Une Note De Suicide
notation: +6+x

Je vais me suicider.

De qui je me fous ? Je ne peux probablement même pas mourir à ce stade. Je sais que le cyanure que je me suis injecté ne fonctionne pas à cause des antitoxines introduites dans mon sang il y a une décennie. L'arsenic ne fonctionne pas non plus; j'ai essayé d'utiliser de la mort au rat et je n'ai obtenu aucun résultat non plus.

Tout le monde à la Fondation pense que je suis omnipotent, que je suis une sorte de plieur de réalité psychopathe qui vit des aventures "loufoques" avec Kondraki, Bright, Rights, Crow … Oh, ils ne savent pas à quel point c'est des conneries. Konny est à l'hosto avec les cinglés, Bright a rejoint la Main du Serpent et a finalement réussi à mourir, Rights a fusionné avec sa … chose qu'elle a appelé son projet d'animal de compagnie, et Crow… pauvre, pauvre Crow. J'ai dû le descendre moi-même.

Il ne reste plus que moi. Alto Clef. Alto "Je vais pointer un fusil à pompe sur les boules d'un plieur de réalité et appuyer sur la gâchette à bout portant" Clef. Alto "J'ai fait exploser un Challenger avec mon esprit" Clef. Alto "J'ai essayé de tuer 239" Clef. Alto "Putain de Satan" Clef.

Peut-être que la dernière partie est vraie. Peut-être que je suis Satan. Et comme punition pour avoir défié Dieu, je suis obligé de ne jamais pouvoir interagir avec des anomalies. Je ne suis pas un plieur de réalité ; simplement le contraire. Je suis une ancre de réalité. Je suis la seule chose certaine dans un monde où le parc national de Yellowstone a commencé à être remarqué il y a moins d'un an, et où le virus de la combustion spontanée a brisé son confinement et a tué un site entier en une semaine, où quelque chose qui prétend être Dieu peut marcher hors de son confinement sans encombre - sauf qu'il ne ne marche plus très bien maintenant. Je m'en suis assuré. Mon dernier acte dans la vie, avant d'appuyer sur la gâchette.

Je ne peux pas voir les fantômes. Je ne peux pas aller dans un autre univers ; j'ai déjà essayé et il y a une barrière invisible qui m'empêche de traverser. Je ne peux pas être affecté par des modifications dans la réalité, mais je peux toucher ceux qui la distordent. Je ne peux pas faire fonctionner des machines anormales - j'ai failli de casser 914 en essayant de l'utiliser dans un test. Je ne peux pas être vu par quelque chose qui pourrait même être considéré à distance comme une divinité ou un démon, et je ne peux pas non plus les voir. Je ne peux pas voir les centaines de milliers de choses merveilleuses et terribles qui marchent dans notre monde. Je peux voir des bigfoot, des aliens et d'autres cryptides, probablement parce qu'ils ne sont pas "anormaux" au sens propre. Ils font partie de cet univers, pas de l'extérieur.

Je n'ai pu interagir qu'avec trois anomalies, toutes féminines. Allez comprendre. La première était … Je n'arrive même plus à me souvenir de son nom. Je le savais à un moment donné. Il me semble que ça commençait par un D. Elle était l'amour de ma vie et on m'a ordonné de la tuer. On m'a ordonné de prendre un fusil et de lui faire exploser la tête, tout comme j’aurai fait sauter une bixby ordinaire, une Mary Sue ou un Type Vert, peu importe comment vous les appelez. Je n'ai pas pu. J'ai vu dans ses yeux qu'elle avait peur de moi. Alors j'ai fait ce que je devais faire. Je me suis enfui de la Coalition jusqu'à ce qu'il n'y ait plus nulle part où aller. J'ai promis mes services à la Fondation s'ils promettaient une amnistie pour … Dáiríne. C'était son nom.

Je me souviens encore de la première bixby que j'ai tué. Elle avait douze ans. Je devais lui foncer dedans avec une voiture. La seule chose qu'elle avait faite, c'était de donner vie à une de ses poupées car elle était si seule et avait besoin d'un ami. Elle était harcelée à l'école, à tel point qu'elle avait commencé à se mutiler. Elle avait douze ans. Elle n'aurait pas dû avoir à s'inquiéter de cicatrices de lames de rasoir ou de gens dans des fourgonnettes noires qui voulaient l'écraser. Al Fine m'a dit que je rendais un service au monde. J'avais à moitié envie de lui tirer dessus tout de suite. J'ai attendu environ six mois avant de le faire. Fait que ça ait ressemblé à une agression qui a mal tourné.

