SCP-835 [Déclassifié]
notation: +4+x

ANNONCE DE L'ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ DES ARCHIVES ET DES INFORMATIONS DE LA FONDATION

Une accréditation de niveau 4 est nécessaire ainsi qu'une autorisation ultra-confidentielle pour lire ce document, sous l'effet du CODE BLEU TRITON VICTOR. Si vous ne détenez pas les accréditations de sécurité nécessaires, veuillez fermer ce document immédiatement et notifier la brèche de sécurité à l'Administration de la Sécurité des Archives et des Informations.

Merci.

— Directrice Maria Jones, ASAI.

flbalanus.jpg

Image extraite de l'enregistrement 81-██

Objet # : SCP–835

Classe d’objet : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-835 doit être monitoré et contrôlé chaque jour pour relever toute croissance supplémentaire. Dans l’éventualité où SCP-835 devient hostile, la Tactique de Suppression A-A6 doit être immédiatement implémentée jusqu’à ce que tout comportement agressif ait cessé. La zone de confinement doit toujours être en plein océan, dû aux réponses très agressives de SCP-835 au confinement, peu importe sa durée.

Les déchets produits par SCP-835 doivent être immédiatement collectés et confinés. SCP-835 est nourri deux fois par jour avec n'importe quel type de faune et flore aquatiques locales. Les repas doivent être supervisés du début à la fin et aucun repas hors des horaires définis pour SCP-835 ne peut être donné pour n'importe quelle raison. Si SCP-835 devient “enragé”, des mamifères de plus grande importance peuvent être utilisées comme nourriture, jusqu'à inclure des Homo sapiens si nécessaire. SCP-835 a manifesté une grande docilité après avoir ingéré de la vie mamifère évoluée et l'utilisation de ce type de nourriture a été approuvée lors des phases d'expérimentation. SCP-835 peut être déplacé deux fois par an, si les conditions actuelles ne permettent plus de contenir SCP-835 et que le déplacement a été approuvé par le Commandement du Site.

Le personnel doit rester à une distance de sécurité de 5 mètres minimum de SCP-835. Quiconque travaillant près de SCP-835 doit être équipé de cordes de sécurité attachées à des treuils de rappel. Tout contact avec SCP-835 entraîne le rappel treuillé immédiat de tout le personnel et l’implémentation de la Tactique de Suppression A-A6. Si un contact conduit à la capture totale d’un membre du personnel, SCP-835 doit être monitoré en permanence jusqu’à la libération du sujet.

Description : SCP-835 apparaît comme une masse volumineuse de polypes de corail pesant au total 8 tonnes. Les polypes individuels sont plus grands que ceux de toutes les espèces de corail connues, pouvant croître jusqu’à plus d’un mètre de diamètre dans certains cas. La masse centrale est de forme grossièrement ovale, avec un polype très large (3 mètres de diamètre) à chaque bout. SCP-835 est incapable de locomotion et semble s’ancrer grâce à de grands tentacules projetés à partir de ses polypes. Ces derniers sont également utilisés par SCP-835 pour s’alimenter et sont recouverts d’une substance adhésive. Les tentacules sont considérablement puissants et se sont révélés capables d’endommager des plaques d’acier.

Le “corail” de SCP-835 a une dureté exceptionnelle et des perceuses de forte puissance à pointe adamantine sont nécessaires pour obtenir seulement de petits échantillons. SCP-835 croît également à une vitesse très accélérée, capable d’augmenter de 22,68 kg de masse par jour. SCP-835 est sensible à de nombreux composants chimiques qui forcent SCP-835 à se “replier sur lui-même” et stopper toute croissance pour une période de 24 heures, entraînant le développement et l’utilisation de la Tactique de Suppression A-A6. Les expérimentations ont révélé que SCP-835 s'avère être fait de composants biologiques basiques de nature humaine, la coquille étant faite de calcium ultra-dense, les “capuchons” qui couvrent les polypes couverts d'émail dentaire et les tentacules formés de cellules linguales mutées. La plupart des systèmes biologiques humains sont présents, cependant, beaucoup (neurologique, lymphatique, circulatoire, etc.) montrent des signes de mutation extrême et d'atrophie. Les sytèmes reproductif et digestif s'avèrent être tous deux hautement développés et liés, matière fécale et semence étant toutes deux collectées et éjectées à partir de la même “chambre”.

SCP-835 émet une importante quantité de matériel semi-liquide plusieurs fois par jour à partir des larges polypes à chaque bord de sa forme ellipsoïdale. Il est apparu qu’il s’agit de solides à moitié digérés, de matière fécale et de semence. Cette masse contient également plusieurs formes de virus, de bactéries et de parasites, parmi lesquelles beaucoup sont endémiques à SCP-835. La bactérie 835-I5 constitue la principale menace au confinement, à cause de son rôle dans le cycle reproductif de SCP-835. Les animaux vertébrés infectés par SCP-835 contractent les symptômes suivants :

  • Prise de poids, en moyenne entre 4,5 et 9 kg par jour ;
  • Faim constante ;
  • Besoin de consommer des aliments d'ordinaire déplaisants et au goût désagréable (viande crue, organes, herbe, bois, etc.) ;
  • Durcissement/calcification de la peau ;
  • Formation de polypes sur la peau ;
  • Réduction rapide de l'intelligence et de la mobilité ;
  • Comportement agressif aggravé ;
  • Besoin de se trouver en contact avec l'eau de mer ;
  • Atrophie de la plupart des systèmes biologiques majeurs.

Le stade terminal de l'infection semble convertir le sujet en une nouvelle occurrence de SCP-835. Les tentatives de déterminer le niveau d'intelligence conservé, si intelligence il y a, n'ont pas été concluantes ; cependant, SCP-835 semble avoir un niveau limité de conscience. 835-I5 a manifesté un taux d'infectivité extrêmement haut : 68 % de tous les sujets infectés ont atteint le stade terminal. Aucune forme de traitement ou antibiotique n'a semblé pouvoir arrêter ou défaire les effets de 835-I5. Cela, ajouté à la “coquille” extrêmement dure de SCP-835, constitue un obstacle majeur à sa neutralisation. Toute force capable de percer la carapace de SCP-835 provoquerait également un écoulement de la “boue” interne de SCP-835, ce qui provoquerait l’aggravation de l’infection par 835-I5.

SUR ORDRE SPÉCIAL DE L’O5-11, TOUTES LES DONNÉES EXPURGÉES LIÉES À CE RAPPORT SONT PAR LA PRÉSENTE DÉCLASSIFIÉES ET MISES EN CONSULTATION LIBRE. VEUILLEZ LIRE LE DÉBRIEFING D'INTERVENTION RÉVISÉ ICI.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License