plus frais.

"Est-ce que je suis juste un chercheur en métaphysique de secours maintenant ?"

"Quoi, tu n'as pas eu le mémo ? Tu es le nouveau chercheur en chef du Département de Métaphysique, toutes les tâches d'agent ne te concernent plus ! Tout ce que tu dois faire maintenant c'est enfoncer ta tête dans des concepts et raconter ce qui se passe."

Danyal continua de regarder droit devant lui, et il devint évident qu'il était préoccupé. Val se calma. La lueur informationnelle, le seul indice du puzzle de rien, continuait de danser autour de toute explication possible. La seule certitude était l'implication des Associés de l'Apothéose. Il était impossible qu'une anormalité conceptuelle puisse exister dans ce bâtiment sans qu'ils soient impliqués.

Les deux passèrent une porte cassée et pénétrèrent dans la salle principale de l'Étage -1, le premier sous-sol de l'ancien QG de l'Apothéose.

Des rangées d'ampoules pendaient du plafond et illuminaient le sol éraflé. Des officiers patrouillaient dans la zone, fouillant les compartiments dissimulés dans les murs, remplis de paratech illégale, et arrachant des faux panneaux en béton à la recherche d'autres. Une prêtresse alignait un projecteur portable, se préparant à exorciser un démon qui verrouillait un coffre. Cependant, le centre de l'attention était un gros engin en métal qui courait le long du mur nord, ressemblant à un accélérateur de particules qui aurait été réduit puis partiellement enfoncé dans le sol. De nombreux ordinateurs dépassaient de ses côtés, un androïde policier avait inséré ses câbles digitaux à l'intérieur de l'un d'entre eux — perçant lentement les codes et craquant les mots de passe. Au milieu de l'appareil était le symbole bien trop familier des Associés de l'Apothéose — un point au milieu d'une ligne dans un cercle sur la surface d'un cube — une sorte de métaphore pour l'ascension conceptuelle. Un golem se tenait à proximité et attendait les ordres.

"Dooonc, es-tu curieux de savoir pourquoi je t'ai appelé ?"

"Oh," ses yeux revinrent précipitamment dans la réalité. "Qu'est-ce que c'est ?"

"J'étais là-bas avec quelques-uns des policiers qui inspectaient la machine et…"

La mélopée de l'exorciste remplit l'arrière-plan comme le bavardage ambiant d'une radio.

"…et on a repéré ce petit point qui semblait n'avoir aucune couleur."

Danyal se figea. "Translucide, noir, ou ?"

"Rien qui ne ressemblât à de la couleur."

"Merde." Il courut vers des officiers qui se regroupaient autour du centre de la machine. Val marmonna dans sa barbe et lui emboita le pas.

"Excusez-moi, agent en approche." Les officiers se dispersèrent immédiatement. Danyal parcourut la surface de la machine du regard à la recherche de détails lorsqu'il vit ce dont Val avait parlé. Un petit point sur le panneau en métal. Même structure sans concept, même lueur informationnelle.

Val se pencha et l'observa. "Structure conceptuelle ?"

"Eh bien, non. Sans concept."

"Comme un CCN, ou — "

"Absolument sans concept."

"Merde." Il était clair qu'iel ne savait pas ce que cela signifiait exactement, mais iel avait vu quelqu'un mourir à cause d'un Clairsolide Conceptuellement Nul. Quoi que ce soit qui avait les termes sans concept dans le nom était mauvais signe, même si les caractéristiques variaient.

Le point se changea en une petite sphère, plus large d'une fraction de centimètre. Quelques officiers s'arrêtèrent pour regarder l'agitation. La prêtresse arrêta enfin de crier alors que plusieurs polygones furent expulsés de la sphère avant de se rétracter.

"Vitae collapse rennen rennen." dit Danyal.