La deuxième anomalie avec laquelle j'ai pu interagir était Epon. Ma fille. Je dis "interagir", mais je suis toujours immunisé à son anomalie. Je savais que c'était elle à l'instant où je l'ai vue. Elle avait les yeux de sa mère. Elle est la seule preuve qu'il a jamais existé un homme du nom d'Alto Clef. Ma fille, qui est coincée dans une cellule parce que la Fondation a peur que chaque homme dans le monde essaie de la violer. Ils l'appellent une succube. Quelle blague. Si elle était une succube, ce serait l'inverse. Alors, ma fille, que vous connaissez comme 166, est retenue contre sa volonté pour la simple raison qu'elle est née. Elle ne mérite pas ça. J'espère que ce que j'ai laissé avec elle empêchera autre chose de lui arriver.

Et pourtant, je ne peux rien y faire. Je ne peux même pas lui dire que je suis son père. La Fondation pense que c'est une autre anomalie à laquelle je suis immunisée parce que je suis une ancre dans un océan agité. Mais je sais qu'elle est ma fille et je veux qu'elle soit heureuse. J'ai essayé de lui rendre la vie un peu meilleure, mais je devais utiliser la moitié de mes contacts pour insérer une simple note dans sa cellule. Je devais utiliser l'autre moitié pour laisser mon dernier cadeau pour elle. Epon, je suis désolé.

Le troisième avec lequel je pouvais interagir était … était Sigurrós. 239, comme vous la connaissez. Tout ce bordel avec elle… c'était parce que j'avais peur. Je pouvais réellement la sentir dans mon esprit. Et j'étais terrifié. J'ai dû la tuer parce que si elle pouvait entrer dans mon esprit, elle pourrait faire n'importe quoi. Je ne pouvais pas laisser ce pouvoir sans contrôle. Tout ce truc avec la Telekill Sword, c'était des conneries. Dans mes mains, un bâton pointu aurait pu la tuer.

Je pense que tout s'est passé comme il fallait parce que, peu importe ce que 239 est, elle voulait jouer avec nous. Elle voulait rire de nous. Ça m'a fait combattre Kondraki. Ça m'a fait penser à un dragon. Ça a fait que tout le monde se comportait comme des imbéciles juste pour déconner. Cela faisait des années, depuis que nous l'avons découverte.

Elle est morte maintenant. J'ai mis un cocktail de cyanure, d'arsenic, tout ce que 035 et 075 produisent (j'ai eu le tout par la Machine à Café avec l'aide d'un assistant) et quelques dizaines d'autres choses dans son système. Elle a fondusur le coup. Depuis, les gens ont recommencé à agir normalement. Gears Gerry a ri hier, quand je lui ai raconté une blague. Ça m'a presque fait reconsidérer.

Mais je sais que la Fondation va finir par découvrir qui a fait fondre 239. Et parce que la devise de la Fondation est Sécuriser, Contenir, Protéger, pas Détruire, Destruire, Détruire, je vais me jeter sur le bord de la route à Albuquerque ou quelque chose du genre. Je ne vais pas laisser ça arriver.

Mon nom n'est pas Alto Clef. Mais c'est probablement le nom sous lequel vous me connaissez, en supposant que les O5 n'éliminent pas tous les registres de mon existence. Vous pouvez trouver mon testament dans l'ancien bureau du Dr Bright, derrière lequel il gardait la photo de sa famille sur le mur sud-est.

En supposant que je puisse aller en Enfer, eh bien, je vous y reverrai tous un de ces jour.

-Alto Clef.


Le document ci-dessus a été trouvé dans le bureau du Dr Alto Clef à la suite d'un bruit de coups de feu signalé dans les environs. Lorsque les équipes de sécurité sont arrivées, du sang correspondant à celui du Dr Clef a été retrouvé sur le mur directement derrière son bureau, avec des morceaux de cerveaux et de la chevrotine dans le mur. Un étui de fusil de chasse a été retrouvé sous son bureau, à côté d'un fusil à pompe Winchester 1912 qui appartenait auparavant au Dr Clef ; de la salive correspondant à son ADN a été retrouvée au bout du canon.

À ce jour, le corps du Dr Clef n'a pas été retrouvé. Son statut est inconnu.

Auteur original : IhpIhp
Titre original : A Suicide Note
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 28/08/2014
Lien : http://www.scp-wiki.net/a-suicide-note

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License