5. M. Énervé
notation: +3+x

Cette sale ordure de Rayures. Je viens juste d’entendre la nouvelle – il en a tué deux autres. Au moins il ne s'est pas arrêté. Mais tout de même.

C’est la faute du Dr Wondertainement, bien sûr. Rayures n’a jamais pensé une seule fichue chose que Wondertainment n’a pensé avant lui. Ou quelqu’un de chez Wondertainment, qu’est-ce que j’en sais, bordel. Est-ce qu’il existe un Dr Wondertainment, au moins ? Ils ne nous disent jamais rien, merde, même si Rayures avait l’air d’en savoir plus qu’il n’aurait dû. Lui et Redd. Ce sale enfoiré de M. Redd.

Tout allait bien jusqu’à ce qu’on atteigne la Fin du Monde. C’est là que le plan a commencé à foirer.

On avait un plan. On avait un plan. Si les autres s’étaient tenus à ce putain de plan, on serait tous tranquilles, mais non, ils ne pouvaient pas. Enculés ! Putain d’enculés ! Putai-

*

Pardon, où j'en étais ? Argh. Ce fichu gimmick de Wondertainment. La dernière insulte pour la route. Quand je suis “trop” en colère, je tombe dans les vapes pendant un petit moment. Pas besoin de le dire, ça arrive très souvent. Et ça me fait chier. Parfois on dirait des cycles, s'énerver, tomber dans les vapes, s'énerver, tomber dans les vapes… Putain.

Ils m’appellent M. Énervé, ha ha très drôle. Tamponné et assemblé comme les autres. Est-ce qu’on était des gens, de vrais gens, avant ça ? Je ne sais pas. Est-ce que je l’étais ? J’en sais foutrement rien. Peut-être que c’est juste une sale blague de Wondertainment. Nous laisser endurer tout ça. Laisser certains d'entre nous se faire chopper par… comment ils l'appellent, la Fondation. Une belle bande d’enculés, eux aussi. Ils ont tués M. Oignon, vous le saviez ? Pour aucune putain de raison. Ils ont enlevé toutes ses couches et y ont mis le feu. Si la Fondation me trouve un jour… Eh bien, disons qu’ils sauront pourquoi vous ne voulez pas que je me mette vraiment en colère.

C’était une blague. Z'avez compris ? M. Rire aurait été fier. Très fier, si M. Redd ne l’avait pas… argh. Ça me fait chier rien que d’y penser. Ce sale TAS DE MERDE ! CE PUTAIN DE—

*

Je me suis encore emporté, c'est ça ?

M. Énervé, en effet. Peut-être que Lumière avait raison, peut-être que c'est pour ça que Wondertainment a fait ce qu'il (Ou elle ? Ou ils?) a fait. "C'est trop flagrant," m'a dit M. Lumière. "T'es le genre de mec… qui se met en colère. Dans une colère Surhumaine. Tu ne peux même pas affecter les autres gens."

Et bien, ils ont sous-estimé M. Énervé. Tu n'as jamais entendu parler de gens normaux qui soulèvent des voitures quand leur taux d'adrénaline est assez haut ? Eh bien, je peux faire ça. Je peux faire ça n'importe quand. Est-ce que ça me fait chier de ne pas avoir eu quelque chose de plus intéressant que les autres Petits Messieurs ? Bien sûr que ça me fait chier. À ton avis COMMENT JE DOIS ME SENTIR—

*

Okay. J'ai juste besoin de rester calme. Juste assez longtemps pour faire ce que j'ai à faire.

Je ne vais pas attendre qu'ils se ressaisissent. Je vais trouver Redd moi-même. Je vais le trouver et lui faire la même chose qu'il a faite aux autres.

Les autres ont peur. Moi je dis que ce ne sont que des poules mouillées. Moi aussi j'ai un peu peur, je l'admets. Mais ça ne m'a jamais arrêté auparavant et ce n'est sûrement pas maintenant que ça va m'arrêter bordel. Après tout ce qu'il a fait, pas juste à Mlle. Douceur, mais aussi aux autres…

Mais je l'aurais. Oh oui.

Ce sale fils de pute ne le verra jamais venir.

Précédent : 4. M. Mensonge par Salman Corbette

Prochain : Interlude 1 par Salman Corbette


Revenir au menu
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License