En entendant la phrase d'activation spéciale, le golem cessa de patrouiller et marcha vers la source du bruit. L'esprit à l'intérieur savait que des ennuis étaient à prévoir, même s'il ne pouvait en comprendre les détails. En quelques secondes l'esprit avait traversé les crânes de Danyal et des personnes aux alentours, se calibrant sur "sphéroïde particulier" et "appréhender" — suffisamment simple pour un golem de police standard. Danyal frissonna alors qu'il traversait ses pensées.

La masse de béton humanoïde poussa Val sur le côté et une voix terne et monotone s'extirpa de sa gorge. "Écartez-vous citoyen." Val grimaça.

Alors que le golem se penchait, le point s'étira soudainement en une série de long blobs. Ils s'étendirent et phasèrent au travers du torse du golem, qui commença immédiatement à clignoter et changer rapidement de couleur à plusieurs reprises. Du point de vue de Danyal des détails conceptuels étaient rapidement modifiés et déchirés en leurs composants les plus élémentaires, s'éjectant et se dissipant dans un spectacle de lumières métaphysique. Le golem était gazeux, translucide, sans ombre, bruit, une équation topologique.

Les deux agents bondirent en arrière et tout le monde regarda sous le choc. Les non-concepts dérivèrent vers le plafond, laissant apparaître un trou aux bords caoutchouteux et un panneau en acier de l'autre côté. Le torse fut effacé, et les jambes titubèrent avant de devenir un liquide qui tomba vers le plafond. Le vomissement de constructions variables s'acheva.

"Bien joué, chair à canon," murmura Val en levant les yeux.

"Tout le monde recule !" ordonna Danyal.

Des vrilles fouettèrent l'air et brisèrent conceptuellement les atomes qui le composait, laissant une trainée lumineuse blanche de destruction informationnelle et une légère brise, l'air se déplaçant pour remplacer le vide qu'il avait créé. Plusieurs officiers amenèrent des personnes vers la cage d'escalier en criant dans leurs intercoms.

Du texte en Ideatic lévita à plusieurs centimètres au-dessus du panneau d'acier, brillant et clignotant.

POUR CEUX QUI ABHORRENT LA DESTINÉE HUMAINE

"Auto-sabotage," remarqua Val.

"Hm." L'interrogatoire des cultistes capturés pour trouver le coupable pourrait attendre, à supposer qu'ils soient capturés.

"Ça ou une fonction pré-programmée."

Val ouvrit le bouchon de sa flasque et prit une grosse gorgée. Iel affirmait que la liqueur l'aidait à se concentrer malgré les soupçons de beaucoup de monde, bien que Danyal se demandât plus si le fluide cyan à l'intérieur pouvait même être classifié en tant qu'alcool. "Tu penses pouvoir t'en charger ?" demanda-t-iel.

"Probablement."

"Bien. Je vais protéger la zone."

"Protéger de quoi ?" Danyal regarda les nombreux officiers de police et spécialistes derrière lui, et se rappela les agents encore plus nombreux dans le bâtiment au-dessus et en-dessous de lui.

"De ce qui… viendra te botter le cul, je suppose."

Danyal ricana, et commença à inspecter la machine. "Heu, un coup de main pour ouvrir ça ?"

Val ferma les yeux et serra les poings. Une seconde plus tard des bouts de métal furent éjectés et volèrent à côté de Danyal, suivis par le message rose. Il atterrit à côté de Val, qui prit une profonde inspiration. Un chercheur sursauta, qui ce soit de la destruction spontanée ou de l'horreur des dommages potentiels infligés à l'appareil.

"Essaie de ne pas trop en demander, okay ?"

Il regarda à l'intérieur de la machine, un long tunnel qui abritait d'importantes quantités de structures conceptuelles : des tubes d'or translucides et des rouages d'une forme grossièrement cylindrique. Via une combinaison d'ennoiatheama, de volonté, et un bout de câblage conceptuel logé dans son crâne, il pouvait comprendre la totalité de la structure en n'en voyant qu'une petite portion. Tous les détails refusaient de rester dans son crâne mais le résumé lui, oui.

La machine était en substance un gros ordinateur, qui pouvait être utilisé avec les terminaux et des capacités conceptuelles. Un objet devait être assigné à un pointeur en entrée, et ses propriétés en seraient modifiées, devenant la sortie. Sans une entrée l'appareil ne devrait pas s'activer, mais il produisait un flux constant de déchets en sortie. Plusieurs sphères brisées recouvrant la structure conceptuelle devaient en être la cause.

Malgré son expérience en métaphysique, il lui était impossible de réparer des concepts. Ceci laissait deux options : tenter de trouver la source d'énergie de la machine et l'éteindre — risquant encore plus de production de non-concepts — ou la casser, consternant le Département de Métaphysique de l'U2I. Il espérait qu'ils allaient comprendre.

Il poussa mentalement et étendit des projections bleues translucides de ses bras — un métacorps — hors de son corps, les mains de son métacorps flottant dans la machine. Les mains attrapèrent l'intérieur des structures et se préparèrent à casser un tube central. Une seconde après un brouillard obscur passa en volant à côté d'une de ses métamains et la trancha.

Trois renflements apparurent à la surface des structures, de couleur noire-grise. Une seconde plus tard ils firent irruption en non-concepts qui jaillirent de la machine et traversèrent le sol et les murs, éjectant des fragments de métal chatoyants derrière eux.

"Tout le monde sort !" cria Val.

Personne n'hésita avant de courir.

Val alluma son micro en le tapotant. "Ici l'Agent Valarie Dell en communication sur tous les canaux, plusieurs dangers métaphysiques sont présents actuellement à l'Étage -1…" Iel garda un œil vigilant sur le corps immobile de Danyal.

Un bout de la métamain de Danyal était à présent inexistant. Le brouillard, une sauterelle métaphysique d'un noir profond, atterrit de l'autre côté de la structure. Elle bondit encore et esquiva. C'était le mécanisme de défense de la machine qui essayait de manger son métacorps, qui prendrait des jours pour se régénérer. Bien que ce ne fut pas une mort garantie, il ne pouvait pas le laisser atteindre son véritable corps. La propriété du corps et les dégâts à la perception ne valaient pas le coup de prendre des risques.

Bond, esquive, bond, esquive. La bataille passa rapidement à une série d'actions qui le mirent dans une position fort désavantageuse. Alors que la sauterelle passait à nouveau sous ses métamains il donna un coup rapide. Il recula quand deux doigts furent tranchés en touchant le corps de l'insecte. C'était un trou conceptivore, impénétrable au combat métaphysique sur lequel il se reposait. Il pourrait s'épuiser après un moment, mais il n'avait pas assez de temps pour ça.

D'autres renflements gris-noirs apparurent du côté droit de la construction.

"Attendez, Val. Est-ce que l'androïde est toujours là ?" cria Danyal par-dessus le bruit métaphysique chaotique que seulement lui entendait.

"Euh-"

L'officier ARO43 était toujours connecté à l'ordinateur, sa puissance de calcul entièrement dédiée à la récupération de données. La seule mesure de sécurité qu'il avait prise était de s'accroupir. Val serra sa main et l'androïde fut arraché au terminal qui clignotait conceptuellement.

"Tirez-vous de là !"

ARO43 regarda rapidement autour de lui et courut en direction de l'Étage -2, ignorant ses mains blessées qui reposaient sur les restes de l'ordinateur à supraconducteurs.

Danyal pinça la surface des structures conceptuelles et forma une barrière à partir d'elles devant sa métamain. La sauterelle esquiva et rentra dans un autre mur qui se transformait en demi-sphères protectrices autour de chaque métamain. Si la créature avait pour objectif de protéger l'appareil, elle ne dévorerait pas des morceaux de celui-ci. Les mains tournèrent autour des bords de la structure et percutèrent plusieurs fois la créature, l'envoyant bouler. Les deux poings attrapèrent suffisamment de matériau et rompirent la surface, entièrement recouverts de sphères. Elles foncèrent vers l'insecte et l'écrasèrent contre la structure, laissant un cratère à sa surface. Avant que l'insecte ne puisse réagir les sphères s'arrachèrent des mains et recouvrirent le cratère, le scellant à l'intérieur.

Les mains laissèrent les sphères et se dirigèrent vers un mince tuyau conceptuel à côté d'un tas de rouages translucides. S'il était cassé ça couperait la machine en deux, la rendant inopérable. Il l'agripa, remarquant des renflements gris-noirs de l'autre côté. Il devait se dépêcher. La main poussa et le dentela petit à petit, extrudant plus de murs et le rétrécissant. Les renflements grandissaient, s'étendaient, se déformaient et se pliaient. Soudainement une suite rapide de modifications de la machine furent détectés par Danyal. L'insecte creusait un tunnel au travers de la machine vers ses mains. En un instant il jaillit et la métamain droite fut éviscérée en particules de débris. Il atteignit le côté opposé de la machine et se propulsa vers la main restante.

Il brisa le tuyau tandis que les renflements grossissaient et poussa les morceaux vers l'insecte, lâchant prise pour éviter le chaos qui s'ensuivrait. Un jet incolore jaillit alors que les structures conceptuelles fléchissaient et s'effondraient, perforant l'insecte. La sauterelle se scinda en images rémanentes rouges et bleues d'elle-même qui ricochèrent à l'intérieur, détruisant l'électronique. Une seconde plus tard elle s'évanouit en une brume d'esperluettes, s'estompant hors de portée d'ennoiathème. Le métacorps de Danyal commença à se rétracter en lui-même.

Chester jeta Danyal au sol alors qu'une série d'épines non-conceptuelles jaillirent de la machine, loupant sa tête de peu. Val releva la tête et évita une autre épine qui rampait au sol. Les restes de la machine se tordirent, et dans un long gémissement électrique elle se désactiva. Un anneau translucide se déploya hors des débris et se dissolut dans sa métamain restante, qui rephasa dans son corps. Son esprit tenta de tenir le coup, s'agrippant et s'accrochant à des pensées disparates. Il s'évanouit.


Chester se leva en chancelant et s'inspecta. Seulement quelques éraflures sur ses vêtements, et après avoir relevé ses manches il vit que ses parties cybernétiques étaient intactes. Il regarda autour de lui. Des éclats de métal, des tuyaux brisés déversant de l'eau au sol, des circuits thaumiques crachant des symboles arcaniques en arcs électriques. Des colonnes de lumières apparaissaient alors que les non-concepts se désintégraient et déconnectaient les trous qu'ils laissaient dans le plafond.

"Il a vraiment fait son numéro par là," dit Val entre deux quintes de toux. Iel leva sa flasque et prit une nouvelle gorgée.

"Ça arrive."

Val acquiesça. Iel pouvait entendre faiblement les bruits de passants paniqués et des officiers leur criant de se calmer, les deux groupes gênés par les pics qui s'étaient étirés bien au-delà du bâtiment. Les étages au-dessus et au-dessous étaient remplis des discussions des agents, tous appelant le commandement dans la confusion. D'innombrables matériaux aux propriétés altérées étaient répandus dans les airs.

"Bref, je vais vérifier l'extérieur. Faire en sorte que la police puisse s'occuper de la situation."

"Compris."

Il se dirigea vers la cage d'escalier. "Oh, et je vais demander une assistance médicale," dit-il, pointant le corps inconscient de Danyal. Il monta les escaliers quatre à quatre pour sortir.

Val admira le naufrage et s'accroupit.

"Agent Valarie, rapport sur votre situation," son com revint à la vie.

"Les dangers métaphysiques sont présumés neutralisés. Un golem au sol, un androïde de police 3P endommagé, Agent Danyal inconscient. Terminé."

Iel posa la main sur son torse. Il respirait toujours.

"Reçu. L'Agent Chester a appelé des unités médicales, restez où vous êtes et vérifiez la présence de dangers supplémentaires. Terminé."

"Reçu. Terminé."

L'enquête était loin d'être terminée.


ÉTAT D'ÊTRE
« UIU File: 2014-014 | Néant abstrait | Tango parménidien »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License